Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD SUDISTE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


RAGING SLAB - Raging Slab (1989)
Par THE MARGINAL le 24 Mars 2004          Consultée 2361 fois

Véritable particularité dans le paysage hard/metal des 80's, Raging slab a fait sensation lorsque son deuxième album éponyme(le premier album, "Assmaster", était sorti 2 ans plus tôt) fut publié en 1989. Il faut dire qu'à l'époque(et même aujourd'hui,d'ailleurs), les groupes à 3 guitares se comptaient sur les doigts de la main(dans un autre style, il y avait Leatherwolf). Comme, en plus, Raging Slab comptait dans ses rangs une joueuse de slide et de bottleneck, il est aisé de comprendre que ce groupe n'était pas comme les autres.

Musicalement, cet album n'est pas une grosse révolution puisqu'on y trouve les influences de Lynyrd Skynyrd(bien digérées), mais est de très grande qualité. Les titres qui le composent sont solides, très roots et, surtout, agréables à écouter. Pour preuve; je citerai "Don't dog me", "Joy ride", "Sorry's all I got" et ses formidables assauts de slide, "Get off my jollies" qui alterne passages mid-tempos et accélérations foudroyantes, "Shiny mama" à la fois heavy et swinguant, le mélodique "Geronimo", la très jolie ballade "Love comes loose" bourrée de guitares acoustiques et de feeling, le rapide "Dig a hole" qui flirte avec le big-rock, des titres tous aussi excellents les uns que les autres.

Ne cherchez pas plus loin le chef-d'oeuvre de Raging Slab, c'est celui-là. Le grain de voix de Greg Strempzka est très plaisant à entendre et le feeling qui se dégage à travers chauqe chanson est tout simplement ahurissant. La part prépondérante de la slide et du bottleneck sur cet album constituent l'atout majeur de Raging Slab.

Ce quintette n'a jamais tapé des gros scores de ventes, mais a atteint le statut de groupe culte. Il est vrai qu'il a rarement déçu sur scène comme sur album et, toujours en activité, poursuit son bonhomme de chemin sans se soucier des modes.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


GRAYSON MANOR
Children Of The Manor (2006)
Hard rock dynamique et très efficace




The BOYZZ
Too Wild To Tame (1978)
Hard sudiste


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Greg Strzempka (chant & guitare)
- Elyse Steinman (guitare slide)
- Alec Morton (basse)
- Mark Middleton (guitare lead)
- Bob Pantella (batterie créditée mais non jouée)
- Tony Scaglione (batterie)
- Steve "doc Killdrums" Wacholz (batterie sur 5)
- Ray Gillen (choeurs sur 6)
- Paul Presttopino (dobor sur 3)
- Norm Chynoweth (piano sur 10)


1. Don't Dog Me
2. Joy Ride
3. Sorry's All I Got
4. Waiting For The Potion



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod