Recherche avancée       Liste groupes



      
GRINDCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 



BRUTAL TRUTH - Extreme Conditions Demand Extreme Responses (1992)
Par POSSOPO le 19 Février 2004          Consultée 6596 fois

Le grindcore n’est pas un genre évident à appréhender. Si le black metal le plus sauvage est souvent reconnu pour ses ambiances noires, si l’indus le plus extrême est parfois respecté pour son travail sonore, le genre qu’a su populariser NAPALM DEATH est l’objet de nombreuses railleries. L’un des rares disques pouvant permettre la réconciliation des plus réticents avec ce style musical parfois excessif est "Extreme Conditions Demand Extreme Responses".

Deux aspects de cet album le poussent vers le haut et en font un porte-parole de très grande valeur souvent invoqué pour contrer les dires des funestes corbeaux qui associent de manière trop systématique les termes grindcore et bruit.

Tout d’abord, la production est soignée. L’ingénieur du son rend justice à Kevin Sharpe dont le timbre vocal caverneux possède une profondeur intéressante. Les guitares de Brent McCarty sont grasses mais ne tombent pas dans l’obésité et montrent une puissance rare dans le genre, trop souvent habitué aux tortures de tronçonneuse sur support métallique. Dan Lilker possède un son de basse simplement énorme, chaque note produite étant badigeonnée d’une couche de distorsion corpulente et massive. Les coups de sticks de batterie de Scott Lewis sont pareillement rendus, avec volume mais sans exagération.

Mais l’essentiel, allez-vous me dire, réside en la qualité des compositions. BRUTAL TRUTH n’est nullement pris en défaut à ce niveau-là, bien au contraire. A l’inverse de nombre de ses coreligionnaires, le quartette propose une musique variée et irrésistiblement accrocheuse. Les changements de rythme sont nombreux et spectaculaires, à l’intérieur même des morceaux, comme le démontre "Time" alternant adroitement passages typés grind et lourdeur sabbathienne. La diversité est présente à tous les étages et pas seulement au rayon tempo. La voix d’outre-tombe déjà mentionnée de Kevin Sharpe mue parfois en hurlements de martyres et les riffs empruntent à tous les répertoires, grind, death, thrash voir hardcore.
Ceux qui gardent un fond de scepticisme après lecture de ces quelques mots tendront leurs pavillons auditifs sur "Birth Of Ignorance" ou "Monetary Gain", parangons d’efficacité et de brutalité intelligemment domestiquée.

La pochette est un sympathique collage rassemblant des thèmes souvent évoqués dans le genre. Arme nucléaire, holocauste, racisme, faim dans le monde, surindustrialisation sont les sujets abordés comme à la plus grande époque du punk, dont le grindcore tire certaines de ces caractéristiques.

Vous n’aimez pas le grindcore, découvrez-le avec ce premier album de BRUTAL TRUTH qui signe là son meilleur album. Vous êtes fan de ce courant musical, vous l’avez déjà, évidemment, même si conservateur que vous êtes, vous ne cessez de répéter que "Extreme Conditions Demand Extreme Responses" n’est pas un véritable disque de grind mais plutôt un savant patchwork de musiques extrêmes.

A lire aussi en GRINDCORE :


FUCK... I'M DEAD
Bring On The Dead (2001)
Ca blaste, ça hurle ... c'est du grindcore !




CARCASS
Symphonies Of Sickness (1989)
De la très bonne viande, c'est Fryer qui l'a dit.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DEADCOM

 
   (2 chroniques)



- Kevin Sharpe (chant)
- Scott Lewis (batterie)
- Brent Mccarty (guitares)
- Danny Lilker (basse, chœurs)


1. P.s.p.i.
2. Birth Of Ignorance
3. Stench Of Profit
4. Ill-neglect
5. Denial Of Existence
6. Regression-progression
7. Collateral Damage
8. Time
9. Walking Corpse
10. Monetary Gain
11. Wilt
12. H.o.p.e.
13. Blockhead
14. Anti-homophobe
15. Unjust Compromise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod