Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rhapsody, Zonata, Pertness
- Membre : Symphorce, Primal Fear
- Style + Membre : Gamma Ray
 

 Freedom-call.net (718)
 Myspace (230)

FREEDOM CALL - Live Invasion (2004)
Par BAST le 28 Mai 2004          Consultée 4810 fois

Décidemment, les maisons de disque se sont données le mot. Car les lives des grands groupes de heavy se succèdent depuis quelques mois. Ainsi, après BLIND GUARDIAN, EDGUY, GAMMA RAY et j’en passe, c’est au tour des géniaux allemands de FREEDOM CALL d’immortaliser sur CD l’une de leurs prestations scéniques.

Comparé aux groupes que je viens de mentionner, le cas FREEDOM CALL est un peu différent. Pour commencer, le groupe de Chris Bay et de Dan Zimmermann n’a que trois albums studios à son actif. C’est loin de l’ampleur de la discographie d’un BLIND GUARDIAN ou d’un GAMMA RAY, par exemple. Ensuite, ce live a été enregistré lors de la dernière tournée de FREEDOM CALL, en première partie de BLIND GUARDIAN. Et quand on sait que les premières parties disposent rarement d’un son optimum, on peut se demander s’il a été judicieux d’enregistrer un live maintenant plutôt que d’attendre que le groupe tourne en tête d’affiche, ce qui arrivera bientôt tant FREEDOM CALL regorge de talent.

Voila donc deux aspects qui peuvent semer le doute dans les esprits quand à l’achat de ce « Live invasion ». Des doutes qui furent les miens avant de jeter une oreille sur cet opus. Des doutes aussitôt balayés. Car « Live invasion » vaut vraiment le coup.

La discographie de FREEDOM CALL n’est pas suffisante ? C’est possible, mais les allemands ont enregistré en trois albums tellement de tubes qu’ils sont parvenus à mettre sur pied une excellente set-list (néanmoins amputée de deux hymnes majeurs, j’y reviendrai plus loin). FREEDOM CALL s’est produit en première partie de BLIND GUARDIAN ? Qu’à cela ne tienne, ils disposent sur ce live d’un son impeccable, où tous les instruments sont bien mis en valeur, notamment les orchestrations (sur bandes). C’est à souligner, car il est courant que les samples soient trop en retrait chez ce type de groupe, au point parfois de ne tout simplement pas être audibles. Maintenant, je ne vais pas jouer les naïfs, les retouches en studio y sont peut-être pour quelque chose.

Voila donc les deux grands doutes écartés, voyons de plus près ce que nous réserve ce live. Au chapitre des satisfactions, outre le son dont j’ai déjà parlé, on peut noter la parfaite représentativité des trois opus de FREEDOM CALL. Quatre titres pour chaque album (voir la tracklist plus bas), plus un interlude paru sur « Eternity » et utilisé ici comme intro. L’autre satisfaction n’est pas inhérente au concert lui-même, mais à la qualité immense de la discographie des allemands (je considère « Crystal Empire » comme le meilleur album de speed mélodique jamais enregistré !). Et comble de bonheur, les hymnes composés par le groupe sont parfaitement retranscrits sur scène. Cela permet à ce live d’être autant destiné aux fans des allemands qu’aux adeptes de heavy mélodique, en général. Et si les titres sont aussi bien retranscrits, c’est notamment en raison du travail incessant effectué par le groupe sur les choeurs et ce, depuis de nombreuses années. Ainsi, plutôt que de les mettre sur bande, les compères de Chris Bay entonnent régulièrement les refrains. Le rendu est très bon, certes pas aussi ample que sur album, mais plus proche du studio qu’un BLIND GUARDIAN, par exemple. Enfin, la pochette est plutôt réussie, tout comme le livret, simple, mais sympa.

A ce stade de ma chronique, je peux déjà vous dire que ce live est très bon et vaut l’investissement. Mais attardons-nous tout de même sur les reproches qu’ont peut lui opposer.

Comme la majorité des lives parus récemment, on n’entend pas assez le public. C’est dommage car on a l’impression que le résultat n’aurait pas forcément été très éloigné si le groupe s’était produit devant un parterre plus clairsemé. Ensuite, on peut aussi reprocher à FREEDOM CALL de n’avoir mis que treize morceaux. Comparé aux double live des groupes cités plus haut, cela peut paraître peu. Maintenant, il ne faut pas oublier que FREEDOM CALL a enregistré ce live en tant que première partie, ceci explique cela. En contrepartie, cela rend le live plus digeste, car il peut s’écouter d’une traite. J’évoquais le professionnalisme de FREEDOM CALL, capable de retranscrire sur scène ses compos avec autant de brio. Seulement, l’ensemble manque parfois d’improvisation. Là encore, le temps étant compté pour les allemands, ils ont mis de côté les fioritures pour proposer au public un maximum de titres. Enfin, et c’est un cas plutôt personnel, ce live ne comprend pas les deux hits que sont « Palace Of Fantasy » et « Call Of Fame ». Pour le premier, cela peut se comprendre tant ce titre est bourré d’arrangements. Pour le second, j’ai plus de mal à saisir qu’on ait pu l’oublier ainsi. Mais cela ne remet pas en question la qualité de la setlist qui décline douze hits terriblement accrocheurs (si vous aimez le genre, impossible de résister à « Freedom Call », « The Quest », « Heart Of The Rainbow », « Land Of Light » ou encore « Hymn To The Brave » pour n’en citer que quelques-uns).

Voila pour le live. Il faut savoir que « Live invasion » est agrémenté d’un second CD. Ne vous y trompez pas, il comprend en fait l’intégralité de l’EP « Taragon » ainsi que deux reprises inédites. Concernant « Taragon », il s’agit d’un EP paru en France et au Japon en 1999, juste avant la sortie de « Crystal Empire ». Aucun intérêt pour les fans français qui le possèdent donc déjà et un intérêt somme toute limité pour les autres. Les deux reprises rendent hommage à un groupe allemand, WISHFUL THINKING et surtout à HELLOWEEN, puisque le dernier titre du CD est « Dr Stein ». Excellente reprise ! Ainsi, ce CD bonus, s’il a le mérite d’être présent, n’apporte pas grand-chose au disque, pour les français, en tout cas. Car les autres pays y trouveront peut-être leur compte. Il permettra tout au plus à ceux qui connaissent mal le groupe de juger de leur performance en studio et, j’en suis sûr, de se lancer avec plus de conviction encore dans l’achat de sa discographie.

Malgré les reproches que j'ai pu dresser, ce live est très recommandable. FREEDOM CALL est un groupe éminemment talentueux et tout autant sympathique. Il est très agréable de partager sur CD l’ambiance de ses concerts et la qualité de ses prestations scéniques. Au final, on peut toutefois se demander si ce live ne sort pas un peu trop tôt (ce point fait partie des doutes balayés en préambule, mais il revient néanmoins avec un peu de recul), car FREEDOM CALL en tête d’affiche, cela signifierait davantage d’espace entre les compos et, par conséquent, une communication plus accrue avec le public. Bref, un témoignage encore plus significatif d'un show digne de ce grand groupe qu'est FREEDOM CALL. C’est donc là le seul bémol que je retiendrai tout en continuant à vous conseiller l’acquisition de cet excellent « live invasion » !

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


LABΫRINTH
Return To Heaven Denied (1998)
Le meilleur album de l'autre grand groupe italien




ZONATA
Buried Alive (2002)
Power metal


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Chris Bay (chant, guitare)
- Dan Zimmermann (batterie)
- Ilker Ersin (basse)
- Cédric Dupont (guitare)


1. The Spell (eternity)
2. We Are One (stairway…)
3. Freedom Call (crystal…)
4. Tears Of Taragon (stairway…)
5. The Quest (crystal…)
6. Heart Of The Rainbow (crystal…)
7. The Eyes Of The World (eternity)
8. Metal Invasion (eternity)
9. Land Of Light (eternity)
10. Warriors (eternity)
11. Shine On (stairway…)
12. Rise Up (crystal…)
13. Hymn To The Brave (stairway…)

1. A ) Taragon
2. Warriors Of Light
3. Dancing With Tedars In My Eyes
4. Heart Of The Brave
5. Kingdom Come (ep Version)
6. Tears Of Taragon (story Version)
7. B ) Reprises Inédites
8. Hiroshima (wishful Thinking) Groupe Alle
9. Dr Stein (helloween)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod