Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  COMPILATION

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Testament
- Membre : Anvil, Liege Lord, Grip Inc., Toxik, Dee Snider , Shadows Fall, Tad Morose
- Style + Membre : Flotsam And Jetsam, Anthrax, Annihilator
 

 Overkill Wreckingcrew (984)

OVERKILL - Coverkill (1999)
Par DAVID le 10 Juillet 2004          Consultée 7520 fois

Comme son nom l'indique, Coverkill est un album de reprises enregistré à diverses périodes de la carrière du groupe. De la part d'un groupe aussi thrash et carré qu'Overkill, on aurait pu craindre qu'un album de reprises soit sans intérêt. En fait, pas du tout, Coverkill vient même apporter un peu de fraîcheur dans une discographie remplie d'albums (très) ordinaires. Évidemment Overkill choisit de reprendre... Overkill de Motörhead (quoi de plus logique ?) pour démarrer l'album puisque ce titre représente une influence considérable pour le groupe et sa vision du metal. La version proposée est très thrash (on s'en serait douté) et l'efficacité est au rendez-vous, même si je préfère la reprise faite par Metallica, davantage fidèle à l'esprit rock 'n' roll de Motörhead. La section rythmique d'Overkill joue de façon très carrée (comme d'hab) et seul le chanteur se lâche complètement sur la plupart des reprises. Il montre l'étendu de ses capacités vocales, en allant même jusqu'à singer Rob Halford (sur Tyrant) ou Ozzy Osbourne (sur Changes, un album plutôt lent pour du Overkill).

Hormis les classiques Overkill et Deuce (de Kiss), repris mainte et mainte fois par les groupes de hard rock, ou appréciera l'audace dont fait preuve Overkill (le groupe, pas la chanson, vous me suivez ?) pour le choix de ses reprises. Pas moins de 3 reprises de Black Sabbath, et pas les plus connues (quelle joie d'être épargné du sempiternel Paranoid) : Changes, Never say die et Cornucopia dans des versions modernes convaincantes. Blitz le chanteur décrit lui-même Overkill comme un enfant du metal et du punk, donc on retrouve 3 reprises de punk : No Feelings des Sex Pistols (avec des vocaux tout aussi déjantés, dans un style différent), I'm against it des Ramones et Ain't nothin' to do des Dead Boys. Ces reprises montrent une facette inhabituelle dans le répertoire d'Overkill, spécialement au niveau du chant fun où Blitz essaye de jouer les tarés comme Johnny Rotten en son temps. Un hommage aux playboys du metal (Manowar bien sur avec Death Tone, encore une fois le chant fait honneur à l'interprète d'origine, ici Eric Adams) et aux vieux de la veille (Deep Purple avec Space Truckin' et même une reprise étonnante de Jethro Tull, Hymn 43, version metal). Overkill n'a pas la classe d'un Metallica ou Iron Maiden dans l'exercice des reprises, ici c'est surtout le chant qui représente l'attraction majeure de ces reprises. Coverkill n'a pas d'autres prétentions que de faire passer un bon moment en nous présentant Overkill tel qu'il était à ses débuts, un simple groupe de reprises.

A lire aussi en THRASH METAL par DAVID :


SODOM
'til Death Do Us Unite (1997)
Thrash-punk




VOIVOD
Killing Technology (1987)
Thrash metal


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Bobby “blitz” Ellsworth (chant)
- Joe Comeau (guitare)
- D.d. Verni (basse)
- Tim Mallare (batterie)


1. Overkill (-Motörhead)
2. No Feelings (-Sex Pistols)
3. Hymn 43 (-Jethro Tull)
4. Changes (-Black Sabbath)
5. Space Truckin' (Deep Purple)
6. Deuce (-Kiss)
7. Never Say Die (-Black Sabbath)
8. Death Tone (-Manowar)
9. Cornucopia (-Back Sabbath)
10. Tyrant (-Judas Priest)
11. Ain't Nothin' To Do (-Dead Boys)
12. I'm Against It (-Ramones)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod