Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2004 Ruin

NECARE - Ruin (2004)
Par MOX le 12 Juin 2004          Consultée 1852 fois

Dans la définition que ce jeune duo américain donne à propos du nom de leur groupe, on peut y lire à la fois: Necare, "verbe latin signifiant 'tuer'" et "doom/death-metal écrasant". Même si les deux définitions sont parfaites, il y a tout de même un peu d'audace là dedans, en tout cas suffisamment pour s'y intéresser de plus près. Ce premier essai sent bon l'influence des trois groupes de doom anglais du début des années 90 (MY DYING BRIDE, ANATHEMA et PARADISE LOST pour ne pas les citer) et tente d'y apporter sa touche personnelle. Si tant est que je doive la déceler pour vous, il me semble que mis à part ces doses de guitares acoustiques et de passages apaisants, Necare ne réinvente pas le style.

Peut-on en vouloir à un groupe débutant à peine? Il faudrait prendre un peu plus de recul pour finalement se rendre compte qu'objectivement, les deux compères s'y connaissent. Ils savent jouer, savent proposer une musique riche et longue, structurée ou déstructurée, cherchant de nouveaux horizons musicaux au début de chaque morceau. Si l'on doit maintenant prendre en compte les influences, c'est toute leur musique que l'on examine sous un différent angle. Oui c'est du doom/death, ce mélange assez hybride entre un rythme lent, désespérant, sur lequel s'ajoutent des riffs de guitares recherchés, et qui donc ne suivent pas automatiquement chaque coup de baguette sur les peaux. Oui, Necare utilise aussi une voix death qui a la particularité d'être à la fois puissante et un peu trop appuyée. Oui les morceaux de "Ruin" sont longs et complexes et enfin oui, on repère des violons participant eux aussi à la création de cette atmosphère triste et peu rassurante.

Ai-je bien résumé le gros de la musique? En jouant l'avocat de la défense, je ne peux qu'affirmer que Necare fait ceci relativement bien. Je me dois cependant de confirmer le fait que ce "Ruin" est écrasant. Ecrasant sous le poids de la basse et de la guitare rythmique, qui lorsqu'elle n'est pas décidée à partir à la recherche de riffs poétiques, s'entête avec son amie à 4 cordes à plomber l'auditeur de notes vraiment lourdes. L'exemple le plus probant est ce "Gethsemane" qui manipule les ambiances orientales et les chants incantatoires, achevant ainsi d'en faire le morceau le plus imposant.

C'est à ce moment-là qu'apparaissent les défauts. Necare joue sur la présence de passages très calmes en plein milieu du morceau, avec violons, claviers et/ou guitare acoustique, et passe ainsi d'une mélodie pachydermique et noire à quelque chose de plus mélancolique et aéré. Lorsque la séparation est claire, l'ambivalence est acceptable. Mais parfois elles se chevauchent, donnant à la musique un caractère neutre, la pire chose qui soit. Necare aime également brouiller les pistes, démarre "Celia" et "Touching Eternity" sur un rythme de conclusion, agrémente l'album de transitions parfois trop longues (3mn30 pour "Waters Of Quiet") desservant le tout.

Le paradoxe, consistant à être heureux en écoutant une représentation de tout ce qui peut être morne, s'applique quelque fois à l'écoute de "Ruin". Cette première tentative n'est pas parfaite vous l'aurez compris, et je dois ajouter sur la liste des défauts les quelques longueurs et passages inutiles encombrant l'ensemble. Ne baignant ni dans le dépressif ni dans le funéraire, Necare barbote dans le mélancolique et le pesant. Fort de plusieurs morceaux travaillés et intéressants, ces deux américains devront creuser leur idée plus en profondeur, et éliminer les surcharges. Vous connaissez ça vous aussi, en été?

A lire aussi en DOOM METAL par MOX :


KATATONIA
Brave Yester Days (2004)
Retour aux sources et séance de rattrapage




ATARAXIE
Slow Transcending Agony (2005)
Doom/death éreintant et moderne


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- R.h. (guitares, basse, claviers, voc)
- G.c. (batterie, guitares, claviers)


1. Stillborn Twilight
2. Rite Of Shrouds
3. Desire (the Dawn & The Chrysalis)
4. Canto Xxxiv
5. Ruin
6. Celia
7. Gethsemane
8. Waters Of Quiet
9. Touching Eternity



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod