Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The LEGION - Unseen To Creation (2003)
Par JULIEN le 19 Décembre 2003          Consultée 2481 fois

Premier groupe d'Emil Dragutinovic, le nouveau batteur inhumain de MARDUK, THE LEGION débarque sur la scène Black suédoise avec la rage au corps, et une furieuse envie de coller des baffes brutales à l’assistance… et sans sommations, les brutes !

Au menu de ce « Unseen To Creation », un Black suédois monstrueusement agressif, très bien joué, pullulant de riffs brumeux – on croirait presque entendre des claviers - dont les suédois de DARK FUNERAL ont le secret (flagrant sur « Redeemer », « Knee-Deep in Blood » ou l'excellent "Rise Of The Fallen" parmi d’autres). Mais à la différence des membres du groupe précité, les tueurs de THE LEGION ont pris la peine d’emmener leur cerveau avec eux ! Ce qui se traduit par une musique bien plus travaillée et recherchée, truffée de riffs tourmentés et souvent assez complexes (en complément des riffs décrits plus haut), de breaks cartons, parfois techniques, et de changements de rythmes qui galvanisent le tout.

En outre, loin de s’en tenir à l’influence susdite, THE LEGION dote sa musique d’articulations Death à la MORBID ANGEL (les bombes « Retribution et « Awakened Fury » notamment) et arrose le tout d’une haine Black assez phénoménale. Et comme la production assurée par Tommy Tägtgren (frère de Peter) aux Abyss Studio est franchement excellente, on se mange dans la tronche la furie d’un Black qui, intelligemment, n’en oublie pas d’aérer son casus belli de courts interludes et autres instants quasi atmosphériques ou acoustiques (« Cosmopathic Deathvoid », l’instrumental mid-tempo « Ascendancy », l'intermède inquiétant "Invoking The End", le fabuleux passage à la EMPEROR période « In The Nightside Eclipse » sur « On Swift Wings »).

A la croisée d’un Black suédois virulent mais pas abrutissant et d’influences Death soignées telles qu’EMPEROR pouvait en faire état sur « IX Equilibrium », THE LEGION témoigne donc sur ce premier album d’un talent bien réel, qui me rappelle l’excellent groupe suédois GRIEF OF EMERALD par son mariage Black/Death… sauf que le chant de THE LEGION (mixé en retrait, ce qui n’est pas un mal) s’avère purement Black. Bref, une excellente surprise, ornée d'une magnifique pochette, et un disque qui annonce un futur prometteur - surtout si le groupe accorde plus d'espace aux claviers atmosphériques à la old EMPEROR, comme sur "On Swift Wings" et "Rise Of The Fallen"... Du tout bon !

A lire aussi en BLACK METAL par JULIEN :


GOLDEN DAWN
The Art Of Dreaming (1996)
Black médiéval original et hors du commun

(+ 1 kro-express)



EMPEROR
Emperial Live Ceremony (2000)
Black metal


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Anders Fäldt (chant)
- David Svartz (guitare)
- Rikard Kottelin (guitare)
- Lars Martinsson (basse)
- Emil Dragutinovic (batterie)


1. Intro
2. Retribution
3. Those Beyond
4. Redeemer
5. Cosmopathic Deathvoid
6. Knee-deep In Blood
7. On Swift Wings
8. Ascendancy
9. Awakened Fury
10. Invoking The End
11. Rise Of The Fallen



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod