Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL EXTREME  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Irminsul

ASMEGIN - Hin Vordende Sod & So (2003)
Par JULIEN le 11 Décembre 2003          Consultée 3819 fois

Dans les tréfonds dévorés de ténèbres d’une forêt scandinave…

- Alors, mon cher petit apprenti, où en es-tu de ta nouvelle potion dont tu m’as signalé la préparation tantôt ? Est-elle prête ?
- Oui, oh cruelle sorcière ! Il ne me reste qu’à y ajouter un dernier ingrédient… Voilà, c’est prêt ! Voudriez vous y goûter ? Il s’agit d’une potion dynamisante aux forts effets hallucinatoires… mais sans danger ! Les effets sont à retardement, et la première prise peut parfois laisser perplexe pour les habitués de ce genre de mixture. Vous resterez donc lucide, oh chère et ignoble maîtresse ! Mais dès la deuxième prise, pardon, mais c’est horriblement bon ! Je l’ai déjà testée !
- Comment ! Alors que tu viens de prétendre ajouter un dernier ingrédient à l’instant ? Chercherais-tu à commettre quelque félonie pendable ?
- Non, oh mon abjecte maîtresse des forêts de mystères ! Le champignon ventru que je viens d’ajouter n’est là que pour accroître encore la saveur champêtre de la chose ! Pas d’effets de surprise à en attendre !
- Bien, goûtons alors… Hum… Intéressant ! Il y a une vraie consistance dans cette potion…
- Ca, c’est du Death Metal, une sorte de gros fruit étrange poussant dans les marécages croupis non loin d’ici… j’ai dû les dépulper quelque peu, car sinon la texture en trop grasse et dégoulinante. Mais la force du fruit reste intacte malgré cela.
- Bien pensé… Mais l’épaisseur de ce fruit me semble pourtant compensée…
- Tout à fait, il s’agit de feuilles très singulières, spécifiques à nos forêts du Nord, oh votre horreur ! Ce sont des feuilles de Black, et elles possèdent ce goût à la fois légèrement acide et tout-à-fait agressif qui vient traverser l’épaisseur du fruit Death, avec un effet miraculeux : ces deux éléments se mettent en valeur l’un l’autre, et permettent même de créer une autre saveur, le Heavy, qui vient opérer un lien gustatif entre les deux !
- Superbe ! Et ce goût très coloré, il s’agit d’un autre fruit ?
- En fait, il s’agit d’un fruit que l’on appelle le Folk. On en trouve parfois dans certaines régions, mais modifié par l’ajout de matières synthétiques. Ici, je suis allé quérir du Folk authentique, cueilli à même l’arbre, sans ajouts de conservateurs et autres matières conditionnant le goût d’origine. Et il en existe même plusieurs variétés : le Violon lancinant, la Harpe, la Cithare maléfique, le Piano, l’Accordéon, la Flûte tristesse, La guitare dite acoustique… Et je ne dis pas tout !
- Hum… pourtant il me semble qu’un autre goût pointe par en dessous…
- J’allais y venir, oh dominatrice des animaux maléfiques des forêts : il s’agit d’une crème singulière qui exsude d’un arbre appellé Nappe de clavier. Un végétal imposant qui saigne d’une matière onctueuse et envoûtante. Mêlée aux fruits Folk, on obtient un mélange étonnant, au fort pouvoir capiteux et boisé. C’est de là que vient toute la qualité de cette potion, quand ces deux ingrédients se marient dans de justes proportions au fruit Death Metal et à la virulence des feuilles du Black : la force et la violence de ces derniers assombrit la couleur des grappes Folk, tout en leur conservant une vraie saveur originale qui réjouit le palais et enflamme l’imagination de mille images aux vraies odeurs d’humus, de nature et de légendes ancestrales !
- Cher apprenti, tu es décidément l’un des meilleurs éléments qu’il m’aura été donné d’enseigner ! Je suspecte toutefois autre chose dans ta mixture, comme une épice émaillant le tout !
- Oui, oui ! C’est là la touche finale à ma potion : histoire de relever encore cette potion déjà goûteuse, j’ai introduit des épices et autres herbes folles qui apportent au tout une variété d’essences et une pointe exubérance : on peut mâchouiller par exemple de nombreux brins de Voix claires de deux sortes, la branche Viking ou la branche dite du Vortex de Dimmu Borgir. Mais deux autres épices sont présentes, et proviennent d’une variété particulière, en fait un mélange de deux racines entremêlées appelée gutturale-arrachée. C’est assez commun par ici, mais ça donne toujours un bon résultat dans ce genre de mixture complexe, ainsi qu’une vraie variété des effluves : le palais est ainsi émoustillé en permanence et ne connaît pas la lassitude ou l’homogénéité rédhibitoire ! Et j’ai même glissé ici et là la douceur d’une fleur caressante, toute mélodieuse et captivante. Une vraie beauté !
- Eh bien, mon petit apprenti, il me semble que cette recette est un vrai succès, parfaitement originale et inattendue ! Pour te dire, cher ASMEGIN, tu es le meilleur élève que j’ai eu depuis trois ans !
- Vous voulez dire, depuis maître…
- FINNTROLL ? Oui, c’est bien de lui que je parle. Un vrai petit génie, qui continue aujourd’hui sa route. Puisses-tu suivre la voix tracée par ce dernier, tout en maintenant la propre personnalité de tes élaborations. Mais ce n’est pas une raison pour te reposer n’est-ce pas ?
- Certes non, maîtresse ! Je m’y remets de suite !
- Très bien… quand à moi, tu m’excuseras, mais je vais me retirer quelques instants… Ta mixture a commencé à produire quelques effets depuis un bon moment, et j’aimerais m’y abandonner…
- Faites, je vous en prie… vous verrez, c’est avec le temps que mon mélange révèle toutes ses finesses… Et croyez moi, vous allez bientôt m’en réclamer ! Je vous en garde un peu de côté… C’est toujours meilleur la deuxième fois… Croyez-moi…

Et la sorcière prit congé de son brillant élève ASMEGIN. Et elle voyagea parmi les forêts mystérieuses du Nord. Et elle croisa pléthore de créatures fantasmagoriques. Et elle se laissa bercer d’interludes acoustiques relatant quelque histoire légendaire. Et elle frisonna devant la puissance évocatrice et la richesse de la sombre création de son élève, bien qu'un peu moins délirante que celle du prodigieusement doué FINNTROLL. Et elle vibra au détour de cette mixture étonnante et détonnante, superbement présentée, et mêlant les divers ingrédients savamment associés par ASMEGIN. Et elle revint… Et elle réclama encore de cette potion. Et encore. Et encore. Et encore.

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par JULIEN :


FINNTROLL
Nattfödd (2004)
La magie trollesque d'un Folko - Black finlandais

(+ 1 kro-express)



MOONSORROW
Voimasta Ja Kunniasta (2002)
Chef d'oeuvre envoûtant de viking folk païen

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Raymond Hakenrud (guitare)
- Tomas Torgersbraaten (basse,choeurs)
- Bjorn Olav Holter (chant)
- Tommy Brandt (batterie,perc.,choeurs)
- Marius Olaussen (guitare,accordéon)


1. Af Helvegum
2. Bruderov Paa Hägstadtun
3. Huldradans - Hin Grönnkledde
4. Til Rondefolkets Herskab
5. Over Ägirs Vidstragte Sletter
6. Slit Livets Baand
7. Efterbyrden
8. Op Af Bisterlitiern
9. Vargr I Veum - Eilivs Bane
10. Blodhevn
11. Valgalder



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod