Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Three Lions
- Style + Membre : Ten

DARE - Beneath The Shining Water (2004)
Par BAST le 23 Novembre 2004          Consultée 2747 fois
DARE est un groupe atypique. Et le rapport que j’entretiens avec lui l’est encore plus. Car je ne suis pas vraiment fan du style auquel se raccrochent les anglais. A vrai dire, les albums de DARE sont les seuls estampillés « Hard Rock FM » que j’écoute. Et toujours avec un immense plaisir.

Si vous voulez une présentation de ce groupe qui officie depuis 1988, je vous renvoie aux chroniques de hardman, consacrées aux deux premiers albums de DARE : « Out Of The Silence » (1988) et « Blood From Stone » (1991). Je vous rappelle néanmoins, juste pour la forme et pour pallier un minimum à votre éventuelle flemmardise, que le leader du groupe était le claviériste de THIN LIZZY, entre 1980 et 1984.

Ma première rencontre avec le groupe remonte à 1991 et la sortie de « Blood From Stone » qu’un ami m’avait filé, sur cassette. Et j’avais aimé, même si mes oreilles étaient encore novices en matière de metal et qu’à cette époque, j’appréciais à peu près tout ce que l’on pouvait me faire écouter dans le style (qui a dit « ça n’a pas changé » ? ? ?).

Et c’est huit ans après que ma route et celle de DARE se sont croisées de nouveau. Huit années durant lesquelles le groupe avait en fait stoppé toute activité, la faute à des problèmes de maison de disque. DARE avait bien changé au regard des souvenirs que j’avais encore de « Blood From Stone ». Le hard rock pêchu du début des années 80 avait cédé la place à un chapelet de ballades aux accents folkloriques, qui pouvaient rappeler le style des derniers albums de RIOT. Mais quelles ballades ! Car « Calm Before The Storm » constitue l’un des mes albums favoris de l’année 1999.

Tout comme l’album suivant, « Belief » constitue l’un de mes préférés de l’année 2001 et tout comme celui auquel se consacre cette chronique figurera parmi mes préférés de l’année 2004.

Car DARE nous sert encore sa meilleure recette. Certes, on ne distingue pas la moindre évolution depuis « Calm Before the Storm », mais le talent de Darren Wharton à composer des titres aussi délicieux et délicats m’impressionne. Exempt de titres faibles, « Beneath The Shining Water » nous sert sur un plateau doré dix titres où douceur et mélancolie rivalisent de bout en bout et sur lesquels la voix chaude de Darren Wharton distille des lignes vocales à vous donner des frissons. A mi-chemin entre ballades acoustiques et titres mid-tempo légers et chauds à la fois, on a droit au meilleur du genre.

Chaque morceau a sa propre accroche et s’il est difficile de repérer les titres entre eux tant ils jouent sur le même registre, le plaisir ne décroît pas à mesure que le CD défile. Aucun titre faibles, disais-je, non plus que des titres qui se distingueraient plus que d’autres. On sent une homogénéité qualitative sur cet opus qui m’interdit de mettre tel ou tel morceau plus en avant que tel ou tel autre. Les albums de DARE sont de longues fresques pleines de raffinement qui s’écoutent d’un bout à l’autre

DARE est décidément un groupe hors norme. Officiant dans un style qui ne vend plus à la pelle mais dont les séries ou les téléfilms américains raffolent pourtant toujours autant, DARE a une fan-base des plus fidèle qui lui assure de pouvoir continuer à composer et enregistrer sa musique et à bénéficier d’un accueil très chaleureux chez quelques connaisseurs

A moins que le Hard FM ou les ballades ne vous filent des boutons, je vous recommande chaudement cet opus qui figure déjà parmi les meilleures productions du genre. Bon OK, ce n’est pas The Marginal, expert en la matière, qui vous dit ça mais un fan de speed mélodique et symphonique. Et Dieu sait s’il faut se méfier d’un fan de speed mélodique et symphonique qui, comble d’incompétence, a adoré les derniers EVIL MASQUERADE et TIME REQUIEM. Mais tout de même, je suis sûr que si DARE a su me plaire à ce point, il saura vous aussi vous procurer un certain plaisir.

Note : 4,5 / 5




Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Darren Wharton (chant)
- Andrew Moore (guitare)
- Gavin Mart (batterie)
- Richard Dews (guitare)


1. Sea Of Roses
2. Days Gone By
3. Silent Hills
4. Beneath The Shining Water
5. The Battles That You've Won
6. Allowed To Fall
7. I'll Be With You
8. Where Darkness Ends
9. Storm Wind
10. Last Train



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod