Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2004 Tmg1
 

- Style + Membre : Revolution Saints

TAK MATSUMOTO GROUP - Tmg1 (2004)
Par THE MARGINAL le 10 Janvier 2005          Consultée 3615 fois

Projet réunissant le chanteur Eric Martin(ex-Mr. Big), le bassiste Jack Blades(Night Ranger, ex-Damn Yankees) et le guitariste japonais Tak Matsumoto(veritable star dans son pays où, paraît-il, il a vendu plus de 80 millions d'albums avec le groupe B'Z), le Tak Matsumoto Group fait saliver sur le papier, d'autant que son premier album a été acclamé sur beaucoup de Webzines. Sur le site MelodicRock, par exemple, il a même été intronisé album de l'année. Autant dire que j'attendais ce "TMG1" avec curiosité et impatience.

Inutile de tourner autour du pot plus longtemps, parlons du contenu musical de cet opus. Celui-çi commence avec "Oh Japan - our time si now" et dès que les premières notes résonnent, je commence à prendre peur: sur quelques mélodies empruntées à la musique traditionnelle japonaise, se greffent des scratches et pendant quelques secondes, on entend un phrasé rap(en japonais, semble-t-il). Au moment où je me demandais si je ne m'étais pas trompé sur la marchandise, les guitares prenennt le dessus et la voix de Eric Martin arrive pour rassurer. Ce titre est un mid-tempo big-rock mélodique appuyé par un gros refrain et, malgré ses consonances modernes et son début déroutant, se laisse volontiers écouter. Ouf !

La suite de l'album est de haut niveau. J'en veux pour preuves le monstrueux mid-tempo heavy-rock "Everything passes away" qui voit Eric Martin et Jack Blades se livrer à un duo vocal d'anthologie, "Kings for a day" qui balance du tonnerre, "I know you by heart" qui alterne couplets softs et refrain plus musclé mais accrocheur et emprunt de feeling, "I wish you were here" qui rappelle Mr. Big à ses débuts (waouw, ce refrain de tueur !!) et sonne très live, le big-rock entêtant "The greatest show on earth" qui, renforcé par une rythmique virevoltante et des harmonies raffinées, a tout d'un mega-hymne en puissance.

Et ce n'est pas fini ! Le TMG enfonce le clou avec le punchy "Signs of life" que ne renierait pas un Aerosmith au summum de son inspiration tellement tout y est: refrain contagieux, solo cool et tutti quanti... Et comme cette dream-team du rock a de la suite dans les idées, elle nous sert "Rec, white and bullet blues", un mid-tempo à la fois sombre, heavy, groovy et bluesy(vous avez bien lu: tout ça à la fois !) qui se voit agrémenté d'un refrain intense, mais aussi le catchy "Trapped", "My alibi" et ses parties de guitares funkysantes terriblement contagieuses, un mid-tempo hard rock endiablé au refrain plus modéré tel que "Wonderland", le lent "Train train" dont le feeling renvoie au hard bluesy des 70's et enfin "Never good-bye" qui débute par une courte intro synthétique bizarre avant de basculer dans un hard rock punchy, puis de terminer en apothéose par des choeurs joyeux.

Il n'y a qu'une seule ballade sur cette galette: "Two of a kind". Comme "Train train", cette ballade a un gros feeling bluesy et un parfum teinté 70's, et se voit transcendée par un refrain plus musclé qui prend aux tripes, quelques choeurs y apportant une couleur particulière de surcroit. Vraiment, du travail bien fait..

En me relisant, je m'aperçois que j'ai cité tous les titres de l'album. Il faut dire que celui-çi est brillant, très inspiré. J'ajouterai même que c'est le meilleur disque qui soit sorti chez Frontiers cette année. En effet, le TMG nous a gratifiés d'un hard rock mélodique riche et varié, tout en injectant une touche d'originalité comme les sonorités japonaises qu'on retrouve sur plusieurs titres et en enrobant le tout d'une production moderne. Eric Martin est à créditer d'une performance vocale extraordinaire de bout en bout, mais n'étouffe ps pour autant ses autres partenaires: Tak Matsumoto a accompli un formidable boulot guitaristique en se montrant aussi bien tranchant en rythmique que fluide et véloce dans les solos. Son jeu devrait séduire les guitaristes en herbe.

Ces dernières années, dans le hard mélodique, on avait droit à de bons (parfois très bons) albums, d'autres plus moyens ou quelconques. Ce coup-là, le Tak Matsumoto Group a accouché d'un fantastique opus, servi par un songwriting de qualité. Et, par la même occasion, revitalise en genre qui en avait besoin et qui, espérons-le, en tirera des bénéfices. Espérons aussi que le TMG donnera une suite à cet album et confirmera.

Ah, dernière précision: si j'ai attribué la note maximale à ce disque(5/5), sa véritable note selon mes critères est de 95/100

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


VICTORY
Instinct (2003)
Hard rock




TESLA
Time's Makin' Changes - The Videos & More (1995)
Tous les clips de tesla en dvd !!!


Marquez et partagez





Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Eric Martin (chant)
- Tak Matsumoto (guitare)
- Jack Blades (basse, chant)
- Brian Tichy (batterie)
- Cindy Blackman (batterie)


1. Oh Japan -our Time Is Now
2. Everything Passes Away
3. Kings For A Day
4. I Know You By Heart
5. I Wish You Were Here
6. The Greatest Show On Earth
7. Signs Of Life
8. Red, White And Bullet Blues
9. Trapped
10. My Alibi
11. Wonderland
12. Train, Train
13. Two Of A Kind
14. Never Good-bye



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod