Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO/DEATH  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Coal Chamber

DEVIL DRIVER - Devil Driver (2004)
Par VOLTHORD le 11 Mars 2004          Consultée 5153 fois

Après le pitoyable Dark Days suivi d’un Givind the devil his due tout aussi pathétique (une écoute a la Fnac et la lecture de 2-3 chroniques me l’ont confirmé), je ne vois pas qui pourrait avoir seulement l’idée de pleurer le split de Coal Chamber. Essoufflé après 4 albums, la formation Etats-unienne a tiré une révérence amère à la scène neo metal, laissant derrière elle l’image de 4 clowns médiocres et sans imagination (euh...j’y vais peut être un peu fort...). Mais penchons-nous plutôt sur le grand gagnant de tout ce bordel: j’ai nommé DEZ FAFARA.

Le moins qu’on puisse dire c’est que le vocaliste ne s’est pas fait prier, il nous revient en ce début d’année 2004 avec sa nouvelle bande : Devil Driver. Album enregistré en même temps qu'un Dark Days ô combien lassant deux solutions se presentent: Devil Driver est soit un autre Coal Chamber (dans ces cas là Fafa n’a plus beaucoup de chance de s’en sortir), sois un retour surprenant (et là on applaudit). Moi qui priait pour la seconde hypothèse, voilà mon vœux réalisé. A des lieux de la linéarité du dernier album studio de Cool Chamber, Devil Driver se veut déjà bien plus extrême et énergique.

En effet même si le groupe conserve des influences neo et hardcore, il vient également pécher ses inspirations dans le death, le black (surtout sur le plan vocal) ainsi que le thrash. Contrairement à un Coal Chamber peu démonstratif sur le plan technique, les musiciens de Devil Driver ne se contentent pas de faire de la figuration en arrière plan. Rythmes tantôt sautillants, mid tempo ou agressifs, guitares lourdes et riffs simplistes, certes mais efficaces et tranchants portent les vocaux déchaînés d’un Fafa en pleine forme. Ce dernier se montre habile à la fois dans les cris stridents quasi-black, les beuglements écorchés et le rap gueulé dont lui seul a le secret...une belle demonstration!

Tout cela reste encore assez proche de Coal Chamber, au niveau des textes encore trop rabâchés, surtout les refrains (une phrase pas plus ???), mais également au niveau de la musique qui garde quand même un côté relativement primaire. C'est là les seuls petits defauts...m’enfin quand même le groupe fait preuve d’une pêche incroyable, de quoi vous foutre en pleine forme pour toute la journée, se dandiner comme un dingue dans sa piaule ou encore faire chier les voisins du dessus.

Voilà en bref un album accrocheur et sympathique pas original pour un sou mais putain de défoulant. On retiendra notamment la boucherie « Die (and die now) » ou le sautillant « I dream I died ». Devil Driver saura gagner à la fois les fans de Coal Chamber mais également les fans de musique extrème grâce a ce premier opus vraiment convaincant. Dez Fafara a habilement joué son dernier atout, reste plus qu’a mener le p’tit au bout...

A lire aussi en DEATH METAL :


WALTARI
Yeah! Yeah! Die! Die! - Death Metal Symphony In Deep C (1996)
En avance sur tout le monde




EXCREMENT
Scorched (1994)
Tout sauf de la merde !


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Dez Fafara (chant)
- Evan Pitts (guitare)
- Jeff Kendrick (guitare)
- Jon Miller (basse)
- John Boecklin (batterie)


1. Nothings Wrong
2. I Could Care Less
3. Die(and Die Now)
4. I Dreamed I Died
5. Cry For Me Sky
6. The Mountain
7. Knee Deep
8. What Does It Take (to Be A Man)
9. Swinging The Dead
10. Revelation Machine
11. Meet The Wretched
12. Devils Son



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod