Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Black Sabbath, Iron Butterfly
- Membre : Dokken, Rainbow
- Style + Membre : Blue Coupe

BLUE ÖYSTER CULT - Spectres (1977)
Par DAVID le 6 Septembre 2004          Consultée 6461 fois

Blue Öyster Cult semblait s'être complètement assagi en cette année 1977, ça n'avait plus grand chose à voir avec les débuts sulfureux et rock 'n' roll ! Après une succession d'albums brillants (Secret Treaties, Agents Of Fortune), c'est le début du creux de la vague pour le groupe et ce sera valable pour toute la fin des années 70. Afin de se débarrasser de son image de groupe néo-nazi (alors que certains membres du groupe sont juifs), Blue Öyster Cult avait choisi de calmer le jeu sur Agents Of Fortune. Spectres en est la suite presque logique. Bien que le groupe ait encore de beaux restes, l'ensemble est globalement assez décevant.

2 classiques du rock sont présents : les indispensables Godzilla et R.U Ready 2 Rock qui prendront toute leur dimension en live. Leurs versions studio ont toutefois l'avantage de conserver une certaine finesse, absente en live au profit de l'efficacité. La production, assez léchée justement et manquant de pêche, ferait presque sonner Blue Öyster Cult comme du Toto à leurs débuts ou même du Styx (c'est flagrant sur Celestial The Queen et Goin' Through The Motions, du rock qui ne ferait pas de mal à une mouche). Non pas que ce genre de morceaux soit mauvais, mais ce n'est pas tellement ce qu'on attend d'un groupe comme Blue Öyster Cult. Le chant d'Eric Bloom est dénué de toute agressivité et en deviendrait presque quelconque. Du coup, on ressent clairement les limites de ses capacités vocales.

Spectres est régulièrement ponctué de sursauts qui frisent le génie, comme par exemple les accélérations de Golden Age Of Leather, rappelant un peu les belles heures de Tyranny And Mutation, ou la ballade I Love The Night. Cela permet de rendre Spectres intéressant malgré ses défauts. Les quelques touches psychédéliques, inhérentes au style du groupe et contribuant à rendre sa musique si spéciale, elles se retrouvent sur Nosferatu et Golden Age Of Leather. Malgré d'évidentes qualités mélodiques, le besoin d'un nouveau souffle se fait ressentir et le renouveau créatif tardera à venir, ce qui fait que Blue Öyster Cult a une discographie finalement assez inégale, capable d'alterner chef-d'oeuvres et albums ratés.

A lire aussi en HARD ROCK par DAVID :


Glenn HUGHES
Songs In The Key Of Rock (2003)
Hard rock




BLUE ÖYSTER CULT
Fire Of Unknown Origin (1981)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Eric Bloom (guitare, chant)
- Joe Bouchard (basse, chant)
- Donald
- Allen Lanier (claviers, guitare)


1. Godzilla
2. Golden Age Of Leather
3. Death Valley Nights
4. Searchin' For Celine
5. Fireworks
6. R.u Ready 2 Rock
7. Celestial The Queen
8. Goin' Through The Motions
9. I Love The Night
10. Nosferatu



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod