Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 6)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Officiel (332)

NEHEMAH - Requiem Tenebrae (2004)
Par MOX le 17 Mai 2004          Consultée 3519 fois

Si. Il s'agit bien du 3ème album en 2 ans. Apparemment, leur sortie devient un rituel puisque à chaque début d'année, et ce depuis 2002, Nehëmah revient faire planer son corbeau sur les carcasses potentielles que nous sommes. D'aucuns prétendaient que nous avions là le renouveau "true black-metal", qui plus est français, et le souvenir que j'ai des deux précédents albums n'osait guère se prononcer. DARKTHRONE et BURZUM ayant très visiblement marqué le fondateur du groupe -Corven-, on retrouvait ce son crade et ce chant écorché lointain. "Requiem Tenebrae" m'apparaît plus mûr, plus professionnel, plus intéressant je dois avouer.

Perdant peut-être la "magie" (et encore, ce mot étant réservé aux grands albums) d'un 4 pistes, l'écoute devient agréable, Nehëmah ayant réussi à garder un son saturé encore assez cru pour les guitares. Le chant est cette fois-ci mis en avant, et l'idée est judicieuse. Corven maîtrise bien ses cordes vocales; il utilise majoritairement un chant black rauque et profond, mais il peut lui arriver de moduler sa voix, au point de la rendre parfois glaireuse quand il ne s'en sert pas pour pousser de petits cris ou pour arborer un chant clair (ce qui n'est cependant pas nouveau).

"Requiem Tenebrae" se paie un minimum syndical de fantaisie: la guitare sèche mélancolique comme conclusion de "Taken Away By The Torn Black Shroud". Car l'ensemble est malsain de bout en bout. Dès l'intro pas tellement rassurante, Nehëmah ne devient qu'un concentré de violence et d'angoisse qui se déverse avec plus ou moins de succès. Il me faut tout d'abord mettre en évidence l'influence DARKTHRONienne encore très présente, le long de ces riffs répétés mais bons, décelant des notes glaciales à maintes reprises. A de brefs autres instants, on croit entendre un riff à la IMMORTAL, un rythme furieux et guerrier à la MARDUK, et les Grands Ancients ne sont pas sans rappeler un certain Trey Azagthoth. Pourtant Nehëmah s'en sort plutôt bien, ne propose rien de particulièrement neuf mais ce qu'il possède dans sa besace fait preuve d'un bon savoir-faire.

La musique de Nehëmah demeure essentiellement rapide, le batteur use et abuse de blast-beats, et les guitares très froides achèvent de créer ce Maelström sonore terriblement sombre dans ces passages rapides ("The Great Old Ones"). C'est dans les parties plus lentes que, généralement accompagnée de notes de synthé parfois assez cliché ("Dead But Dreaming In The Eternal Icy Waste"), la musique devient plus angoissante: un riff copié/collé pendant de nombreuses minutes. Le revers de la médaille: ces parties pesantes prennent rapidement tout leur sens et on commence à trouver le temps long. A vrai dire, le groupe n'est jamais meilleur que quand il déverse ses flots de noirceur, réussissant la plupart du temps à poser une atmosphère hivernale menaçante qui peut se transformer en Berserker ("Conscience In Evil") ou en chaos incarné ("Through The Dark Nebula").

"Requiem Tenebrae" est prenant, la baisse de régime en plein milieu de certains morceaux est le seul point noir de cet album empruntant des sentiers bien souvent arpentés, mais qui fait remarquer les paysages, les arbres, les coins et les recoins que vous aviez pu rater lors de vos précédentes et sinistres ballades. Je passerai après vous, tout de même.

A lire aussi en BLACK METAL par MOX :


HIMINBJORG
Europa (2005)
Plus construit, moins violent, mais paganiste oui




OPETH
Orchid (1994)
Black/death

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Corven (basse, chant)
- Sorghal (guitares)
- Glaurung (batterie)


1. Creeping Chaos
2. The Great Old Ones
3. Dead But Dreaming In The Eternal Icy Was
4. The Elder Gods Aawakening
5. In The Mist Of Orion's Sword
6. Taken Away By The Torn Black Shroud
7. Conscience In Evil
8. Through The Dark Nebula



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod