Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Avatarium, Sorcerer
- Style + Membre : Candlemass, Concept Of God
 

 Site Officiel (447)
 Myspace Officiel (469)

SOLITUDE AETURNUS - Into The Depths Of Sorrow (1991)
Par FREDOUILLE le 30 Novembre 2004          Consultée 4597 fois

A l'heure où CANDLEMASS s'éteint à petit feu, puisque bientot Messiah Marcolin quittera le "flambeau" pour fonder MEMENTO MORI (excellent soit dit au passage), un groupe Américain originaire d'Arlington du nom de SOLITUDE AETURNUS débarque sur nos platines.

Je me rappelle encore le soir où j'ai découvert ce tout jeune groupe. J'écoutais une radio metal du coté de Rennes, lorsque "Where angels dare to tread" résonna sur ma chaine hi-fi. Subjugué par ce heavy doom classieux, épique et raffiné melant avec ingéniosité le coté old-school d'un CANDLEMASS et la complexité (structures des morceaux) et technicité d'un FATES WARNING (époque "Awaken the guardian" ou "No exit"), je me mis en quete de ce petit joyau de doom metal : "Into the depths of sorrow". Avec succès!

Ce premier album est un petit chef d'oeuvre. Le contenu musical de ce "Into the depths of sorrow" est un mariage de puissance (où se melent habilement riffs heavy metal, rythmiques pesantes, breaks ingénieux, atmosphères envoutantes) et de mélodie où la voix hypnotisante et puissante de Robert Lowe (sa voix n'est d'ailleurs pas sans rappeler un certain John Arch - FATES WARNING!) vous garantit un petit voyage sans retour dans un univers glauque et profond.
Les morceaux oscillent entre 5 et 8 minutes et ont incontestablement une connotation progressive. Les compositions s'articulent autour de rythmiques lourdes, tantot lentes, tantot rapides (juste ce qu'il faut pour éveiller le coté heavy qui sommeille en vous - "White ship"), et de breaks ingénieux qui font mouche à tous les coups ("Opaque divinity", "White ship", "Mirror of sorrow"). Inutile de vous dire que les soli sont particulièrement réussis et inspirés, et les mélodies carrément envoutantes ("Dream of immortality", "White ship"). Les morceaux s'enchainent donc sans que l'on se lasse, car très bien construits et tout simplement excellents.

Les texans de SOLITUDE AETURNUS se voient donc nous offrir une première offrande d'excellente facture, qui détient ce petit plus qui fait les grands groupes. Un album tout bonnement excellent que tout fan de heavy doom metal se doit de posséder. On attendra avec impatience la suite - en 1992 avec "Beyond the crimson horizon"!!!

Mention spéciale à l'excellent Robert Lowe et son chant carrément divin! Admirable!

Morceaux préférés : "Opaque divinity", "Dream of immortality", "Where angels dare to tread"

A lire aussi en DOOM METAL par FREDOUILLE :


The BLACK
Peccatis Nostris / Capistrani Pugnator (2004)
Doom metal underground d'une très grande qualité




NOVEMBERS DOOM
Into Night's Requiem Infernal (2009)
Valeur sûre du Doom/Death !


Marquez et partagez



Par FREDOUILLE




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- John Perez (guitares)
- Lyle Steadham (basse)
- Robert Lowe (chant, clavier)
- John Covington (batterie)
- Edgar Rivera (guitares)


1. Dawn Of Antiquity (a Return Of Despair)
2. Opaque Divinity
3. Transcending Sentinels
4. Dream Of Immortality
5. Destiny Falls To Ruin
6. White Ship
7. Mirror Of Sorrow
8. Where Angels Dare To Tread



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod