Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK/DEATH  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Site Francophone De Dissection (827)

DISSECTION - Where Dead Angels Lie (1996)
Par JULIEN le 28 Juillet 2004          Consultée 3400 fois
Argh, “Storm Of The Light’s Bane”... un des rares albums de la nébuleuse Black/Death à ne pas soulever de contestations (ou si peu) ! Et ce n’est certainement pas le magnifique "Where Dead Angels Lie" qui exposerait la formation suédoise à la critique ! Un morceau tellement bon que le groupe accepta de sortir un EP portant son nom, et qui lui octroierait même le privilège de l’y faire figurer en deux versions : La version album et une version démo. Cette dernière n’a en réalité guère d’intérêt, tant la version définitive ne fait qu’accentuer la qualité sonore (déjà très bonne) de ce titre mid-tempo à l’ambiance glaciale fabuleuse, caressée des frimas de mélodies guitaristiques somptueuses et maideniennes : Inoubliable !

Aux côtés des deux versions de ce morceau culte de l’album pré-cité, DISSECTION nous fait également découvrir deux reprises, le réenregistrement d'un morceau ancien ainsi qu’une autre version du très court et acoustique "Feathers Fell", un instrumental de « The Somberlain » (le premier et excellent album du groupe), ici présenté dans une version légèrement augmentée de vocaux murmurés. Utilité zéro, avouons-le !

Sinon, nous parlions de reprises, n’est-ce pas ? Et elles sont bien vues : Tout d’abord "The Anti Christ" de SLAYER, très respectueuse de l’originale, des vocaux Black bien écorchés en plus. Un titre qui sonne un peu comme ce que nous serviront, dès 1998, les suédois de WITCHERY. Pour suivre, DISSECTION s’attèle avec bonheur à "Elisabeth Bathory", un titre des méconnus et cultes TORMENTOR : Un morceau épique qui, dans sa version originale, possède un caractère sombre et atmosphérique avéré, et que DISSECTION perpétue ici, tout en donnant un bon coup de fouet Heavy Metal à l’ensemble ! Un excellent moment, et un incontournable du groupe sur scène, tout simplement !

Pour finir, DISSECTION nous livre "Son Of The Mourning", une vieille composition figurant sur le très rare EP "Into Infinite Obscurity", et réenregistrée pour l'occasion. Un morceau appréciable et carton, où transparaissent déjà les riffs typiques du groupe, et dont l’intérêt principal est de dévoiler un passé plus ancré dans le Death-Thrash que ce que l’on aurait pu supposer à l’écoute de « The Somberlain » et, surtout, de « Storm Of The Light’s Bane ».

Au terme des vingt quatre minutes de ce EP, le constat est donc mitigé, comme souvent avec ce type de publications un peu bâtardes. Soit on tente d’évaluer le plaisir procuré par le matériel présenté et on attribue alors un 4/5 (rien que pour « Where Dead Angels Lie », le rare « Son Of The Mourning » et la reprise de TORMENTOR), soit on juge l’intérêt pour le fan qui a déjà « The Somberlain », « Storm Of The Light’s Bane » voire les démos, et à ce moment là on chûte à 2/5... Allez, laissons au lecteur la responsabilité de choisir, et optons pour le compromis diplomatique du 3/5 ! A noter toutefois que la réédition 2002 de « Storm Of The Light's Bane » propose ce EP en bonus ! Alors qu'attendez-vous, hein ?




Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Jon Nödtveidt (chant,guit. solo & acoustique)
- Johan Norman (guitare rythmique)
- Peter Pahmdahl (basse)
- Ole Ohman (batterie)


1. Where Dead Angels Lie (demo Version)
2. Elisabeth Bathory (tormentor)
3. The Anti Christ (slayer)
4. Fathers Fell
5. Son Of The Mourning
6. Where Dead Angels Lie (album Version)



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod