Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (196)

MAGNITUDE 9 - Reality In Focus (2000)
Par FREDOUILLE le 24 Décembre 2004          Consultée 1915 fois

MAGNITUDE 9 monte sensiblement en puissance au vu de ce deuxième album beaucoup plus abouti et plus mature que son prédécesseur et par trop démonstratif "Chaos to control". "Chaos to control" ultra progressif dans l'âme et ultra démonstratif s'avérait au final plutôt ennuyeux malgré quelques titres de qualité.

Sur "Reality in Focus", MAGNITUDE 9 et ce malgré encore plusieurs passages démonstratifs (sur le très long mais excellent "Afterlife" - plus de 9 minutes - ou encore sur "Quiet desperation") mais ô combien plus inspirés que par le passé, a semble-t-il privilégié cette fois-ci le sens des mélodies à l'image de l'excellent titre qui ouvre l'album, "No turning back" dont le début me rappelle une introduction d'un des morceaux figurant sur l'album "Hypertrace" de SCANNER.
Mais c'est bien du coté de chez FATES WARNING (époque "Parallels") qu'il faut chercher pour situer un peu ce "Reality in focus". L'ambiance y est globalement semblable (dû en partie au chant et à la sonorité des guitares) même si MAGNITUDE 9 multiplie davantage les soli claviers, envolées guitaristiques (qui ne sont pas sans rappeler celles de Y. MALMSTEEN) et breaks ingénieux. C'est pourquoi, je dirai que la musique de MAGNITUDE 9 se situe ici, quelque part à la croisée du metal progressif de DREAM THEATER et de FATES WARNING !

La production de "Reality in focus" est particulièrement soignée et met bien en évidence la puissance des riffs heavy et rythmiques effrénées (ou saccadées sur "Mind over fear") distillés à merveille tout au long de l'album (sur l'époustouflant "Temples of god" par exemple). On pourra également noter sur l'album quelques passages plus atmosphériques du plus bel effet ("Afterlife") venant enrichir la qualité des compositions.

On pourra également s'apercevoir que Corey Brown, qui ne dominait pas totalement son organe vocal sur "Chaos to control" (notamment dans les aigus), a désormais pris de l'assurance et chante particulièrement très bien (admirable!). Ray Alder n'est d'ailleurs pas très loin !!! ("Mind over fear"). Sa voix est davantage modulée et puissante.

Nombreuses sont donc les améliorations apportées par rapport à "Chaos to control". De ce fait, MAGNITUDE 9 a réalisé là un très bon album de metal progressif en combinant cette fois, habilement et intelligemment, une maîtrise technique impressionnante (quasi obligatoire quand on exécute du metal progressif !) et un grand sens de la composition (critère important qui manquait sensiblement à "Chaos to control").
Et cerise sur le gâteau, les Américains ont même décidé de reprendre un titre d'IRON MAIDEN : "Flight of Icarus". La reprise est plutôt réussie malgré le fait qu'elle reste fidèle à la version originale.

Au final, ce "Reality in focus" est un album riche, complexe et puissant, affichant de très belles mélodies sur lesquelles Corey Brown peut s'exprimer cette fois pleinement. En somme, du très bon metal progressif !

Morceaux préférés : "No turning back", "Afterlife", "Temples of god"

A lire aussi en METAL PROG par FREDOUILLE :


MYRATH
Tales Of The Sands (2011)
MYRATH est grand !!!

(+ 2 kros-express)



MYRATH
Hope (2007)
Le meilleur album de metal progressif de l'année?


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- John Homan (batterie)
- Joseph Anastacio Glean (claviers)
- Corey Brown (chant)
- Kevin Chown (basse)
- Rob Johnson (guitares et claviers)


1. No Turning Back
2. What My Eyes Have Seen
3. Far Beyond Illusion
4. Afterlife
5. The End Of Days
6. Lost Along The Way
7. Flight Of Icarus (cover Iron Maiden)
8. Temples Of Gold
9. Quiet Desperation
10. Mind Over Fear



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod