Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Black Sabbath
- Membre : Dokken, Rainbow
- Style + Membre : Blue Coupe

BLUE ÖYSTER CULT - Imaginos (1988)
Par DAVID le 8 Décembre 2004          Consultée 8579 fois

Attention, ne vous y trompez pas, contrairement à ce que sa pochette sombre laisse suggérer, Imaginos n'est pas un retour aux sources ! Blue Öyster Cult est plus que jamais bloqué dans le moule "années 80" et mieux vaut être un mordu de ces années pour apprécier ce disque, sinon c'est même pas la peine ! A l'origine, les chansons d'Imaginos devaient figurer sur l'album solo d'Albert Bouchard, leur ancien batteur. Finalement, ses compos trouveront place sur ce concept album de ses anciens compères. Blue Öyster Cult se voit donc obligé de rappeler Albert Bouchard à la composition pour pouvoir sortir un album potable. En cela, Imaginos est bien meilleur que les 2 albums précédents, The Revölution By Night et Club Ninja.

Difficile de critiquer la qualité des compos ; certaines d'entre elles sont même vraiment excellentes (In the presence of another world, Blue Öyster Cult, Magna Of Illusion, Imaginos). Ce n'est pas pour rien qu'Imaginos est souvent cité comme une référence, voire même comme l'album favori de certains fans. Le gros problème de ce disque vient de sa production, laquelle hume un peu trop les années 80 à mon goût : choeurs grandiloquents et parfois ringards (Del Rio's Song et ses choeurs de matelots, les "oooouuuuh" d'Imaginos), une reverb placée à fond sur la batterie, des arrangements qui n'apparaissent pas toujours du meilleur goût, près de 20 ans après la sortie de l'album (exemple avec Les Invisibles, moderne pour l'époque, désuet maintenant).

Il y a aussi un gros décalage entre l'ambiance que dégage la musique, assez joyeuse et limite pop par moments (Magna Of Illusion) et le concept "dark" de l'album. Le batteur (qui n'est pas Albert Bouchard, il assure les guitares et le chant ici), Thommy Price, semble même tout droit sorti des Simple Minds, ses parties sonnent très "pop années 80" (Blue Öyster Cult, Magna Of Illusion). Cette remarque est également valable pour les claviers d'Allen Lanier et de Joe Bouchard ! Blue Öyster Cult s'est payé plein d'invités extérieurs, mais malgré ça, les choeurs ne sont pas leur point fort, et ils s'éternisent parfois sur les refrains (Blue Öyster Cult, Frankenstein's Castle At Weisseria). Le côté "big rock" américain de pas mal de compos (Del Rio's Song, I am the one you warned me of) agacera les puristes, adeptes du rock 'n' roll des premiers albums.

Bref, toute cette débauche de moyens rend l'album un peu indigeste, là où une production plus sobre aurait largement suffi, comme celle de Fire Of Unknown Origin. J'allais oublier de mentionner une nouvelle version d'Astronomy, complètement inutile. Imaginos n'est pas l'album du siècle, on ne retrouve pas le niveau de Cultösaurus Erectus et Fire Of Unknown Origin. Mais il demeure à ce jour le dernier album ambitieux de Blue Öyster Cult, avant une longue traversée du désert !

A lire aussi en HARD ROCK par DAVID :


URIAH HEEP
Salisbury (1970)
Hard rock




URIAH HEEP
Demons And Wizards (1972)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Eric Bloom (chant)
- Albert Bouchard (guitare, chant, percussions)
- Allen Lanier (claviers)
- Joe Bouchard (claviers, chant)
- Donald Roeser (guitare, chant)
- Thommy Price (batterie)
- Kenny Aaronson (basse)
- Jack Secret (chant)
- Tommy Moringiello (guitare)
- Jack Rigg (guitare)
- Tommy Zvoncheck (claviers)
- Shocking U (choeurs)
- Joey Cerisano (chant)
- Jon Rogers (chant)


1. I Am The One You Warned Me Of
2. Les Invisibles
3. In The Presence Of Another World
4. Del Rio's Song
5. Frankenstein's Castle At Weisseria
6. Astronomy
7. Magna Of Illusion
8. Blue Öyster Cult
9. Imaginos



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod