Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (2 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1991 Cypress Hill
1993 Black Sunday
1995 Cypress Hill Iii (tem...
2004 Till Death Do Us Par...
2010 Rise Up

CYPRESS HILL - Skull And Bones (2000)
Par VOLTHORD le 31 Juillet 2004          Consultée 3510 fois
Rap. Voilà un mot qui fait bien peur aux metalleux que nous sommes. Quand on voit ces trois lettres ainsi alignées, on pense tout de suite à tous ces connards signés en major, blindés de frics qui osent se revendiquer underground en passant en boucle leurs clips racoleurs sur MTV...ou encore, on pense à cette machine à fric qu’est Skyrock, qui a si gentiment fait découvrir à la France ce magnifique groupe qu’est NTM (et ne parlons pas de SNIPER).
Bref que des a-priori négatifs...

Sauf que le BON rap, aussi bizarre que cela puisse paraître, et ben ça existe. Cypress Hill en est l’exemple, underground au départ, le groupe a su évoluer tout en gardant (plus ou moins) sa propre identité et faire son business...

C’est bien joli tout ça mais quel rapport avec le metal ? Et bien figurez-vous que Cypress Hill font aussi dans le neo-metal.

Le groupe s’est petit-à-petit rapproché de la scène hard, notamment par leurs visuels morbides (sans aucun rapport avec leur musique d’ailleurs), en tournant en première partie de Rage Against the machine mais aussi sur le projet punk metal SX10 formé par Sen Dog, l’un des «mc » du groupe. Mais c’est avec Skull And Bones que Cypress Hill est définitivement ancré dans la scène neo metal américaine...

Skull And Bones se présente comme un double cd « Skull » est composé de morceaux rap (en dessous des albums précédents d’ailleurs), « Bones » quant-à lui est entièrement rap metal, avec notamment l'apparition d'invités: Dino Cazarres et Christian Olde Wolbers de Fear Factory, Andy Zambrano et Jeremy Fliner de SX10 (comme par hasard !).

« Valley of chrome » déclenche les hostilités, la voix de canard de B-Real est équitablement alternée avec celle plus «classique » (et hardcore) de Sen Dog, avec à la clé un riff simpliste et une basse groovy rabâchée à l’infinie...pas mauvais, mais répétitif.
« Get out of my heal », plus entraînant, intègre des guitares lourdes dans un rap metal qui n’a rien a envier à Rage Against The Machine.
Au fil de l’album c’est plutôt bon, on se surprend à headbanger sur un « A man » taillé sur mesure pour un Sen Dog en pleine forme, suivi d’un « Dust » sautillant.
« (Rock) Superstar » allie intelligemment samples et éléments « metal »

Tout cela s’écoute sans problème (c’est court, tant mieux), et même si ça ne vole pas bien haut en matière de compositions, les 4 ‘fuckas arrivent à imposer une nouvelle facette de leur musique...qui n’a d’ailleurs pas manqué d’attirer un plus large public.

Deux années après ils récidivent avec Stoned Raiders, cette fois rap et rap metal sont mélangés, coté rap, le groupe prend un tournant westcoast que personnellement je déteste, ça me fait chier de voir l’un des seuls groupe de rap devenir commercial. Enfin ils se rattrapent bien côté rock/metal :
«Trouble » et ses influences drum and bass, véritable exercice technique de B-Real et Sen Dog ;
« Bitter » plus planant ;
« It ain’t easy » construit de la même façon que « (Rock) Superstar », mon préféré...
Et « Catastrophe » qui porte bien son nom :riff de 3 notes chiantissime, refrain où tout le monde parle en même temps, enfin bref une grosse merde...

Faut pas pousser mémé dans les orties, ça reste encore franchement simpliste, sauf que Cypress Hill ne se répète pas et c’est avec grand plaisir que je réécoute ce Stoned Raiders, radicalement différent de son prédécesseur (car plus axé rock).
Après on aime ou on aime pas...la plupart diront que c’est de la merde (c’est commercial après tout), moi en tout cas, je préfère Cypress à d’autres formations rap-metal telles Limp Bizkit, Linkin Park...mais bon, ça paraît naturel non ?




Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- B-real (chant)
- Sen Dog (chant)
- Eric Bobo (batterie)
- Dino Cazares (guitare)
- Jeremy Fleener (basse)
- Rogelio Lozano (guitare)
- Reggie Stewart (basse, guitare)
- Brad Wilk (batterie)
- Christian Olde Wolbers (basse)
- Andy Zambrano (guitare)


- Cd 1:
1. Intro
2. Another Victory
3. (rap) Superstar
4. Cuban Necktie
5. What U Want From Me
6. Stank Ass Hole
7. Highlife
8. Certified Bomb
9. Can I Get A Hit
10. We Live This Shit
11. Worldwide

- cd 2:
1. Valley Of Chrome
2. Get Out Of My Head
3. Can't Get The Best Of Me
4. A Man
5. Dust
6. (rock) Superstar



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod