Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DARGAARD - Rise And Fall (2004)
Par VOLTHORD le 11 Juin 2004          Consultée 2684 fois
Naviguant de groupes en groupes et de projets en projets sans jamais perdre le Nord ni son talent créatif, Tharen, membre d’Abigor, Amestigon, Dominion III pour ne citer que les plus connus, revient en ce début d’année 2004 au côté de la charmante Elisabeth Toriser (Abigor, Antichrisis). Le duo de DARGAARD est fin prêt pour un nouveau départ, un nouveau voyage musical qui s’intitule cette fois ci « Rise and fall »…et ne manquera sûrement pas de se classer parmi les sorties incontournables du moment…

Dès les premiers instants du morceau éponyme et jusqu’à la dernière note de « The Halls Of Dargaard », l’auditeur est plongé dans un univers medieval-fantastique complexe qui dissimule une musique unique et surprenante. On pénètre donc dans cet univers ô combien ténébreux que dresse avec talent et justesse la formation autrichienne. Tantôt enchanteresses, mélancoliques, mystérieuses, angoissantes, parfois plus martiales et grandiloquentes, les atmosphères, malgré leurs grandes variétés ne perdent jamais le fil conducteur de l’œuvre: l’obscurité.

Résolument sombres, les compositions à la fois fines et perfectionnistes de Tharen s’allient au chant éthéré et émouvant de Elisabeth. Un chant doux et triste qui frise la perfection alterné avec des chœurs masculins moins présents que par le passé mais toujours aussi indispensables dans les montées symphoniques. Pas un morceau n’est en trop, parmi mes favoris (choix strictement personnel) : le magique « Bearer than flames », le très mélancolique « Niobe » et son piano dominateur, l’interlude « Takhisis Dance » à la fois léger et guerrier et aux inspirations purement folk/médiévales…mais là je pars pour décrire tout l’album, donc je m’arrête. ; )

Que les allergiques au dark ambient se rassurent DARGAARD est bien loin des groupes tels Burzum (période zonzon) ou Mortiis qui privilégient la simplicité et la répétition. « Rise And Fall » est une œuvre perfectionniste et ne se contente pas de rabâcher mille fois les mêmes mélodies jusqu'à overdose de l’auditeur. On regrettera un peu que tout cela ne soit pas joué par un véritable orchestre mais les programmes informatiques ici usités évitent tout de même le coté « cheap » et ont à mon avis plus d’intensité que le clavier (bien qu’à peu près équivalents).
Cet album est incontestablement une sortie majeure en terme de « dark symphonique » aux touches gothiques, avis aux amateurs…

4.5/5




Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Tharen (instruments, chant)
- Elizabeth Toriser (chant)


1. Rise And Fall
2. Bearer Of The Flame
3. Niobe
4. Takhisis Dance
5. Winter
6. Ave Atque Vale
7. Queen Of The Woods
8. Ancestors Of Stone
9. The Halls Of Dargaard (bonus Track)



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod