Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (16)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2011 Call To Arms
2012 Heavy Metal Thunder Live...
2013 Sacrifice
2015 Battering Ram
 

- Style : Iron Maiden, Sarasin, Wami, Krokus, Accept, Girlschool, Blaze Bayley , Nightmare, Samson, Riot, Angel Martyr
- Membre : Msg, Oliver / Dawson Saxon, The Scintilla Project
- Style + Membre : MotÖrhead
 

 Myspace (478)
 Cha�ne Youtube (519)
 Site Officiel De Saxon (1206)
 Site Français (1733)

SAXON - Wheels Of Steel (1980)
Par DARK SCHNEIDER le 28 Juillet 2018          Consultée 1109 fois

Il y a des rencontres qui changent une vie. "Wheels Of Steel", second album de SAXON, en est un bel exemple. Après un premier effort sympathique mais loin d'être définitif, les membres de SAXON se sont vu offrir une opportunité qui ne se refuse pas : assurer la première partie de MOTÖRHEAD durant la tournée "Bomber". Cette même tournée durant laquelle les parrains du Metal déployèrent sur scène pour la première leur fameux bombardier. Une expérience live qui marquera profondément SAXON. Et cela influencera considérablement la musique du groupe, un fait totalement revendiqué dans la pochette de l'album : MOTÖRHEAD est particulièrement remercié, Pete Gill arbore un tee-shirt de la bande à Lemmy et "See The Light Shining" est carrément dédié à Fast Eddie Clark. Au moins tout est dit. Et quand on voit la dégaine badass des musiciens sur la photo à l'intérieur de l'album, on comprend que les mecs jouent aux durs et vont jouer du dur. Et cette évolution-là, rien ne permettait vraiment de s'y attendre à l'écoute du premier album malgré la présence du déjà très Heavy "Stallions Of The Highway". Il faut dire aussi que le son et la prod changent tout. Toujours chez Carrere, le groupe a pu cette fois-ci s'entourer de gens qui savaient ce que c'étaient que d'enregistrer un album de Heavy Metal. SAXON a désormais les moyens, l'expérience, et surtout beaucoup d'envie : les astres sont tous alignés pour faire de ce "Wheels Of Steel" un classique.

Et ce n'est pas "Motorcyle Man" qui va me faire mentir ! Avec son introduction vrombissante qui va titiller la sensibilité des amateurs de gros cylindres montés sur deux roues, ce titre s'impose d'emblée comme un classique imparable. Son riff traduit tout le génie du groupe en la matière, porté par une rythmique véloce forcément adaptée aux paroles, et un Biff Byford transfiguré qui se lâche totalement comme il n'avait pas pu le faire sur le premier album. Et ce son de guitare, très MOTÖRHEADien, abrasif (on sent vraiment que les Marshall sont poussés dans leurs derniers retranchements), c'est un délice. Et heureusement SAXON ne se contente pas de singer MOTÖRHEAD, ils ont leur propre science du riff : plus carré, plus précis, moins Punk en somme (même si Biff ne cache pas son admiration pour l'album des SEX PISTOLS). La configuration à deux guitares permet d'aboutir à ce résultat plus travaillé que chez la tête de moteur, bien que l'on ne puisse pas vraiment parler de duel de guitare (les solos incombant essentiellement à Paul Quinn). Quoiqu'il en soit, "Motorcycle Man" fait vraiment partie de ce genre d'hymne définitif que les métalleux raffolent tant.

Mais SAXON ne s'arrête pas là. Au rang des tueries, ils alignent sur leur tableau de chasse un title-track particulièrement obsédant grâce à son excellente gestion des répétitions (ah ce final répété ad lib !), et son sens du groove (AC/DC n'est pas très loin ici). L'autre classique ultime est sans conteste "747 (Strangers In The Night)". Alors là attention, on touche au divin ! À partir d'une structure extrêmement simple, qui se caractérise cependant par une inversion des codes (couplet dynamique, refrain calme et arpégé), SAXON écrit un morceau aux lignes de chant ultra mélodiques posées sur un riff catchy inoubliable. On notera également le gros travail de Paul Quinn avec ses interventions lead toujours bien senties (qui lorgnent un peu du côté de Matthias Jabs), la marque d'un guitariste qui privilégie la qualité d'écriture avant tout. Même la thématique du morceau est annonciatrice de ce goût pour les histoires insolites qu'affectionnera le groupe tout au long de sa carrière.

La force de cet album c'est aussi de proposer des morceaux ultra solides aux côtés de ces classiques indiscutables. En premier lieu "Stand Up And Be Counted", incontestablement le morceau le plus violent de l'album, qui mériterait d'être un peu plus présent dans les setlists du groupe, car il a de quoi en remontrer à plus d'un groupe étiqueté plus extrême. Allez, en fait seul le très expédié "Freeway Mad" parait légèrement en-dessous. Car ce ne sont pas le tonitruant "Machine Gun" (qui termine l'album de façon vraiment apocalyptique), le très posé et mélodique "Suzie Hold On" ou le plus tarabiscoté mais non moins mémorable "See The Light Shning" qui vont faire baisser la tension.

"Wheels Of Steel" sonnera déjà la reconnaissance pour SAXON, et fera de lui un des principaux leaders de la NWOBHM, un des tous premiers vendeurs de cette époque (l'album fut bien classé dans les charts). Il ne faut pas non plus exagérer les faits : SAXON n'est pas devenu du jour au lendemain un monstre du Rock, mais il se taillait alors une très solide réputation. Ce fut notamment le cas en France, fait suffisamment étonnant pour ne pas oublier de le mentionner.

Et en cet année 1980, on en avait pas encore fini avec SAXON.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


TAROT'S MYST
Odyssey (1999)
Projet solo du guitariste de stormwitch




ARIA
Night Is Shorter Than Day (1995)
ARIA résiste à la chute de l'URSS


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
   POWERSYLV

 
   (2 chroniques)



- Paul Quinn (guitare)
- Biff (chant)
- Graham Oliver (guitare)
- Pete Gill (batterie)
- Steve Dawson (basse)


1. Motorcycle Man
2. Stand Up And Get Counted
3. 747 (strangers In The Night)
4. Wheels Of Steel
5. Highway Mad
6. See The Light Shining
7. Stree Fighting Gang
8. Suzie Hold On
9. Machine Gun



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod