Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Zan Clan, The Throbs
- Membre : Brides Of Destruction, Contraband
- Style + Membre : Love/hate, Guns N' Roses, Hollywood Rose

L.A. GUNS - L.a Guns (1988)
Par THE MARGINAL le 8 Mars 2004          Consultée 6273 fois

Ayant fait partie de la première incarnation de Guns N' Roses, Tracii Guns a loupé le train en marche (c'est Slash qui a herité du poste de soliste, comme chacun le sait). Pas démonté, le talentueux guitariste monte son propre groupe L.A.Guns, et s'entoure du chanteur Phil Lewis(ex- Girl), du batteur Steve Riley(ex- W.A.S.P), de Mick Cripps et du bassiste Kelly Nickels.

Après avoir écumé les clubs de L.A, le gang à Tracii Guns sort son premier album éponyme en 1988 et affiche déjà un potentiel prometteur. En effet, les Fusils de Los Angeles délivrent un hard-rock sans fioriture, à la fois crade et tapageur, félin et subversif, festif et insolent.

L'album ouvre les hostilités avec "No mercy", un titre énergique qui dégage un fort sentiment d'urgence. Pas le temps de gamberger; L.A.Guns, emmené par la gouaille de Phil Lewis et les assauts du tandem guitaristique Tracii Guns/Mick Cripps, dégaine sans pudeur avec des brulôts de la trempe d'un "Sex action", "Electric gypsy" et "Bitch is back" qui mettent en valeur le côté macho du quintette. Ce ne sont pas les seuls atouts du gang. "Nothing to lose", un mid-tempo très rythmé, en est la preuve flagrante avec sa basse omniprésente et ses cuivres idéalement placer pour transcender ledit morceau.

Au beau milieu de toutes ces offensives, il y a tout de même une accalmie: l'instrumental acoustique "Cry no more" qui sert de rampe de lancement à la jolie ballade "One way ticket", chargée d'émotion. Puis c'est la dernière ligne droite et L.A.Guns, sans prévenir, assène 3 salves d'affilée qui font mouche: "Hollywood tease", à la fois instantané, percutant et venimeux; "Shoot for thrills", arrogant et plein de verve; et enfin "Down on the city", un big-rock furieusement endiablé que n'aurait pas renier Aerosmith dans les 70's.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BLACKLACE
Get It While It's Hot (1985)
Hard rock




BLACK CAT MOAN
Black Cat Moan (1991)
Une rareté hard bluesy intéressante


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Phil Lewis (chant)
- Tracii Guns (guitare)
- Mick Cripps (guitare)
- Kelly Nickels (basse)
- Steve Riley (batterie)


1. No Mercy
2. Sex Action
3. One More Reason
4. Electric Gypsy
5. Nothing To Lose
6. Bitch Is Back
7. Cry No More (instrumental)
8. One Way Ticket
9. Hollywood Tease
10. Shoot For Thrills
11. Down In The City



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod