Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  LIVE

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Destinity, Aesmah, Hypnosis, Edge Of Sanity, Dark Tranquillity, At The Gates, Arch Enemy, Amon Amarth
- Membre : Lindemann, Witchery, Pain, Lock Up, Immortal, Demonoid, Dark Funeral, The Abyss
- Style + Membre : Bloodbath
 

 Chaîne Youtube (244)
 Myspace (250)
 Site Officiel (350)

HYPOCRISY - Hypocrisy Destroys Wacken (1999)
Par MOX le 20 Juillet 2004          Consultée 3318 fois

Je vais immédiatement vous expliquer l'état d'euphorie intense que j'éprouva peu de temps après la réception du Live d'Hypocrisy. Non pas qu'il s'agisse des premiers signes de vie après leur soi-disant split, mais plutôt l'impression d'avoir en main un livret plus gros que la moyenne. Et, ô joie, je découvris pas moins de 6 pages à l'intérieur. Avouez que ce n'est pas fréquent chez eux d'offrir quelque chose d'aussi conséquent. En parcourant attentivement ce livret terriblement épais, on remarquera que ce live fut enregistré au Wacken certes (jusque là, pas trop de surprises) mais également durant l'été 98. Etant donné leur split en 1997, comptez la portée de la décision... Mais stoppons là des spéculations impertinentes et réjouissons-nous de ce groupe revenu sur ses paroles.

11 morceaux constituent ce Live, ainsi que 4 autres enregistrés en studio. Hypocrisy râtisse large et pioche dans tous ses albums, avec une préférence pour "Abducted" et "The Final Chapter" (bonne initiative après tout). Mais avant d'aller plus loin, j'aimerais signaler l'extrême propreté du son, le boulot de mixage a été quasi parfait, laissant aux guitares le soin de saturer bien gentiment sans pour autant piquer la vedette à la batterie, la basse ou le chant. Tout le monde est bien représenté, sauf peut-être le public, préférant se laminer les cordes vocales entre deux morceaux. C'est donc dans la joie et la bonne humeur qu'Hypocrisy déclenche les hostilités. Et là, rien à dire, le son dessert parfaitement bien la musique. Tout paraît encore plus chaotique qu'en studio: les DEUX guitares bourdonnent davantage, Peter s'en donne à coeur joie dans les vocaux et n'hésite pas à rallonger allègrement les fins de phrases.

Les classiques de la formation suédoise dégagent une puissance très acceptable. Le bât blesse au niveau du chant clair, visiblement sous-mixé. On peut consensuellement dire que Peter Tägtgren n'est pas un ténor, mais la différence voix claire/voix black surprend. Mais continuons sur les reproches: Peter ne fait pas non plus dans le relationnel, quelques brèves annonces de morceaux dans le meilleur des cas. Enfin, si "Osculum Obscenum" passe parfaitement bien comme titre violent, ce n'est pas le cas des autres "Left To Rot" et "Killing Art" où ici les guitares saturent trop pour rendre la mélodie audible. Tout celà ne constitue heureusement que 2 morceaux sur 11. Au terme de cette boucherie apparaît le point d'orgue ultime du groupe: "The Final Chapter" qui n'a jamais semblé si post-apocalyptique dans son approche. Le Live se termine donc sur un gros sourire.

Reste à vous parler des 4 titres studio. Je vous renvoie à ma chronique d'"Hypocrisy" pour "Time Warp" et "Til The End" (au demeurant très bons). "Fuck U" et "Beginning Of The End" sont sympathiques, l'un avec ses rythmiques thrash et l'autre avec ses riffs bizarroïdes limites électroniques. Je soupçonne même que ce soient des reprises. Manifestez-vous si vous savez.

Puisant idéalement dans tous les styles qu'Hypocrisy avait pu développer jusqu'à ce jour, "Hypocrisy Destroys Wacken" est un Live pas trop indigeste, avec ses défauts et ses grandes qualités. Il intéressera l'amateur, mais il est bien dispensable face à leur best-of pour ceux qui ne connaissent pas ou peu. Sur ce, je vais peser le livret.

A lire aussi en DEATH METAL par MOX :


BOLT THROWER
The Ivth Crusade (1992)
Death metal

(+ 2 kros-express)



ATROPHIA RED SUN
Twisted Logic (2004)
Death-metal spécial et complexe de grande qualité


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Peter Tägtgren (chant, guitare, claviers)
- Mattias Kamijo (guitare)
- Mikael Hedlund (basse)
- Lars Szöke (batterie)


1. Roswell 47
2. Inseminated Adoption
3. A Coming Race
4. Apocalypse
5. Osculum Obscenum
6. Buried
7. Left To Rot
8. The Fourth Dimension
9. Pleasure Of Molestation
10. Killing Art
11. The Final Chapter
12. Time Warp ( Studio )
13. Til The End (studio )
14. Fuck U ( Studio )
15. Beginning Of The End ( Studio )



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod