Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Domine, Dragonheart

HEIMDALL - Hard As Iron (2004)
Par BAST le 18 Juin 2004          Consultée 3007 fois

Très jolie pochette pour ce quatrième album des italiens d’HEIMDALL. Je n’en dirai malheureusement pas autant de cet opus tout juste correct. Depuis le départ de son précédent chanteur, Claudio Gallo, survenu peu après la sortie de « The Temple Of Theil », HEIMDALL a énormément de mal à retrouver de sa superbe. Alors que « The Temple Of Theil » avait pas mal fait parler des italiens, « The Almighty » a constitué un véritable échec pour HEIMDALL. Deux raison à cela. « Almighty » a paru trop longtemps après son prédécesseur ; trois ans, c’est effectivement trop long pour un groupe qui émerge en plein revival et qui, malgré un excellent « The Temple Of Theil », a encore tout ou presque à prouver. L’autre raison tient évidemment en la qualité de « The Almighty », trop insuffisante pour insuffler un nouvel élan aux italiens.

Et si « Hard As Iron » marque quelques progrès, je doute que cela puisse suffire à la réintégration d’HEIMDALL dans le peloton de tête des formations italiennes (qui s’amoindrit de mois en mois…), malgré le soutien de son label, Scarlet Records.

Deux ans après « The Almighty », HEIMDALL nous a concocté quelques titres épiques plutôt réussis mais un peu trop mous. Car HEIMDALL évolue davantage dans un heavy mid-tempo très appuyé que dans un speed mélodique à la HELLOWEEN. Je n’ai rien contre les formations délaissant les rythmes véloces, mais les italiens font parfois traîner en longueur leurs idées et là où un petit coup de cravache aurait été nécessaire, ils s’obstinent à décliner leurs mélodies sur un rythme manquant parfois d’entrain.

Cela fonctionne très bien sur certains titres, comme « Hard As Iron » et son très bon refrain ou la belle ballade « Cold », mais ça agace par moments, comme sur « Black Tower ». En outre, le chant, quoique maîtrisé, me semble trop monotone par moments. Et les compositions donnent parfois l’impression de tourner en rond.

Nonobstant les gros défauts de cet opus, force est de constater que la progression depuis « The Almighty » est réelle et que « Hard As Iron » recèle quelques titres forts agréables, comme « Hard As Iron » ou « Holy Night ». Les ambiances sont réussies (ça a toujours été le gros point fort du groupe), les chœurs et les claviers enrichissent idéalement l’album et l’ensemble devrait trouver preneurs chez les fans du genre. Certains trouveront même quelques accointances agréables avec la scène heavy doom, le chant grave ou les guitares grasses y étant pour beaucoup.

HEIMDALL n’est plus ce qu’il a été et ne sera sans doute jamais ce qu’il a failli être. Il demeure pourtant un groupe intéressant, avec un style qui peut se démarquer des autres, par sa volonté d’adoucir le tempo ou par son chant à la NERVERMORE. Mais le résultat est trop juste et les défauts ont tendance à davantage s’imposer que les qualités. Maintenant, HEIMDALL retrouve sur cet opus un peu plus de cohésion et d’enthousiasme, on le sent pleinement à mesure que défile cet opus. On peut donc espérer une suite de carrière, sinon fantastique, tout du moins séduisante.

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


HIGHLAND GLORY
Forever Endeavour (2005)
Heavy metal




ALESTORM
Captain Morgan's Revenge (2007)
Branle-bas de combat !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Giacomo Marcaldo (voix)
- Fabio Calluori (guitare)
- Carmelo Claps (guitare)
- Sergio Duccilli (clavier)
- Giovanni Canu (basse)
- Nicolas Calluori (batterie)


1. Hard As Iron
2. Midnight
3. Moon-red Light
4. Black Tower
5. Cold
6. The Emperor
7. Dark Home
8. Black Heaven
9. Holy Night
10. Hollow Planet



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod