Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO DANCE  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MORTIIS - The Grudge (2004)
Par POWERSYLV le 25 Septembre 2004          Consultée 3787 fois

Qu'est-ce qui relie la créature Mortiis au monde du metal ?
Dans les temps anciens, Mortiis/Sméagol était une créature lucide, sympa, talentueuse et droite dans ses bottes. Elle a été bassiste d'un des groupes emblématiques du black metal norvégien. Oui mon préciiieux, ouiii. Le génial EMPEROR. Puis, elle a quitté ses comparses pour chercher sa voie. Et dès lors, repliée sur elle-même, errant dans les marécages aux abords de la terre noire, elle s'est transformée, et elle a perdu toute faculté metallique : son éloignement du monde du metal a fait d'elle, sur ce dernier album ... Mortiis/Gollum.

Une dernière livraison qui ne va pas changer la donne, bien au contraire. Ceux qui souhaitent retrouver une seule once de metal là-dedans (et là, je vais placer un jeu de mots facile) vont vite s'apercevoir à son écoute qu'ils se seront fait ... grudger (je vous avais prévenus). Vous l'avez dans l'os les gars. Remarquez, vu les albums précédents, vous ne pouvez pas dire que vous n'avez pas été avertis ...

Innovation : il parait que Mortiis/Gollum dispose enfin d'une troupe. Parce qu'avant il faisait tout tout seul. On est ravi pour lui mais il aurait mieux fait de garder ses anneaux en or et se payer un voyage dépaysant dans la Comté. C'est beau la Comté : y a la campagne et des hobbits qui habitent dans des trous. Ca permet surtout de se rafraîchir le cerveau. Parce que si c'est pour payer des bardes inutiles ... Pourquoi 2 troubadours à 6 cordes alors que pour le résultat une seule aurait fait l'affaire ? Pourquoi d'ailleurs mettre des 6 cordes tout court si c'est pour les faire jouer dans des oubliettes à six pieds sous terre par rapport aux machines ?

Et surtout Maître Leo Troy est-il quelqu'un de réel, un fantasme ou le nom intime de sa boîte à rythmes (grande folle, va !) ? Où est la 4 cordes ? Mortiis/Gollum lui-même n'aurait-il pas pu s'en charger ? Mais que fait le guet ? Et Maître Jacques Pradel, il est passé où après l'affaire Roswell ? Telles sont les questions que l'on se pose à l'écoute d'une telle aventure ...

Un seul souhait, et un appel du pied à la corporation Earache qui nous pourvoit pourtant d'habitude d'excellentes marchandises : Lâchez Mortiis/Gollum. Par pitié, veillez à ne plus mettre cette créature dans la case "metal"... ou sinon que l'on oublie très vite ce Gollum musical, qu'on le débranche et qu'il reste dans sa grotte à jamais. Vite ...

Mais redevenons sérieux le temps de conclure cette chronique fantasy. Indus. Dance-music ("Decadent & Desperate"). Technoide. PRODIGY de bas étage ("Broken"). Qu'est-ce qu'il y a à sauver là dedans ? Peut-être le trip-hop "Twist The Knife" qui lorgne vers MARILYN MANSON ... Ce disque aurait pu par contre faire un tabac à la techno-parade de la semaine dernière ou cet été sous la tente-discothèque du camping de Palavas-les-flôts, entre "Rock To The Beat" et David Guetta. Oui, je suis méchant et alors ? De toute façon, c'est ma chronique, alors ... même pas mal !

A lire aussi en ELECTRO :


ULVER
Shadows Of The Sun (2007)
Un grand ULVER, calme et apaisant

(+ 1 kro-express)



PAIN
Dancing With The Dead (2005)
Nouvelle pépite de metal electro riche et puissant


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Mortiis (chant, claviers)
- Levi Gawron (guitare)
- Asmund Sveinunggard (guitare)
- Leo Troy (batterie)


1. Broken Skin
2. Way Too Wicked
3. The Grudge
4. Decadent & Desperate
5. The Worst In Me
6. Gibber
7. Twist The Knife
8. The Loneliest Thing
9. Le Petit Cochon Sordide
10. Asthma



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod