Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK / DEATH  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (5 / 17)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Raven Woods
- Style + Membre : Azarath

BEHEMOTH - Demigod (2004)
Par POWERSYLV le 30 Novembre 2004          Consultée 8307 fois

Que de chemin parcouru par le trio polonais BEHEMOTH depuis leur passé black-metal au tout début des années 90. Depuis ses premiers gémissements en 1991 sous l'initiative de son leader Nergal jusqu'à ce Demigod tout frais qui s'apprête à débarquer dans vos chaumières. Le groupe est sur la pente ascendante depuis le fameux Theleme 6 (2000) où il se détachait progressivement de ses racines pour évoluer vers un death metal brutal et créatif.

Reconnu internationalement, Theleme 6 est la pierre angulaire de la carrière du groupe, et sous sa bannière, BEHEMOTH a enfin eu droit à une reconnaissance internationale en jouant avec les plus grands de la scène extrême (DEICIDE, SATYRICON, les compatriotes de VADER, THE HAUNTED ...). Car la force du groupe, être adulé à la fois par les fans de black et ceux de death, prouve que les barrières entre les 2 courants jadis rivaux de l'extrême s'estompent de plus en plus. En 2002, Zos Kia Cultus et son son énorme ne fit que renforcer le succès du groupe.

Désormais maître de leur style, BEHEMOTH joue la carte d'une certaine sécurité en proposant avec Demigod 10 brulôts de ce qu'ils savent faire de mieux. Autant dire que les fans des 2 opus précédents se repaîtront jusqu'à plus soif de ce death metal qui, s'il n'est plus forcément speed à tout bout de champ ("Conquer All") n'enest pas pour le moins efficace. Le batteur Inferno est en effet le maître charpentier de ce monstre, alternants rythmes véloces et blasts-beat avec des passages plus lourds. Une démarche qui peut rappeler celle de MORBID ANGEL dont l'ombre plane allègrement sur le combo polonais.

Quand on cherche bien, on peut aussi dénicher des plans rappelant les premiers SLAYER ("The Nephilim Rising"). Le son bien gras et puissant est encore au rendez-vous ! L'effet de baffe sonore est vraiment saisissant et on ne doit pas être loin de ce que le groupe peut proposer en live. C'est en tout cas assez impressionnant. Du death metal, le combo a gardé le sens du riff souvent hypnotique et accéré qui tue, les tempos parsemés de breaks, et une voix glauque puissante et étouffée signée Nergal. Mais BEHEMOTH arrive à faire de son death metal poutant bien brutal une musique plus subtile qu'il n'y parait de prime abord : des sonorités paiennes et orientales s'insinuent dans le jeu des guitares ("Sculpting The Throne Of Seth", Demigod"), les solos sont sompteux et tournoyants ("Xul", "Towards Babylon") et des passages plus lourds mid-tempos ("The Nephilim Rising" ou le superbe final lourd et oppressant "The Reign Ov Shemsu-Hor") créent la surprise et le contraste.

Tout celà fait qu'on ne s'ennuie pas à l'écoute de ce disque de death metal mystérieux et paien qui sied bien à l'imagerie très sombre du trio et à l'artwork qui est encore une fois magnifique. Ceux qui n'ont pas été convaincus encore du potentiel des polonais seraient bien avisés de jeter une oreille sur ce Demigod détonnant. BEHEMOTH mérite bien aujourd'hui une place de choix dans le monde de l'extrême.

A lire aussi en BLACK METAL par POWERSYLV :


ROTTING CHRIST
Sanctus Diavolos (2004)
Avec ce disque, pénétrez dans la 4ème dimension...




MAYHEM
Wolf's Lair Abyss (1997)
Noir c'est noir. mayhem revient avec un ep haineux

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BIONIC2802
   FENRYL

 
   (3 chroniques)



- Nergal (chant, guitare)
- Havok (basse)
- Inferno (batterie)


1. Sculpting The Throne Ov Seth
2. Demigod
3. Conquer All
4. The Nephilim Rising
5. Towards Babylon
6. Before Aeons Came
7. Mysterium Coniunctionis (hermanubis)
8. Xul
9. Slaves Shall Serve
10. The Reign Ov Shemsu-hor



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod