Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Him, Sentenced, To/die/for, Flowing Tears

ENTWINE - Dieversity (2004)
Par POWERSYLV le 28 Juin 2004          Consultée 2943 fois

Quatrième album pour les finlandais d'ENTWINE qui poursuivent ainsi leur route. Groupe de death metal à l'origine (1995), le combo a fait comme beaucoup d'autres (SENTENCED par exemple) et a délaissé son style de base pour évoluer vers un metal mélodique et gothique. Le deuxième album Gone, en 2001, sera la révélation et les propulsera comme meilleur challenger d'un HIM qui, à l'époque, rafflait la mise avec le concept du love metal et son Razorblade Romance. Gone est à conseiller à tous les amateurs de metal gothique, romantique et profond.

N'ayant pas eu la possibilité de me procurer le petit troisième (Time Of Despair, 2002), je suis donc un peu forcé de comparer ce DiEversity avec le monument Gone. Alors qu'ils étaient ancrés dans un style vraiment magnifique, ENTWINE gâche malheureusement un peu de son panache sur ce dernier opus, avec une première partie qui lorgne davantage vers un pop metal dansant mais peu inspiré. Les morceaux qui ouvrent l'album subissent en effet le manque cruel de ce côté romantique que possédait le groupe auparavant, ce qui est franchement dommageable. Des effets plus modernes et electro ("Someone To Blame", "Still Remains") vont accroître ce malaise. A l'instar de PARADISE LOST, DiEversity serait-il le One Second d'ENTWINE ? Cette sensation d'un groupe coincé le cul entre deux chaises, oscillant entre une modernité que personnellement je ne vois pas trop d'un bon oeil et un style personnel qui m'avait plu voilà 3 ans, s'estompe à partir du 6ème morceau, "Frozen By The Sun".

Dès lors et jusqu'à la fin du disque, on a l'impression que les finlandais ont retrouvé la bonne formule. Dommage qu'il faille attendre jusque là car on a ensuite de très bons moments. "Refill My Soul" où l'on trouve "enfin" un très bon solo de gratte, et surtout le superbe "Everything For You" qui n'aurait pas dépareillé sur Gone : superbe ballade romantique et forte ! "Nothing Forever" renoue également avec le romantisme et la profondeur que le groupe n'aurait jamais dû quitter. Dernière fausse note : le morceau final "Note Within", où, sur 8 minutes, on ne voit pas trop l'intérêt d'avoir une fin de 4 minutes et où on se demande du coup si les 6 sbires ne devaient pas trouver un truc pour finir le temps qui était imparti sur la galette.

Quoi qu'il en soit, chacun se fera son opinion sur le dernier ENTWINE. Pour ma part, je trouve que sans être totalement décevant, l'écoute de DiEversity me laisse un goût mitigé dans les oreilles. De bons moments mais une démarche étrange, et des premiers morceaux pas très encourageants. Mais bon, après tout, il vaut mieux démarrer pas terrible et finir mieux. Reste qu'ENTWINE a selon moi perdu l'aura qu'il avait sur Gone et qui faisait de lui à l'époque un "peut-être" futur incontournable. La suite démentira peut-être cette impression.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par POWERSYLV :


LEAVES' EYES
Lovelorn (2004)
Le projet de liv kristine (ex-theatre of tragedy)

(+ 1 kro-express)



LEAVES' EYES
Legend Land (2006)
Un ep pour patienter ...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par STEF




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Mika Tauriainen (chant)
- Tom Mikkola (guitare)
- Jaani Kahkonen (guitare)
- Joni Miettinen (basse)
- Aksu Hanttu (batterie)
- Riitta Heikkonen (claviers)


1. 2/4/943
2. Bitter Sweet
3. Someone To Blame
4. Bleeding For The Cure
5. Still Remains
6. Frozen By The Sun
7. Six Feet Down Below
8. Refill My Soul
9. Everything For You
10. Nothing's Forever
11. Lost Within



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod