Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Holy Mother, Riot

MESSIAH'S KISS - Metal (2004)
Par FREDOUILLE le 1er Juin 2004          Consultée 2204 fois

MESSIAH'S KISS ou le "Baiser du messie". J'aurais plutot tendance à dire le "baiser de Judas". Parce que ce deuxième album est tout simplement de la trahison. De la trahison par rapport aux espoirs que nous avait laissés entrevoir le groupe avec son premier et plutôt convaincant album : "Prayer for the dying" (2002). Cet album bien que très conventionnel comportait quelques titres d'excellente facture. Le tout était mélodique et accrocheur. "Prayer for the dying" était un bon album de heavy metal.

Ce deuxième album intitulé sobrement "Metal" ne suit malheureusement pas la voix tracée par son prédecesseur. Cet album ne casse vraiment pas trois pattes à un canard, malheureusement. Et je pèse mes mots.
Pourtant l'album débute plutôt bien : l'intro sombre du disque (avec ses claviers si caractéristiques - on se croirait dans un album de black metal ou de King Diamond) est plutot réussie et on plonge rapidement dans le grand bain du Heavy metal.
L'énergique "Uncaging rebellion" rappelle le matériel du premier opus avec un soin apporté en particulier du point de vue mélodique. Les guitares sont ultra heavy et bien grasses. Le morceau s'écoute agréablement tout en restant ultra conventionnel.
Cependant, la production signée Nikolo Kotzev bien que soignée, a tendance à "lisser" la musique de MESSIAH'S KISS et lui retire tout l'esprit sauvage et brut que comprenait "Prayer for the dying". Et cela va se ressentir tout au long de l'album!!!

Dès le troisième morceau, MESSIAH'S KISS va s'ancrer dans un heavy metal 80's complètement dénué d'originalité et sincèrement sans grand intéret malgré quelques sursauts par-ci par-là : on retiendra tout particulièrement les quelques prouesses du batteur (sur "fight or fall" par exemple) et les duels de guitare sur certains morceaux.
On retiendra également l'introduction de "Angels" à la RUNNING WILD, et le début très Maidenien sur "The edge of eternity" l'un des titres les plus réussis de l'album (influences I. Maiden/Running Wild). Enfin, on retiendra aussi le speedé "hell or victory" et le très heavy rock "Run and hide" lesquels sauvent quelque peu les meubles.

Pour le reste, c'est vraiment pauvre de chez pauvre : "Metal til we die" rappelle par exemple un MANOWAR en puissance moins dix, l'inspiration en moins. C'est tout dire.
Que dire également de titres comme le pitoyable "Holy waters", comme la pseudo-ballade "tears in the rain" au refrain vraiment mièvre (oh les beaux choeurs féminins!!!) ou comme encore le très dispensable mid-tempo "blackhawk" et ses pitoyables lignes de claviers. Et je ne parle meme pas du dernier titre (si on peut le qualifier ainsi!!!) qui se résume à des grognements de chiens. Sans commentaire!

Meme Mike tirelli ne semble pas au meilleur de sa forme. Il manque carrément de puissance et d'agressivité. Rien à voir avec le chant qu'il présentait sur le premier album.

Pas de quoi donc, fouetter un chat!!! Cet album devra donc se contenter de faire le bonheur d'une poignée d'irréductibles, amateurs de heavy metal passéiste.

Ce "Metal" est à oublier au plus vite!!!! Grosse déception!

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


KING DIAMOND
The Puppet Master (2003)
Une oeuvre théatrale somptueuse!




MOB RULES
Ethnolution A.d. (2006)
MOB RULES affiche ses ambitions!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Mike Tirelli (chant)
- Georg Kraft (guitare)
- Alexander Hitz (guitare)
- Wayne Banks (basse)
- Eckhard Ostra (batterie)


1. Execrate (intro)
2. Uncaging Rebellion
3. Believer
4. Metal Til We Die
5. Fight Or Fall
6. Holy Waters
7. Angels
8. Hell Or Victory
9. Tears In The Rain
10. Run And Hide
11. Road To Exxtasy
12. Blackhawk
13. The Edge Of Eternity
14. Dog Idols



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod