Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


JACKAL - A Safe Look In Mirrors (1994)
Par FREDOUILLE le 16 Novembre 2004          Consultée 1747 fois

En 1994, le heavy metal commence à sortir doucement de sa torpeur et c'est un groupe Danois qui montre la voie. En 1994, JACKAL est considéré comme l'un des tous meilleurs combos de la scène heavy metal Danoise. "A safe look in mirrors" est le troisième album du groupe après "Rise" (1990) et "Vague visions" (1993), tous deux réservés au marché Japonais. D'ailleurs, à l'occasion, si l'un d'entre vous possède un des deux premiers albums, je suis preneur !!! -)

"A safe look in mirrors" est un album qui s'inscrit directement dans la lignée du heavy speed mélodique Allemand genre HEAVEN'S GATE mais la touche power metal en plus. Mieux, cet album me rappelle étrangement l'album de SCANNER, "Mental reservation" (lequel sortira un an plus tard), de par une production similaire et des soli guitares qui sont exécutés un peu de la même façon ("Journey"). A noter que la production de "A safe look in mirrors" est signée par un certain Charlie Bauerfeind assisté d'un certain Sascha Paeth.

Au menu de cet album donc, 10 compositions très enlevées, enjouées et qui possèdent leur lot de riffs aussi incisifs qu'agréablement mélodiques. Le groupe alterne avec adresse titres rapides, directs et puissants tels que "Nothing to lose" ou le monstrueux "What's it gonna be" (avec son intro en trompe l’œil), et morceaux plus mid-tempo tels "Just a little closer" ou le très maniéré "Dream on" lesquels affichent de beaux passages électro-acoustiques.
Les titres sont bien entendu très accrocheurs et c'est bien à du grand heavy metal que l'on a affaire ici.

Les soli sont idéalement placés, exécutés à la perfection ("What's it gonna be", "Taken away") et font vraiment très mal. A noter quelques lignes de basse virevoltantes à couper le souffle ("A safe look in mirrors"). Y a pas à dire, les musiciens maîtrisent leur instrument respectif à la perfection.
Le chanteur, Brian Rich, qui s'était déjà essayé sur un album d'un autre groupe Danois de l'époque, NARITA, possède une très belle voix, puissante et pleine de feeling quand il le faut ("Dream on", "When the light is comin' down"). Je dirais que sa voix est à la croisée d'un Bruce Dickinson et d'un Sebastien Bach. Belles références n'est-ce pas?

Il en résulte que cet album est bougrement efficace et ne souffre d'aucune faute de goût. A l'époque cet album est passé quasiment inaperçu et c'est bien regrettable, tant ce groupe était promis à un bel avenir vu le potentiel affiché sur cet album. Depuis cet album, le groupe a semble-t-il complètement disparu de la circulation. Snif !!!

Note : 3.5/5

Morceaux préférés : "What's is gonna be", "Nothing to lose", "Journey", "Up the aisle".

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


IRON SAVIOR
Battering Ram (2004)
Un des meilleurs crus d'IRON SAVIOR!!!




KRAGENS
Dying In A Desert (2004)
Heavy metal couillu!!!!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Brian Rich (chant)
- Benny Petersen (guitares)
- Per Fisker (batterie)
- Soren Hee Johansen (basse)


1. A Safe Looks In Mirrors
2. Nothing To Lose
3. Just A Little Closer
4. What's It Gonna Be
5. Dream On
6. Taken Away
7. When The Light Is Comin' Down
8. The Lonely
9. Journey
10. Up The Aisle



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod