Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (234)

ASTARTE - Sirens (2004)
Par POSSOPO le 4 Septembre 2004          Consultée 2697 fois

La récente sortie du nouvel album d’ASTARTE ne connaît certes pas un engouement médiatique comparable aux exploits de l’équipe de football hellène à l’Euro 2004, encore moins aux déboires financières des responsables des Jeux Olympiques d’Athènes (le surcoût provisoire est actuellement estimé à 1.4 milliard d’euros sur une enveloppe de départ de 4.6 milliards, ce qui éveille les pires craintes des bureaucrates européens sur le respect d’un pacte de stabilité que même la France et l’Allemagne tentent de déstabiliser). Mais l’appartenance à la nation la plus en vue du moment devrait susciter un minimum d’intérêt pour ce groupe qui ne doit sa maigre popularité qu’à une particularité unique, celle de ne comprendre en son sein que des bipèdes à la poitrine en relief.

Passons vite fait sur les questions couillonnes :
-Non, la chanteuse n’est pas ridicule et bien malin celui qui sera capable de discerner la moindre touche de féminité dans les vocalises caverneuses de Tristessa (il est interdit de tricher en écoutant les backing vocals).
-ces trois filles ont l’air assez jolies, plus jolies en tous cas, dans leur nouvel accoutrement que sous leurs anciennes couleurs (composées d’un classique maquillage morbide et de frustres noirâtres) mais personnellement, je m’en contrefous.
-Astarte (je m’adresse ici à nos copains les geeks) est, en Syrie puis dans l’ancienne Egypte, la déesse de la guerre et de la fertilité. En Grèce, elle est souvent comparée à Aphrodite, déesse de l’amour. Certains l’associent à la nordique Freya.

Et maintenant la musique :
Sirens est, dans une assez large mesure, du black metal. C’est en tous cas ce qu’annoncent le groupe, le label et les journalistes ayant chroniqué le disque. Le chant ne comporte aucun élément susceptible de sauvegarde en mémoire, le caractère féminin du vocaliste n’est donc qu’un gimmick inintéressant. L’artwork, le nom du groupe, et les paroles ne s’extirpent pas non plus du flot de livraisons black mensuelles.

Pourtant, je ne peux m’empêcher de comparer ce trio avec leurs compatriotes de NIGHTFALL. Dark infected circle aurait très bien pu figurer au sommaire d’I Am Jesus, dernier brûlot un peu tiédasse des anciens sociétaires d’Holy Records. Le bât blesse exactement à cet endroit puisque NIGHTFALL n’est pas, mais franchement pas, un groupe de black metal. En effet, Sirens n’est pas particulièrement froid, ni même haineux, et un feeling typiquement metal gothique se dégage de l’œuvre. Ceux qui ne jurent que par DARKTHRONE ou BLUT AUS NORD peuvent donc arrêter ici leur lecture, les fanatiques de DIMMU BORGIR (Shagrath vous fait coucou sur the ring of sorrow) auront moins de souci à digérer cette galette. Mais ce sont bien les amateurs d’un metal gothique riche de riffs peu déroutants qui se retrouveront le mieux dans ces trois quarts d’heure plus mélancoliques et atmosphériques que noirs.
Ces derniers apprécieront peut-être Sirens, qui n’a pas de prétention plus grande que de les faire patienter en attendant le nouveau SENTENCED (exemple parmi d’autres), à condition qu’un soupçon d’agressivité ne les effraie pas.

Tristessa, femme à tout faire, chanteuse, bassiste, guitariste, principale compositrice et parolière, livre en compagnie d’Hybris et de Catharsis un album sympathique, mais rien de plus que sympathique.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


DØDHEIMSGARD
Satanic Art (1998)
The VERY BEST du black indus !!!




BEHERIT
Engram (2009)
Le retour de la vraie bête


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DOLORèS

 
   (2 chroniques)



- Tristessa (chant, guitare, guitare acoustique, basse)
- Derketa (claviers)
- Lycon (guitare, basse)
- Hybris (guitare)
- Ice (batterie)


1. Dark Infected Circles
2. Black Mighty Gods
3. Lloth
4. Bitterness Of Mortality
5. Deviate
6. Oceanus Procellarum (liquid Tomb)
7. The Ring Of Sorrow
8. Twist, Nail, Torture
9. Sirens
10. Underwater Persephone



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod