Recherche avancée       Liste groupes



      
SCHIZO-METAL  |  STUDIO

Questions / Réponses (2 / 2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (32)
 Myspace (49)
 Reverbnation (28)
 Chaîne Youtube (27)

DEATH SS - Do What Thou Wilt (1997)
Par STEF le 1er Décembre 2002          Consultée 2942 fois
Groupe ultra-culte italien, combien d'entre vous peuvent se vanter de connaitre death ss ? Pour ma part, il aura suffit d'une excellente prestation aussi étrange qu'envoûtante, au festival de Wacken 2001 pour m'interesser à ce groupe qui existe pourtant depuis la fin des années 70. Death SS est à l'origine, à l'aube des années 80, d'un genre underground baptisé Horror Music. Il ne faut donc pas s'étonner de retrouver des italiens à l'origine d'un tel mouvement, car on retrouve également dans le cinéma à cette époque un âge d'or des giallos et films d'horreur avec Lucio Fulci ou Dario Argento pour les plus connus.

Les maquillages, les shows horrifiques et sataniques (qui seront source d'inspiration un peu plus tard pour Mercyful fate, Hellhammer/Celtic Frost ou une partie la scène black norvégienne) sont l'oeuvre diabolique d'un homme, le pillier du groupe : Steve Sylvester (d'où SS), à la voix menaçante et trop extrême pour l'époque. Voilà pour les présentations, plutôt courtes mais bon l'album qui nous interesse, en l'occurence "do what thou will", date de 1997 et je ne vais pas vous refaire toute la biographie. Faut en garder un peu pour les premiers albums...

"Do what thou wilt" est basé sur la vie et les écrits du mage Aleister Crowley, (que les fans d'Ozzy connaissent bien avec le classique des classiques du Madman: "Mr Crowley"). Il marque une évolution vers une musique beaucoup plus moderne avec des claviers très présents ("scarlet woman"), mais en conservant un penchant pour les ambiances sombres et malsaines, parfois à la limite de la schizophrénie. C'est une oeuvre originale, qui ne ressemble à rien d'autre et qui ne souffre d'aucun temps mort grâce à la variété des 10 titres qui composent l'album.

Les morceaux sont tantôt lents limite doom ("the serpent rainbow", "the shrine in the gloom"), tantôt agressifs, hyper speed avec des sonorités cybernétiques ("the phoenix mass", "Crowley's law", "Guardian Angel") et l'album possède son lot de grands titres comme "Baron Samedi" au solo dévastateur et "scarlet woman" à la rythmique plombée et aux claviers baroques et hypnotiques ou même "the shrine of the gloom", diaboliquement accrocheur et tellement oppressant.

La musique de Death SS est un vrai show à elle-seul, se met en scène mais prend vraiment toute sa dimension en live. Culte, je vous dis !




Marquez et partagez



Par STEF




 
   STEF

 
  N/A



- Steve Sylvester (voix)
- Emil Bandera (guitare)
- Felix Moon (guitare)
- Karloff (basse)
- Oleg Smirnoff (synthés)


1. The Awakening Of The Beast
2. The Phoenix Mass
3. Baron Samedi
4. Scarlet Woman
5. The Serpent Rainbow
6. Crowley's Law
7. Guardian Angel
8. The Shrine In The Gloom
9. The Way Of The Left Hand
10. Liber Samekh



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod