Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Wintersun, Barren Earth
- Style + Membre : Trees Of Eternity
 

 Site Officiel (84)

SWALLOW THE SUN - The Morning Never Came (2003)
Par MOX le 13 Avril 2004          Consultée 4373 fois

Catégoriser la Finlande comme principal pourvoyeur de musique métallique lente serait faire de l'amalgame dont je me priverais bien. Pourtant l'idée est tentante. Swallow The Sun est -à votre grand étonnement j'en suis persuadé- originaire de ce pays lacustre et lointain, mais si proche de la France dans le dictionnaire (ce qui n'a absolument aucun rapport, je vous l'accorde). J'en profiterai pour faire un léger parallèle avec une formation qui m'apparaît assez semblable, DRACONIAN, sortant eux aussi leur premier album à peu près en même temps, et qui eux également sont catégorisables au premier coup d'oeil dans le registre "doom mélancolique". Mais je le répète, pas d'amalgame surtout...

La musique de Swallow The Sun convient parfaitement à ce registre. Reprenons le raisonnement par l'absurde: le rythme de ce "The Morning Never Came" n'est pas ultra-lourd, avec des riffs toutes les quatre secondes (bien qu'à quelques occasions on puisse l'observer mais ce n'est pas prépondérant). Donc il ne s'agit pas de "funeral doom". Histoire d'étayer un peu mon argumentation, j'aurai même tendance à rapprocher leur style de MY DYING BRIDE, puisant un peu d'ailleurs dans toutes leurs périodes, mais avec une aggressivité propre que nos anglais n'arborent pas toujours. En effet il n'y qu'à voir les premiers riffs de "Deadly Nightshade" typiquement MDB période "34.788...% Complete", les notes lointaines de guitare dans "Silence Of The Womb" typiquement mélancolique comme du MDB dernière période; ainsi que quelques effets ici et là... La comparaison n'est pas outrageuse! Elle n'est d'ailleurs pas évidente pour le néophyte. Le groupe se sert de ses influences, les montrent légèrement mais en tout cas sait développer sa propre nature.

Ici pas de chant féminin. Une voix douloureuse oscillant entre black et death, souvent puissante mais pas parfaite. Les claviers sont également omniprésents mais savent rester discrets, ils prennent le relais à de rares occasions histoire de reposer l'auditeur, et même de le bercer avec brio. Car ici Swallow The Sun est violent. Pas de répit. Des morceaux longs accueillent des riffs recherchés sur fond de mélancolie ambiante, de mal-être tangible et...de batterie agréable à l'écoute (qui ne s'évertue donc pas à taper encore et toujours sur la même peau de peur d'abîmer les autres). Le groupe fait déjà preuve d'un bon sens du rythme: on reconnaît une certaine structure dans les morceaux, parfois même cycliques, mais en tout état de cause le rythme est très soutenu. Les guitares saturent beaucoup, s'enchaînent certes lentement mais rarement parsemées de ces passages calmes avec claviers et voix claires comme dans "Silence Of The Womb".

L'album ne respirant peut-être pas assez, il arrive que l'on s'essoufle au milieu de l'écoute, les riffs se faisant moins accrocheurs qu'au tout début où un "Through Her Silvery Body" compose une jolie ôde torturée et où un "Out Of The Gloomy Night" se pare d'une noirceur intense. Bien que ni funéraire ni trop complexe, "The Morning Never Came" propose un nouveau souffle au style doom limite death-metal, empreint de tristesse latente et sous couvert de mélodies bruyantes qui pourront s'avérer hermétiques à certaines oreilles chastes. Faites vos jeux. Rien ne va plus.

A lire aussi en DOOM METAL par MOX :


DUSK
Mourning...resurrect (2002)
Vieux doom/death aride de chez aride et gé-ant!




EVOKEN
Antithesis Of Light (2005)
"quietus" moins violent


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- M. Kotamäki (chant)
- J. Raivio (guitares)
- M. Jämsen (guitares)
- M. Honkonen (bass)
- A. Munter (claviers)
- P. Pasanen (batterie)


1. Through Her Silvery Body
2. Deadly Nightshade
3. Out Of This Gloomy Night
4. Swallow (horror Pt.1)
5. Silence Of The Womb
6. Hold This Woe
7. Under The Waves
8. The Morning Never Came



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod