Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


AKERCOCKE - Choronzon (2003)
Par POWERSYLV le 26 Novembre 2003          Consultée 2374 fois

A l'heure où les nouveaux groupes pleuvent et sont signés à tour de bras, l'offre est telle que seuls ceux qui arrivent à développer une personnalité propres sont susceptibles de faire dresser l'oreille aux fans en manque de sensations nouvelles. Après avoir été un label phare dans la musique extrême à la fin des années 80 (remember NAPALM DEATH, CARCASS & co), Earache mise sur des groupes aventureux. On avait eu droit au FARMAKON cet été, voici les étranges AKERCOCKE qui déboulent avec une deuxième bombe brutale nommée Choronzon. Etrange ? Le nom du groupe, celui de l'abum, et puis les photos au dos qui présentent les membres du groupe en costume assez chicos, avec une belle voiture et tout. Une image décadente, atypique pour un groupe de death brutal mais une ambiance satanique aussi (voir les noms des morceaux et la pochette).

AKERCOCKE, les dandys du brutal death ? Ca sonne bien vous ne trouvez pas ? Une mixture assez bizarre et cynique de l'image qui trouve son reflet dans une musique variée et bigarée, bien qu'ancrée dans l'extrême. Et pas de l'extrême de tapettes, de l'extrême qui fait mal. Le premier morceau débute sur un genre de monologue, un vieux prêtre qui effectue un exorcisme ? Après des cris de femmes en train d'accoucher d'un monstre immonde (le fils du diable ?), on débouche sur un morceau de black-metal complexe parsemé de petits passages plus atmo (IMMORTAL ?), d'autres plus mélodiques, d'autres plus lourds avant de revenir dans le brutal. "Prince Of The North" débute par une intro sombre, paienne et orientale avec un instrument à cordes assez atypique. "Leviathan" est lourd et propose à son début un passage dark/heavy/thrash qui pourrait faire penser à NEVERMORE ... et ça continue comme ça pour les 12 titres du disque, même si les 3 derniers sont moins originaux. Enfin, je devrais dire les 99 morceaux car, effet étrange, les 12 morceaux sont répartis sur 99 plages (pas évident pour chercher le 88ème avec le bouton de la chaîne hi-fi :)) ). AKERCOCKE sort vraiment du lot. Les qualités du groupe sont multiples et celui-ci arrive à être passionnant là où des groupes de brutal death s'avèrent en ce qui me concerne ... chiants.

Le Brutal Death est le style majeur du disque mais comme signalé ci-dessus, on trouve du black, du thrash et des passages plus heavy. Idem pour le chant : on passe d'un style de vocaux incantatoires aux grognements typiques du death, puis à une voix black criarde. C'est incroyable comme le groupe arrive à passer d'un style à l'autre au sein d'un même morceau et ce avec une facilité déconcertante, preuve d'une maîtrise instrumentale incroyable. A signaler aussi les soli de guitares absolument géants. AKERCOCKE est donc un disque qui plaira surement aux fans d'extrême, très prometteur en tout cas. Et bientôt en concert sur Paris !

A lire aussi en DEATH METAL par POWERSYLV :


MORBID ANGEL
Heretic (2003)
Death metal

(+ 1 kro-express)



GOREFEST
Rise To Ruin (2007)
Death metal saignant mélodique made in gorefest


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Jason Mendoca (chant, guitare)
- Paul Scanlan (guitare)
- Peter Theobalds (basse)
- David Gray (batterie)


1. Praise The Name Of Satan
2. Prince Of The North
3. Leviathan
4. Enraptured By Evil
5. Choronzon
6. Valley Of The Crucified
7. Bathykolpian Avatar
8. Upon Voracious Wings
9. Scapegoat
10. Son Of The Morning
11. Becoming The Adversary
12. Goddess Flesh



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod