Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Anthrax, Tribe After Tribe

ARMORED SAINT - Raising Fear (1987)
Par JULIEN le 6 Mars 2004          Consultée 3592 fois

Dernier album studio avec le très regretté guitariste David Prichard, ce “Raising Fear” vient à point nommé rappeler combien ARMORED SAINT est un bon groupe de Heavy de tradition, la rage vissée au ventre, et l’humeur peu accorte tatouée sur un corps bâti pour tout détruire. Bon, c’est pas du Thrash, encore moins un Death alors naissant (eh, on n’est qu’en 1987), mais rien d’autre que du Heavy sévèrement charpenté, reposant sur de rugueuses fondations : ne cherchez pas la plus petite once de sirupeux ici, vous seriez quittes pour une avalanche de mandales, sans pour autant ramener le moindre trophée !

Pas mélodique donc, ARMORED SAINT ? Non, il serait erroné de le croire. Simplement, le groupe emmené par le vigoureux John Bush (futur ANTHRAX, faut-il le rappeler) n’est pas à proprement parler versé dans l’art de la petite friandise pleurnicharde, et s’est d'ailleurs débarrassé de tout ce qui pourrait contribuer à déséquilibrer l’assise de son Metal lourd et explosif, hautement brut : une véritable ode à la puissance, sorte de JUDAS PRIEST – IRON MAIDEN qui aurait intégré le manuel du petit ACCEPT, en substituant un vrai chanteur au hurleur porcin des allemands. ARMORED SAINT fait des ravages à grands coups de rythmiques majoritairement mid-tempo, parfois sombres, et dévidant un tapis écrabouillant de riffs carrés mais jamais grossiers. Un bien délicat équilibre.

A la rigueur, seuls quelques morceaux moins féroces (« Isolation » plus particulièrement) et la qualité indéniable des solos, riches et variés - un des points forts du groupe, incontestablement - peuvent entretenir un sentiment mélodique plus affirmé chez ARMORED SAINT. Pour le reste, c’est à un véritable florilège de riffs taillés pour la scène et autres rythmiques dévastatrices que nous assistons ici : Envoyez vous ces inévitables « Raising Fear » et « Chemical Euphoria », c’est pas de l’énergie en barre, ça ? Et le riff ultra accrocheur à la DIO de l’épique « Frozen Will-Legacy » avec son solo dantesque ? Et les jolies réussites que sont les trois derniers titres, hein (à noter un riff limite RUNNING WILD sur « Terror ») ? Notons toutefois que l’interprétation de John Bush dessert un peu le disque, le gaillard ne cherchant guère à moduler sa voix rude (il reconnaîtra d’ailleurs ne pas aimer son travail sur ce disque), ce qui pourrait agacer ceux d’entre vous qui ne goûteraient pas ces vocaux, et les amener à fractionner l’écoute de l’album. Mais qui aime le Metal avec un coeur de buffle, misant sur la qualité du travail de guitare et des rythmiques, avec une batterie qui pilonne plus qu’elle ne galope, ne saurait s’émanciper du devoir de découvrir cette formation talentueuse, et malheureusement pointée par un doigt malfaisant.

Bref, si « Raising Fear » n’est pas exempt de quelques défauts (notamment l’interprétation un peu trop monolithique et fatigante de Bush,aggravée par un léger effet d’écho, et qui me retient d’attribuer le 4/5 que méritent les compositions), et compte quelques morceaux dont je ne suis guère friand (la reprise moyenne de LYNYRD SKYNYRD "Saturday Night Fever", "Out On A Limb", "Crisis Of Life", le sombre mais trop long "Human Vulture") aux côtés de petites pépites, il demeure un disque appréciable, truffé d’un Metal virulent, plutôt bien produit, et qui résiste à l’épreuve du temps. De quoi confirmer l’injustice frappant un groupe doué, et qui aurait encore et toujours, malheureusement, à se coltiner une quasi-indifférence de la part du public. De quoi devenir enragé... comme ce "Raising Fear" !

Note : 3.5/5

A lire aussi en HEAVY METAL par JULIEN :


AXXIS
Paradise In Flames (2006)
Gros coup de coeur heavy mélodique ultra léché

(+ 1 kro-express)



WARLORD
And The Cannons Of Destruction Have Begun (1984)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- John Bush (chant)
- Dave Prichard (guitare)
- Joey Vera (basse)
- Gonzo Sandoval (batterie, perc., choeurs)


1. Raising Fear
2. Saturday Night Special
3. Out On A Limb
4. Isolation
5. Chemical Euphoria
6. Crisis Of Life
7. Frozen Will-legacy
8. Human Vulture
9. Book Of Blood
10. Terror
11. Underdogs



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod