Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Borealis, Vanden Plas, Vanishing Point, Pagan's Mind, Angel Dust, Synthphonia Suprema, Waverly Lies North
- Membre : Avatarium, The Ring , Royal Hunt, Mind's Eye, Hubi Meisel , Evil Masquerade, Demonoid, Therion, Nightrage
 

 Site Officiel (308)
 Myspace (244)
 Chaîne Youtube (240)

EVERGREY - The Dark Discovery (1997)
Par FREDOUILLE le 1er Septembre 2004          Consultée 5004 fois

La plupart d'entre vous ont sans doute découvert EVERGREY avec les albums "In Search Of Truth" ou "Recreation Day" tous deux distribués par NTS. Pourtant EVERGREY a sorti deux albums auparavant : "The Dark Discovery" (1997 - réédité par NTS en 2003), et "Solitude Dominance Tragedy" (2000) avec lequel j'ai d'ailleurs découvert le groupe Suédois.

"The Dark Discovery" est donc le premier album d'EVERGREY, groupe très jeune à l'époque (faut voir la tête de Tom S. Englund dans le livret! On dirait un gosse!). La production, signée déjà par Andy Larocque, est loin d’être optimale mais reflète bien l'ambiance globale de l'album : sombre à l'image des chœurs d'église présents sur le très bon "Trust And Betrayal").
EVERGREY propose sur "The Dak Discovery" un style assez particulier : une sorte de Metal hybride empruntant deci delà des éléments au Metal Progressif et au Metal Gothique (preuve en est le titre d'ouverture "Blackened Daw" et ses chœurs féminins). L'ensemble est relativement Heavy et puissant (riffs et rythmiques), plutôt mid-tempo, et propose également plusieurs intermèdes calmes et planants (limite atmosphériques) incluant des lignes de chant assez mélodiques, quelques passages acoustiques et quelques lignes de claviers envoutants.

Les titres sont relativement puissants et révèlent déjà une réelle recherche dans la composition des morceaux (structurellement parlant). "December 26 th" propose par exemple une succession de riffs saccadés (très typés Prog') s'ensuivant de breaks et de soli très mélodiques (une des forces majeures du groupe). Le tout étant soutenu par le chant attachant de T. Englund qui est quand même loin d'atteindre le niveau qu'il a actuellement sur "The Inner Circle" (2004). Sa voix étant sur cet album beaucoup plus brute, plus caverneuse et moins puissante (elle n'est également pas assez mise en avant). La chaleur et le feeling de sa voix ne transparaissant que sur des morceaux ou passages plus calmes tel que sur "As Light Is Our Darkness" ou sur "For Every Tear That Falls".

L'ensemble de cet album est très homogène mais bien que la qualité soit là, cet album ne révèle aucun titre marquant (hormis peut-être la magnifique ballade avec voix féminine (superbe d'ailleurs) "For Every Tear That Falls"). Le tout manque un peu de diversité et de mordant. Mais il ne faut pas oublier que c'est le premier album du groupe et qu'il ne faut pas faire la fine bouche. Ce premier album reste tout à fait honorable.
Bien entendu, si vous écoutez cet album après "The Inner Circle", vous trouverez cet album un peu fade malgré ce coté sombre que j'aime chez ce groupe, mais vous verrez aussi que le groupe a réalisé des progrès fulgurants en l'espace de 7 ans.
Cet album n'est pas incontournable, loin de là, mais se doit quand même d’être considéré comme un coup d'essai tout à fait réussi. Cependant, et au vu des albums qui suivront, cet album vaut tout au plus la moyenne.

Note 2.5/5

A découvrir tout de même.

A lire aussi en METAL PROG par FREDOUILLE :


WASTEFALL
Self Exile (2006)
Chef d'oeuvre! Du Pain of Salvation en plus pêchu!




CRIMSON GLORY
Astronomica (1999)
Metal prog


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   POULPI

 
   (2 chroniques)



- Tom S Englund (vocals)
- Dan Bronell (guitars)
- Daniel Nojd (bass)
- Patrick Carlsson (drums)
- Will Chandra (keyboards)


1. Blackened Dawn
2. December 26 Th
3. Dark Discovery
4. As Light Is Our Darkness
5. Beyond Salvation
6. Closed Eyes
7. Trust And Betrayal
8. Shadowed
9. When The River Calls
10. For Every Tear That Falls
11. To Hope Is To Fear



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod