Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK/DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Therion, Evergrey, Hypocrisy

DEMONOID - Riders Of The Apocalypse (2004)
Par FREDOUILLE le 22 Octobre 2004          Consultée 2034 fois
Sous ce nom se cache du beau monde : en effet, DEMONOID est tout simplement le projet des membres de THERION (Kristian Niemann et son frère Johan, Christofer Johnsson) et de CHIMAIRA (Richard Evensand - ex-SOILWORK et actuel THERION puisqu'il occupe le poste de batteur sur Lemuria/Sirius B).

Saluons dans un premier temps la magnifique pochette de l'album, noire de chez noire, lugubre et morbide à souhait qui reflète d'ailleurs l'atmosphère générale de l'album. On pourra également souligner la qualité exemplaire du livret orné de magnifiques illustrations, morbides, malsaines : parfaitement appropriées pour le concept de "Riders of the apocalypse".
En effet, "Riders of the apocalypse" est un concept album relatant une histoire basée sur les chevaliers de l'apocalypse selon la bible, et traitant de la théologie (l'histoire mélange d'ailleurs réalité et fiction).

Coté musical, tuons tout de suite le suspense : "Riders of the apocalypse" est une pure tuerie. Et il n'est guère question de metal symphonique ici, mais de black/death ultra puissant à l'atmosphère oppressante (par exemple, les effets de voix sur "Death" sont absolument grandioses).
D'autant plus que cet album dispose d'une production monstrueuse. D'ailleurs, rarement, il m'a été donné d'écouter un album aussi puissant.

"Wargods" ouvre donc les débats et de quelle façon : rythmique ultra-rapide, voix gutturale puis écorchée (coté black), soli mélodiques en veux-tu en voilà, riffs pachydermiques avec un coté thrash qui n'est pas sans rappeler TESTAMENT, atmosphère pesante. Ce premier morceau n'est qu'un avant gout de ce qui arrive par la suite.
"Firestorms" déboule en effet sur nos enceintes comme un bulldozer. Christofer alterne à merveille voix gutturale death et voix black. Les soli s'enchainent à la vitesse du son et rappellent quelque peu CRADLE OF FILTH. Les riffs sont bien puissants et DEMONOID se complait à créer des atmosphères très particulières (pesantes et malsaines) avec une basse virevoltante. Brrrr!!! ça fait froid dans le dos!

"Witchburners" reste dans la meme lignée quoique plus thrash/death et moins black, avec des soli toujours aussi mélodiques et des riffs toujours aussi pachydermiques. DEMONOID sait également ralentir le tempo ("14.th century plague") et joue alors davantage sur les ambiances, toujours aussi noires, mais ce n'est que pour mieux relancer la machine : "Hunger my consort" est un morceau tout à fait dévastateur avec des riffs toujours aussi puissants, une voix gutturale toujours aussi phénoménale, et des soli toujours aussi bien exécutés. Ce morceau se rapproche davantage du thrash/death metal que du black metal. Et oui, plus on avance dans l'album et plus le coté black metal s'amenuise!

Bref, vous l'aurez compris, cet album ne fait pas non plus dans la lingerie fine à savoir la dentelle. DEMONOID est un savant mélange de black/thrash/death (dans sa forme la plus incisive) distillant à merveille rythmiques à couper le souffle, riffs pachydermiques (ça martèle dur!), chant phénoménal (alternant à merveille guttural, écorché, hurlements, beuglements), soli mélodiques et ambiances morbides et glauques. "Riders of the apocalypse" est un album monstrueux. Un poil linéaire, mais bon c'est vraiment tout ce que l'on peut lui reprocher.
Pour le reste ça cartonne terrible!!!!

Un album qui tire quand meme davantage vers le trash/death metal que du coté black metal. "Arrival of the horsemen" et "End of our times" (des tueries ces deux titres là!) en sont d'ailleurs les meilleures des illustrations! "Riders of the apocalypse" devrait logiquement fédérer les fans de thrash/death et de black, sans aucune contestation.
Magistralement terrifiant!!!!




Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Kristian Niemann (guitare)
- Johann Niemann (basse)
- Christofer Johnsson (chant)
- Richard Evensand (batterie)


1. Wargods
2. Firestorms
3. Witchburners
4. 14.th Century Plague
5. Hunger My Consort
6. The Evocation
7. Arrival Of The Horsemen
8. End Of Our Times
9. Death



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod