Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Arcturus, Mayhem, Dimmu Borgir, God Seed
- Style + Membre : Cradle Of Filth

The KOVENANT - In Times Before The Light (1996)
Par JULIEN le 3 Avril 2004          Consultée 3701 fois

Sorti sur un petit label, handicapé par une distribution médiocre, le premier album de COVENANT – futur THE KOVENANT - duo formé par Nagash (qui sera un temps bassiste chez DIMMU BORGIR) et Blackheart, nous introduit avec ce « In Times Before The Light » dans un monde lugubre et, qui l’eût cru, uniquement peint des couleurs obscures d’une nuit primitive. Et quoi de mieux pour l’illustrer que le Black Metal ?

Encore tout jeune, notre duo norvégiens bâtit ici, à la force d’omniprésents claviers majestueux et de guitares crues et simplistes, une bâtisse de Black symphonique aux recoins dissimulant nombre de créatures nocturnes affamées de pouvoir. Et si les fondations de l’édifice ne sont pas toujours très assurées, il demeure clair (!) que les lieux dégagent une ambiance véritablement palpable, très mélodique et atmosphérique, encore renforcée par la voix de goule grimaçante d’un Nagash maître de cérémonie.

Chancelant sur une architecture sonore quelque peu déséquilibrée, les guitares saturées de feedback étant repoussées en fond sonore tandis que les claviers et le chant de Nagash dominent le tout, « In Times Before The Light » n’est peut-être pas toujours très accueillant, et l’on erre parfois un peu en peine dans de longs couloirs sans grandes réjouissances… mais c’est pour mieux apprécier l’envoûtant charme de pièces sinistres, soulignant un onirisme qui ne rechigne pas à jouer sur la lenteur.

Ainsi, « In Times Before The Light » harcele-t-il l’invité des lieux de riffs aigus et de claviers hantés de chœurs fantomatiques, quand le décor ne s’emballe pas, tourbillonnant autour du visiteur (« From The Storm Of Shadows », « Towards The Crown Of Nights »), déchirant ses tympans d’assauts de claviers tonitruants (les percussions et synthés de « Dragonstorms » et « In Times Before The Light », le cinglant « The Chasm »)… pour mieux ensuite caresser son échine de belles mélodies souvent pianistiques (« The Dark Conquest », « Visions of A Lost Kingdom », « Night Of The Blackwinds » et son bref passage acoustique, le superbe « Monarch Of The Mighty Darkness »).

Oui, en dépit de ses défauts architecturaux et d’un choix de matériaux qui manque un peu de diversité, « In Times Before The Lights » reste un édifice de Black symphonique qui exerce sur moi un certain charme noir, ce qui me pousse aujourd’hui à en conseiller la visite à tous les amateurs du DIMMU BORGIR atmosphérique des premiers temps, du "Ode To The Nightsky" de MUNDANUS IMPERIUM, voire même du « In The Nighside Eclipse » d’EMPEROR, le génie et la férocité en moins bien entendu !

Un album de Black attachant, sincère, encore un peu immature, et foncièrement différent de ce que le groupe proposera par la suite. En tout cas, l'ambiance y est vraiment réussie, mélange de ténèbres et de désolation... et il n'y a rien de plus important dans un album de Black à mon sens.

A lire aussi en BLACK METAL par JULIEN :


ABIGOR
Nachthymnen (from The Twilight Kingdom) (1995)
Chef d'oeuvre de Black épique médiéval et complexe




AND OCEANS
A.m.g.o.d. (2001)
Black futuriste

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Nagash (chant,batterie,claviers)
- Blackheart (guitare,basse,claviers)


1. Towards The Crown Of Nights
2. Dragonstorms
3. The Dark Conquest
4. From The Storm Of Shadows
5. Night Of The Blackwinds
6. The Chasm
7. Visions Of A Lost Kingdom
8. Through The Eyes Of The Raven
9. In Times Before The Light
10. Monarch Of The Mighty Darkness



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod