Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


PRINCESS PANG - Princess Pang (1989)
Par THE MARGINAL le 19 Octobre 2004          Consultée 1821 fois

La scène hard/heavy des 80's aura vu fleurir bon nombre de groupes et d'artistes féminins. On pense tout de suite à Joan Jett, Lita Ford, Pat Benatar, Vixen, Warlock (avec Doro Pesch au chant). Mais les personnes qui connaissent ou se souviennent de Princess Pang sont beaucoup plus rares.

Princess Pang est un groupe américano-suédois pratiquant un hard rock tendance sleaze et avec de forts relents bluesy. Evoluant en quintette, ce combo est composé de musiciens masculins qui jouent juste et sur le bon tempo et d'une chanteuse (Jeni Foster) dont le timbre vocal est plaisant à écouter (pas de démonstration lyrique à outrance, ni de hurlements excessifs).

Ce premier album éponyme affiche de belles promesses tant il transpire le rock n'roll par tous les pores. Et quand on aime le hard rock n'roll à la folie, il est vraiment difficile d'être insensible au hard boogie "Trouble in paradise" joué sur un tempo d'une justesse hallucinante, au mega-hymne en puissance "South street kids" qu'on pourrait comparer à "Youth gone wild" (Skid Row) et qui ravage tout sur son passage, à "No reason to cry" qui rocke méchamment et qui a des ambiances de bar avec ses notes de piano de circonstance, au mid-tempo "Sympathy", au puissant et direct "Scream and shout" qui est le genre de titre idéal si vous voulez une bande-son pour emmerder vos voisins qui ne jurent que par Star Academy ou le Hit Machine.

N'allez pas croire que cet album se résume à ces titres que je vous ai cités. En effet, "China doll", à la fois enjoué et nerveux, l'aerosmithique "Any way you want it" et la power-ballad bluesy "Baby blue" bourrée de feeling et d'émotion (écoutez un peu ce solo de gratte beau à pleurer !) méritent aussi qu'on leur porte de l'attention.

Voilà un album qui était passé relativement inaperçu lors de sa sortie, mais qui fait partie de ces très bons disques des 80's qui n'ont pas eu la chance de rencontrer le succès qu'ils auraient pourtant largement mérité. Princess Pang avait de toute évidence les capacités pour monter assez haut, il suffit d'entendre les riffs de guitare et les chansons pour s'en convaincre. Par la suite, ce combo a tourné en compagnie de Mr. Big et Ace Frehley, puis la chanteuse Jeni Foster a quitté le groupe. Celui-ci n'ayant pas pu lui trouver un(e) remplaçant(e), a splitté en 1990. Princess Pang : un groupe qui gagne à être redécouvert et réhabilité.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


EDEN LOST
Road Of Desire (2005)
Dans la lignée de firehouse,bon jovi,fair warning




NASTY IDOLS
Heroes For Sale (2002)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jeni Foster (chant)
- Jay Lewis (guitare)
- Andy Tjernon (guitare)
- Ronnie Roze (basse)
- Brian Keats (batterie)


1. Trouble In Paradise
2. Find My Heart A Home
3. South St. Kids
4. No Reason To Cry
5. Sympathy
6. Scream & Shout
7. China Doll
8. Baby Blue
9. Too Much, Too Soon
10. Any Way You Want It
11. I'm Not Playin'



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod