Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK BLACK EPIQUE  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (4 / 7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Korpiklaani, Trollfest, Svartby
- Membre : Sethian, The Mist And The Morning Dew, Shape Of Despair
 

 Site Officiel (600)

FINNTROLL - Nattfödd (2004)
Par JULIEN le 3 Mai 2004          Consultée 12255 fois

Snif, je n’y croyais plus ! Le EP « Trollhammaren » avait pratiqué un massage cardiaque salvateur sur mes espoirs jusque là un peu toussotants, « Nattfödd » me comble totalement : They’re really back ! Oui, en dépit de la mort de Somnium, son principal compositeur jusque là (aux côtés de Trollhorn le claviériste), FINNTROLL a trouvé la force (dans l’hydromel ?) de rebondir, telle une de ces créatures sauvages et poilues des grandes forêts scandinaves, et c’est au son de « Nattfödd » qu’ils relancent leur guère païenne, encore une fois illustrée d’un petit morceau délirant édifiant ("Marknadsvisan"), comme sur chaque album !

FINNTROLL, c’est inimitable : Une pincée de Black sauvage, beaucoup d’orchestrations et de claviers Folk et symphoniques, des guitares puissantes, une batterie complexe qui découenne, un parfum de forêts grouillantes de mille secrets, un esprit festif nuancé par un chant Black/Death vindicatif, des hurlements de ralliements entre trolls éparpillés, une saveur Polka ultra remuante et bondissante, empêchant tout statisme de l’écoute... « Midnattens Widunder », la géniale carte de visite de nos finlandais, était une incroyable lampée de fraîcheur dans le monde de l’extrême, « Jaktens Tid » donnait plus d’importance aux guitares tout en conservant l’esprit du groupe, et « Visor Om Slutet » prenait tout le monde par surprise avec ses trente minutes expérimentales et acoustiques, véritable « Project Blair Troll » jubilatoire... Puis survint la mort de Somnium, et avec elle la crainte de voir s’évanouir cette formation originale et indispensable.

Et puis la résurrection : « Trollhammaren » dans un premier temps, histoire de dévoiler quelques crocs carnassiers. Et maintenant « Nattfödd », l’opus tout frais des finlandais, orné d’une somptueuse pochette et nanti d’une excellente production à la « Jaktens Tid » en plus ample. Et snif, ils n’ont pas changé, impossible de nourrir le moindre doute ! Dès les premières secondes FINNTROLL rameute tout son petit monde fébrile et s’attache dès lors à nous balancer en pleine poire trente sept minutes d’euphorie Folk Black vivifiante... et nom d’un Troll bourré, que c’est bon ! Tout est là, mais FINNTROLL n’a pas sorti les vieux guerriers pour autant : Wilska, le nouveau hurleur "officiel" (le bonhomme ayant déjà participé aux autres enregistrements du groupe), est parfaitement dans le ton de Kattla (l’ancien vocaliste) et signe cinq textes, le nouveau guitariste Routa (proche du groupe depuis les débuts) tient habilement sa place, et la nouvelle fiesta trollesque privilégie encore davantage les instruments traditionnels (accordéon beaucoup moins timide, cordes diverses, banjo, flûte, plusieurs petites taquineries comme la guimbarde ou diverses percussions non identifiées pour alimenter le fond sonore de la chose...), des instruments désormais aussi présents (voire davantage) que les claviers épiques, ce qui finalement semble logique : Trollhorn le claviériste est devenu le leader du groupe, et c'est lui qui était déjà responsable de trois des cinq véritables perles du Ep Folk acoustique "Visor Om Slutet" ("Asfagelns Död", "Under Varje Rot Och Sten" et "Svart Djup"). Pour autant le gaillard n'est pas despotique : La preuve, s'il signe à lui tout seul quatre morceaux du disque, Tundra (basse) en co-signe cinq, et Routa (guitare) collabore à l'un de ces derniers, signant également "Rök-Routas Vaggvisa", le morceau acoustique qui conclut cette surprise partie forestière. Quant à Skrymer, l'autre guitariste, il nous a concoté un livret (superbe photo de groupe par ailleurs) et une pochette magnifiques, illustrant chaque morceau d'un dessin de toute beauté.

On hérite ainsi d'une oeuvre nocturne ("Nattfödd" se traduisant par "né de la nuit") plus emphatique encore qu’auparavant (majestueux "Grottans Barn", merveilleux et émouvant "Nattfödd"), toujours aussi entraînante ("Fiskarens Fiende" et ses accents marins, le gigotant "Det Iskalla Trollblodet" avec son gros passage délirant accordéon/chœurs de trolls avinés), et quelque fois vraiment rapide, tel l’hymne nocturne "Vindfärd – Människopesten" ou le fonceur et particulièrement joyeux "Ursvamp". Et comment résister au turbulent et entêtant "Trollhammaren" (une tuerie pêchue et immédiate qui me fait gesticuler comme un taré), ou à ce "Eliytres" guerrier (on croirait entendre du BAL-SAGOTH dernière période, une grosse inspiration en plus) et son intro hilarante ? C’est manifeste, FINNTROLL n’est pas venu vendre des casquettes, fussent-elles en peau de fesse de prêtre, mais bien nous emplir l’esprit de pur Folk Black homérique et vivace ! Et c’est fou ce que ça décarcasse !

Bon, inutile d’aller plus loin : vous avez déjà sympathisé avec FINNTROLL ? Il vous faut ce « Nattfödd », véritable petite merveille franchement dépaysante et succulente ! Vous ne connaissez pas ces gaillards ? Vous n’avez plus d’excuses ! FINNTROLL, c’est de la jouissance en barre, et croyez moi, le skieur Ovomaltine n’a qu’à bien se cramponner à son bonnet : La dynamite finlandaise, c’est pas de la fadaise ! Rendez-vous dans la forêt pour aller le vérifier !

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par JULIEN :


MOONSORROW
Suden Uni (réédition) (2004)
Réédition "luxe" pour friandise viking folk black




MOONSORROW
Verisakeet (2005)
Folk metal épique, mélancolique et immersif

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





Par VOLTHORD




 
   JULIEN

 
   VOLTHORD

 
   (2 chroniques)



- Trollhorn (claviers)
- Routa (guitare)
- Wilska (chant)
- B. Dominator (batterie)
- Skrymer (guitare)
- Tundra (basse)


1. Vindfärd - Människopesten
2. Eliytres
3. Fiskarens Fiende
4. Trollhammaren
5. Nattfödd
6. Ursvamp
7. Marknadsvisan
8. Det Iskalla Trollblod
9. Grottans Barn
10. Routas Vaggvisa



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod