Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Myspace Officiel Du Groupe (166)

ANVIL - Back To Basics (2004)
Par POWERSYLV le 15 Mai 2004          Consultée 4818 fois

Si l'on devait apposer le sobriquet de "culte" à un groupe de heavy-metal, nul doute que les canadiens d'ANVIL seraient dans la liste des prétendants. Un combo qui n'a jamais réellement eu de succès et qui existe pourtant depuis ... 1978 ! Créé cette année-là à Toronto autour du guitariste Steve "Lips" Kudrow et du batteur Robb Reiner sous le nom de LIPS, le groupe se fit remarquer dans le réseau underground puis pris le nom d'ANVIL (l'enclume), nom on ne peut plus metal. Hard And Heavy (1981), Metal On Metal (1982) et Forged In Fire (1984) sont sans doute les albums les plus connus, le premier s'étant fait suffisamment remarquer pour tourner avec des icônes telles que JUDAS PRIEST ou un IRON MAIDEN alors en pleine ascension. Le second est réputé lui pour contenir l'hymne absolu du groupe, "Metal On Metal". A noter la présence à l'époque de Chris Tsangarides à la production.

Après une signature sur Metal Blade et quelques albums bien accueillis à la fin des années 80, ANVIL a des difficultés pour trouver un deal avec un label dans les années 90, malgré des apparitions scéniques régulières. Une attitude puriste et une musique sans compromission sont certainement l'explication d'une traversée du désert et d'une réapparition épisodique de son nom durant les 90ies ... laissant le fan de metal de marbre à une époque où notre musique préférée subit moults métissages et se subdivise en chapelles. Le groupe a néanmoins survécu contre vents et marées, réapparaissant par exemple à Wacken pour l'édition 1998.

Aujourd'hui en 2004, l'entité ANVIL est toujours là, signée chez Massacre Records, tel un rappel permanent de la définition d'un heavy-metal carré lié à la glorieuse époque des années 80. Et ce n'est pas ce nouvel opus Back To Basics (un titre très éloquent) qui nous dira le contraire. Les Canadiens nous montrent qu'ils sont encore bien en forme, le dernier album en date était sorti en 2002 (Still Going Strong). L'expérience des anciens est là, mélée à une pêche dont on ne le aurait pas cru capables 25 ans après la création du groupe ("Fuel For The Fire" et son heavy plombé au refrain guerrier, "Keep It True" et "You Get What You Pay For" très heavy-rock'n roll bien rentre-dedans ... ou le final speed "Fast Driver"). Une maturité et une longévité traduites également dans un artwork plus traditionnel qui contraste avec les pochettes colorées d'antan. Cependant, certaines caractéristiques de l'album nous permettent de douter à l'écoute du disque de l'opportunité de la sortie d'un tel brulôt aujourd'hui.

Même si la passion et la sincérité des musiciens d'ANVIL n'est pas mise en doute, loin de là. Des caractéristiques qui rejoignent cette attitude "trop intègre" voire quasi-passéiste que dégage le groupe. Tout d'abord un son qui ne brille pas par sa modernité. Ensuite, il faut avouer que des ressemblances sont flagrantes entre certains morceaux de ce Back To Basics et des classiques du hard-rock et du heavy-metal, aussi bien au niveau de la construction que des riffs. Le titre "The Chainsaw" n'évoque-t-il pas dans votre esprit le "Rapid Fire" du PRIEST ? Idem pour "Cruel World" qui se calque sur "Beyond The Realms Of Death" des métallurgistes anglais ... et "Bottom Feeder" ? Si en l'écoutant vous ne pensez pas au "Fire" de Jimi Hendrix ! Enfin troisième point, la voix de Lips qui n'est pas évidente et fait vraiment datée ... m'enfin moi j'ai eu du mal à m'y faire car très éloignée des standards actuels.

J'ai malgré tout aimé cet album, mais je réserverais celui-ci aux nostalgiques des années 80, ainsi qu'aux archéologues du metal. Car il m'est d'avis que les petits jeunes n'y trouveront pas trop leur compte. Respect néanmoins pour la persévérance de ce groupe qui n'a jamais raccroché.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


JUDAS PRIEST
Demolition (2001)
Heavy metal

(+ 2 kros-express)



JUDAS PRIEST
Sin After Sin (1977)
Le style priest s'affirme sur ce 3ème lp

(+ 5 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Steve "lips" Kudlow (chant, guitare)
- Ivan Hurd (guitare)
- Glenn "five" Gyorffy (basse)
- Robb Reiner (batterie)


1. Fuel For The Fire
2. Keep It Up
3. Song Of Pain
4. You Get What You Pay For
5. The Chainsaw
6. Can't Catch Me
7. Go Away
8. Bottom Feeder
9. Cruel World
10. Fast Driver



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod