Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Evergrey

EVIL MASQUERADE - Welcome To The Show (2004)
Par BAST le 17 Mai 2004          Consultée 4980 fois
La discographie du heavy-metal néo-classique vient de s’enrichir de l’un des meilleurs opus jamais enregistré dans le genre ! EVIL MASQUERADE, groupe qui surgit de nulle part, vient en effet d’accoucher d’un véritable chef-d’œuvre qui renouvelle et dépoussière le genre initié par MALMSTEEN. Imaginez QUEEN à qui l’on aurait demandé de composer un album de heavy incisif truffé de mélodies néo-classiques. Le résultat ? « Welcome To The Show » !…

EVIL MASQUERADE s’il était inconnu du public il y a encore quelques mois n’est pas un groupe de jeunes loups puisqu’il comprend en son sein quatre musiciens que l’amateur de metal mélodique a pu, un jour ou l’autre, croiser. A la batterie, on retrouve Dennis Buhl (Sinphonia), à la basse, c’est Kasper Gram (ex-Wuthering Heights, Manticora), à la guitare, Henrik Flyman (Wuthering heights) et au chant, on redécouvre le chanteur originel de ROYAL HUNT, qui a été ensuite remplacé par DC COOPER, mais qui continue d’évoluer aux côtés d’André Andersen, sur les albums solos de ce dernier. Outre le line-up régulier, on peut entendre quelques invités de marque : Mat Olausson (MALMSTEEN), Richard Andersson (ex-MAJESTIC, TIME REQUIEM), ou encore André Andersen (ROYAL HUNT). Tous trois derrière le clavier !

Les musiciens qui forment EVIL MASQUERADE ont beau jouir d’une certaine expérience, force m’est de concéder qu’il n’y a pas là de quoi fouetter un chat, aucun d’eux n’évoluant en effet dans une formation de premier plan. Raison de plus pour forcer l’admiration. Car « Welcome To The Show » est un monument. Certainement le meilleur album du genre sorti ces cinq dernières années (je n’ose remonter plus loin dans le passé, de peur d’en offusquer quelques-uns). C’est dire toute l’admiration que je porte à cette œuvre.

Du QUEEN jouant du heavy-néoclassique, disais-je plus haut, mais si la comparaison convient parfaitement pour présenter le groupe, elle s’avère insuffisante lorsque l’on rentre plus avant dans l’évocation de la musique déclinée sur « Welcome To The Show ». Néo-classique, certes. Mue par la grandiloquence amusée d’un QUEEN, oui. Mais cet opus est en outre terriblement heavy, témoin en est le somptueux riff de « But You Were Smiling », véritable modèle du genre, appuyé comme il est par la rythmique. D’autres titres sont plus proches de la scène hard, comme l’excellent « The Wind Will Rise ». En outre, les suédois font appel à quelques orchestrations qui peuvent rappeler RHAPSODY, mais qui sont cependant plus en retrait et davantage éparses (le magnifique « Oh Arlequin »).

A l’image d’un SYMPHONY X ou d’un TIME REQUIEM, EVIL MASQUERADE emprunte çà et là quelques passages à la scène progressive. Et pour ces derniers, on pense encore à QUEEN, car il s’agit de breaks alambiqués mais qui servent l’ambiance théâtrale générale qui prévaut sur l’album. On ne sent pas une seule seconde de velléités démonstratives. Les nombreux soli qui émaillent l’album, s’ils sont pour la plupart hallucinants de maîtrise, sont en effet au service de la musique. Uniquement (« Welcome To the Show », « Oh Arlequin »). Enfin, EVIL MASQUERADE reprend quelques thèmes classiques à sa façon (WAGNER sur l’intro, BACH sur l’excellent « Badinerie », BETHOVEN sur « Surprises In The Dark »). Le résultat est somptueux et d’une fraîcheur bienvenue.

Aucun titre faible sur cet opus. Mieux, on a affaire à onze monuments qu’EVIL MASQUERADE parvient à imposer grâce à une variété rarement vue chez ce type de formation. Mes préférés du moment étant « But You Were Smiling » grâce à son riff génial ou ses lignes de chant recherchées, « Children Of The Light » et son refrain à pleurer, « Surprises In the Dark » porté par son break exploitant avec bonheur des thèmes de classique archi connus, ou encore « The Wind Will Rise », morceau complexe et passionnant, tantôt sombre ou joyeux et qui représente à merveille l’ambiance théâtrale de l’album.

Généralement, les groupes qui évoluent dans le style initié par MALMSTEEN ont la fâcheuse tendance à se prendre au sérieux. Comble de bonheur, ce n’est absolument pas le cas d’EVIL MASQUERADE tant les musiciens montrent à chaque seconde qu’ils se sont amusés à composer « Welcome To The Show » et à l’enregistrer (Ecoutez donc « Badinerie »). Les concerts promettent d’être géniaux.

Enfin, la production est… parfaite. Elle permet aux différentes aspects - nombreux et denses - de la musique de « Welcome to the Show », d’être bien mis en valeur, que ce soient les guitares tranchantes sur les riffs ou proches de violons sur les soli, la batterie explosive, les orchestrations très réussies, les chœurs théâtraux chauds et profonds ou le superbe chant d’Enrik Brockmann.

En conclusion, je ne peux que chaudement vous conseiller l’acquisition de cet opus. Les amateurs de metal néo-classique seront comblés, surpris, conquis et l'album tournera des dizaines et des dizaines de fois dans leur platine. Ceux qui goûtent moins à ce style trouveront pourtant en EVIL MASQUERADE un groupe qui parvient à apporter une touche personnelle dans un univers stéréotypé, à accoucher d’une œuvre unique et fraîche qui s’imposera comme l’album de la renaissance d’un genre globalement en perte régulière de vitesse. Même la ballade, si elle débute de façon classique prend une tournure complètement nouvelle sur le refrain (Deliver Us »).

Un grand bravo à EVIL MASQUERADE (et à son compositeur de génie Henrik Flyman) qui a gagné d’un coup d’un seul mon indéfectible admiration, grâce à une œuvre aboutie, revigorante, passionnante, originale et qui rend un vibrant hommage au metal, qu’il soit hard, heavy, symphonique ou encore progressif. « Welcome To The Show » est un chef-d’œuvre, tout simplement.




Marquez et partagez






 
   BAST

 
  N/A



- Dennis Buhl (batterie)
- Kasper Gram (basse)
- Henrik Flyman (guitare)
- Enrik Brockmann (chant)


1. Intro (ride Of The Valkerings / Grand Op
2. Welcome To The Show
3. The Wind Will Rise
4. Oh Harlequin
5. Surprises In The Dark
6. But You Were Smiling
7. Children Of The Light
8. Lucy The Evil
9. Badinerie
10. Deliver Us
11. Evil Masquerade



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod