Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


STYGMA IV - Hell Within (2003)
Par FREDOUILLE le 27 Janvier 2004          Consultée 2819 fois

J'avais adoré "The court of eternity", j'avais aimé "Phobia", et j'ai...... juste écouté "the human twillight zone". Alors que les précédents albums se voulaient un peu original avec une griffe immédiatement reconnaissable, les autrichiens de STIGMA IV semblent s'essouffler et les compositions s'en ressentent, avec des compos dispensables et d'autres qui ne réussissent pas à capter mon attention.

Voici les premières impressions de Stef dans la chronique de "The human twilight zone". Ce sont également les miennes sauf que pour ma part, je n'ai pas changé d'avis (malgré des écoutes pourtant attentives!)concernant "The human twilight zone". Un album rempli à la gueule, beaucoup trop long, avec des titres très ennuyeux. Bref, un album que je n'arrive pas à digérer du tout malgré la qualité indéniable du groupe.

Alors allait-il en être de même pour le sixième album studio des Autrichiens, j'ai nommé "Hell within"???

Et bien non, en aucune façon. Bien au contraire, ce nouvel album est une grosse bouffée d'oxygène pour le heavy metal. Le combo autrichien tout en gardant sa "patte" a su digérer ses influences avec intelligence et cette fois les musiciens ont su enrichir leurs compositions en alliant des mélodies (ce qui manquait sensiblement à l'album précédent), des ambiances magnifiques agrémentées de nappes de claviers subtiles et soli acoustique, de la technicité, et de la puissance.
Alors oui, je peux le clamer haut et fort, ce "Hell within" est une totale réussite à l'image de la magnifique pochette. Cet album est tout simplement une merveille de power heavy metal et se révèle être sans aucune contestation le meilleur album du combo autrichien à ce jour.
Le groupe a tout simplement réussi à gommer les imperfections de "The human twilight zone" en composant des morceaux d'une très grande richesse ("The last stand", "Night's ascending") parfois à la limite du prog, dotés donc cette fois d'un sens de la mélodie ("Point of no return", "Shadowman") ce qui rend les compos ultra accrocheuses. Les morceaux rapides, mid-tempos, ou à ambiances ("Hell within" : l'ambiance avec les quelques notes de clavier : du grand art!!!) s'enchainent à merveille. Cet album est d'une qualité remarquable et contrairement à son prédécesseur est homogène et équilibré.

Ce "Hell within" débute donc par un tonitruant "Mental power", un morceau ultra efficace et incisif qui utilise toutes les ficelles d'un heavy metal énergique et puissant : choeurs énormes, riffs acérés, guitares en avant, soli endiablés. D'ailleurs ce titre n'est pas sans rappeler SAVATAGE (époque JON OLIVA au chant); le chanteur Ritchie Krenmaier n'y est pas étranger (sa voix est une sorte de mix entre Jon Oliva et Dee Snider). En tout cas ce morceau est tout à fait excellent.
Le deuxième morceau "Point of no return" est à tendance progressive. L'ambiance y est plus sombre et les riffs sont plombés. Quelques nappes de clavier viennent malgré tout donner une petite lueur à ce morceau.
"The last sand" est une pure merveille avec cette ambiance "orientale" et ses soli à gogo dotés d'un feeling tout à fait ahurissant. Magnifique et certainement l'un des meilleurs morceaux de l'album.
"Blackhole" est un morceau plus direct, accrocheur, et cette fois, la composition fait la part belle à une rythmique époustouflante. Bien entendu, les soli sont encore une fois omniprésents et d'une qualité exceptionnelle et irréprochable.
Les titres qui suivent sont du même acabit ("Hell within", "Shadowman" et ses magnifiques choeurs en intro, "Legions of the damned" sont des morceaux extraordinaires - arff, les riffs et soli de "legions..." quel pied!!!). Même la ballade acoustique "Another world" où l'émotion est bien présente, est une réussite.

Le résultat est donc époustouflant : l'on ne peut que s'agenouiller devant tant d'ingéniosité dans la composition des morceaux et devant une telle maitrise musicale.
STYGMA IV est un groupe qui ne devrait pas tarder à exploser tant le talent est au rendez-vous. Ce "Hell Within" est en tout cas un des meilleurs albums de heavy metal de l'année 2003, rien que ça!!! Chapeau Messieurs!!!

PS : Et cerise sur le gâteau, les Autrichiens nous ont concocté une reprise de "Music" de John MILES tout à fait exceptionnelle. Encore une fois, du grand art. Rien que pour cette reprise, il faut acheter l'album!!!

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


CROSSWIND
Vicious Dominion (2014)
Épique... Vous avez dit épique ?




MORGANA LEFAY
Sanctified (1995)
Pièce somptueuse de heavy metal lourd et sombre


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Ritchie Krenmaier (chant)
- Günter Maier (guitare, synthé)
- Alexander Hilzensauer (basse)
- Herb Greisberger (batterie)


1. Mental Power
2. Point Of No Return
3. The Last Stand
4. Blackhole
5. Hell Within
6. March Of The Legions
7. Legions Of The Damned
8. Night's Ascending
9. Another World
10. Shadowman
11. Tears
12. Days Of Doom
13. Music



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod