Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Wasp, Heavy Bones, Whitesnake, Manic Eden, Ozzy Osbourne , Rainbow
- Style + Membre : Dokken

QUIET RIOT - Guilty Pleasures (2001)
Par THE MARGINAL le 3 Avril 2004          Consultée 4161 fois

Reformé en 1992, après avoir splitté en 1989, Quiet Riot avait aligné les albums sans convaincre. En effet, "Terrified"(1993), "Down to the bone"(1995) et "Alive and well"(1999) étaient quelconques, voire insipides; et manquaient tellement d'envergure, de cette fameuse magie d'antan que j'avais fini par ne plus croire en un sursaut d'orgueil de la bande à Kevin Dubrow.

Pourtant, dès l'entame de l'album, une étincelle semble pointer le bout de son nez. "Vicious circle" ouvre les hostilités de fort belle manière: mid-tempo heavy soutenu par la voix modulée de Kevin Dubrow, des guitares hurlantes, une rythmique en béton et un refrain énorme. J'avoue que j'ai été agréablement surpris: il y a bien longtemps que je n'avais pas vu un Quiet Riot aussi convaincant. Et la suite de cet opus confirme que la bande à Kevin Dubrow a repris du poil de la bête. Les mid-tempos heavy et assez travaillés comme "Feel the pain", "Shadow of love", le tapageur "Feed the machine", "Guilty pleasures" et ses intonations big-rock bluesy et groovy, le speedé et metallique "Street fighter", dont le final dejanté a un côté Guns N'Roses très plaisant, sont des chansons suffisamment bonnes pour faire de Quiet Riot un groupe plus crédible et digne de son passé.

Même les ballades "I can't make you love me" et "Let me be the one" tiennent bien la route et demeurent agréables à écouter, quand bien même elles ne sont pas au niveau d'un "Thunderbird".

Tout n'est cependant pas idyllique sur cet album et, parmi ses points faibles; on peut citer la ballade "Fly too high" qui est vraiment de trop, ainsi que "Rock the house" qui est carrément calqué sur "Cum on feel the noize".

Malgré ces quelques défauts, Quiet Riot a sorti là son meilleur album depuis des lustres. Les musiciens(le guitariste Carlos Cavazo, notamment) se sont bonifiés avec le temps; tandis que la voix de Kevin Dubrow, tour à tour mélodique et puissante, est toujours très efficace. Il s'agit là du tout dernier album de Quiet Riot car le groupe a mis la clé sous la porte en septembre 2003. Au moins, il aura terminé sur une meilleure impression en ayant sorti un album acceptable.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


SALTY DOG
Every Dog Has Its Day (1990)
Hard rock




SLAM ST. JOAN
Saved By Grace (1993)
Bonne surprise hard us/sleaze en 1993


Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Kevin Dubrow (chant)
- Carlos Cavazo (guitare)
- Rudy Sarzo (basse)
- Frankie Banali (batterie)


1. Vicious Circle
2. Feel The Pain
3. Rock The House
4. Shadow Of Love
5. I Can't Make You Love Me
6. Feed The Machine
7. Guilty Pleasures
8. Blast From The Past
9. Let Me Be The One
10. Street Fighter
11. Fly Too High



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod