Recherche avancée       Liste groupes



      
MéLODEATH SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (7)
Metalhit
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Toc / Throne Of Chaos
- Membre : Wolfheart
 

 Myspace Du Groupe (423)

ETERNAL TEARS OF SORROW - Chaotic Beauty (2000)
Par FENRYL le 10 Février 2008          Consultée 4746 fois

« Il n'y a pas de précurseurs, il n'y a que des retardataires » (Jean Cocteau)


Replaçons l'album dans son contexte historique : en cette année 2000, les groupes proposant un son à la CHILDREN OF BODOM ne sont pas légion. Même si, désormais, il est de bon ton de tirer à boulet rouge sur ce type de formation, force est de constater qu'à cette époque, nos Finlandais étaient bien en avance sur leur temps.
Troisième production pour ETERNAL TEARS OF SORROW (EToS pour les intimes), couplée à la disparition au passage de trois membres fondateurs du groupe, ce qui pouvait en inquiéter plus d'un. Mais voilà, une fois encore, les métalleux font preuve de révolte et d'égo au moment de pondre une nouvelle galette: là où certains combos traversent des crises existentielles (dont la plupart du temps, ils ne se remettent pas ou bien mal), celui qui nous intéresse aujourd'hui nous délivre une perle dans le genre.
EToS cultive l'ambiguïté des genres. Tel un « touche à tout » de génie, le groupe semble ne pas s'imposer de carcan créatif: au premier abord particulièrement difficile à définir et à qualifier, la musique du groupe vogue entre black-gothique-death mélodique, le tout symphonique. Comment nier l'influence black symphonique sur un titre tel que "The Seventh Eclipse" où des breaks très violents propulsent le titre dans des plans DIMMU BORGIRiens par excellence pour finalement repartir de plus belle sur des nappes de clavier si oniriques ("Tar Of chaos" n'est pas mal dans le genre !). Tout le monde assure tellement que la folie des covers entre en jeu avec un "Black Tears" d'EDGE OF SANITY parfaitement approprié.
Chaque morceau s'incruste en vous, chaque refrain est marquant et vous vous surprendrez à le fredonner dans votre quotidien: la marque des grands !
Pour preuve, essayez de résister à un "Bride Of The Crimson Sea", ce mid-tempo sublime, à l'ambiance envoûtante, offrant une perspective que le groupe saura utiliser à merveille sur l'opus suivant : des nappes de claviers aux sonorités si particulières, un chant féminin planant mettant en valeur l'immense talent de Vetaläinen à placer son timbre aux relents black de manière judicieuse. Et c'est à cet instant que la révélation vous frappe en plein visage telle une évidence : EtoS apparaît être indubitablement le NIGHTWISH du Death ! Pour s'en convaincre : l'écoute de ce titre !!! Kimberly Goos dispense une ligne de chant « Tarja Turunen-like » bluffante et plus que convaincante, offrant une toute autre dimension à ce morceau.
Le talent des musiciens n'étant désormais plus à démontrer, on n'en reste pas moins frappé par l'homogénéité du groupe tant il est impossible de faire ressortir la prépondérance de tel ou tel instrument.
La diversité des sonorités dispensées est l'autre point fort de ce disque: "Tar Of Chaos" sur lit de clavecin (!) dans une furia speedée, nappes de claviers à foison (sonorité proche de violons sur l'intro de l'excellent "Bhéan Sidhe"), riffs de guitare subtils et originaux... Au final, chaque morceau propose une approche totalement inédite, permettant de lui créer sa propre ambiance. Ici, pas de redondance. On jubile!
On pourra ainsi citer "Blood Of Faith Stands My Hands" qui constitue à ce titre un excellent modèle du genre, intrinsèquement ultra caractéristique d' EToS où encore le clavier introductif de "Autumn's Grief", classique du genre : ce plan, ligne directrice de la chanson, assure la dimension symphonique de la production.
Mais ma véritable satisfaction demeure le chant : Altti Veteläinen est décidément un vocaliste d'exception, dont les growls black dévastateurs sont capables d'offrir une telle palette de sonorités que l'on en demeure estomaqué. Inutile de vous préciser qu'il est évidemment responsable de la diversité monstrueuse des prestations du combo. L'apparition de chœurs féminins susurrés en la présence en guest de Kimberly Goss ne viendra pas refroidir notre enthousiasme. Cette dernière assure les voix sur deux autres morceaux, "Brid Of The Crimson Sea" (cité plus haut) et "Nocturnal Strains". Cette complémentarité constitue la petite touche qui vient parfaire un édifice richement doté.

EToS est véritablement un groupe à découvrir, à savourer tant pour sa créativité inspirée que pour la beauté de son jeu. Fortement recommandé pour faire ses premiers pas dans ce genre qu'est le mélodeath (même si, à mes yeux, la merveille suivante surpasse l'ensemble légèrement...).

Verdict: 4/5.

N.B : l'album est disponible dans une version enrichie de bonus :
"The Flight of Icarus" (Japon et Amérique du Sud) .
"Coronach" (Japon).
"Nightwind's Lullaby" (Japon).
"Burning Flames' Embrace" (Japon).
Toujours les mêmes, les veinards...

A lire aussi en METAL GOTHIQUE :


BATTLELORE
...where The Shadows Lie (2001)
La lecture gothic atmos de la terre du milieu




TO/DIE/FOR
Wounds Wide Open (2006)
Metal gothique/new wave hétérosexuel


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Altti Veteläinen (chant, basse)
- Jarmo Puolakanaho (guitare)
- Antti-matti Talala (guitare lead)
- Pasi Hiltula (clavier)
- Petri Sankala (batterie)
- Kimberly Goss (chant sur 3, 5 et 9)


1. Shattered Soul
2. Blood Of Faith Stains My Hands
3. Autumn's Grief
4. The Seventh Eclipse
5. Bride Of The Crimson Sea
6. Black Tears
7. Tar Of Chaos
8. Bhéan Sidhe
9. Nocturnal Strains



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod