Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Traumatisme, The Throbs , Crash Kelly
- Membre : Rainbow, Dennis Dunaway , Black Country Communion, Electric Angels, Ace Frehley , Kiss, F5, Winger, Savatage
- Style + Membre : Blue Coupe, Dokken, Hollywood Vampires

ALICE COOPER - The Eyes Of Alice Cooper (2003)
Par THE MARGINAL le 24 Novembre 2003          Consultée 7232 fois

Après "Brutal planet" et "Dragontown", on s'attendait à ce qu'Alice Cooper nous gratifie du chapitre final de la trilogie qui'il avait initialement prévu de réaliser. Tout faux ! Il n'y a, en effet, pas de suite aux 2 précédents opus puisque, avec "The eyes of Alice Cooper", le sieur Vincent Furnier renoue avec le bon vieux hard rock n'roll qu'il pratiquait dans les 70's. Exit donc les pulsions metal, voire indus qui caractérisaient les 2 précédents albums(qui n'avaient, d'ailleurs, pas fait l'unanimité).

Les riffs et les mélodies de "What do you want from me" sont là pour rappeler le retour aux racines rock n'roll d'Alcie Cooper. Il faut dire qu'avec une paire guitaristique constituée de Eric Dover(ex-Imperial Drag) et Ryan Roxie(ex-Electric Angels et Slash's Snakepit), cela est plutôt logique. Les titres de cet opus, pour la plupart, sont assez convaincants, accrocheurs et mettent justement en valeur ladite paire guitaristique. C'est le cas notamment sur "Between high school&old school"(dont l'intro est un clin d'oeil aux 60's), le bluesy "Bye bye, baby" et ses cuivres omniprésents, l'entêtant "Detroit city" qui voit apparaître en tant que guest Wayne Kramer(MC5) et qui rappelle de vieux souvenirs à ce cher Alice, le venimeux "Spirits rebellious" qui ne déparerait pas sur un album de Guns N'Roses, ou encore les rythmés et percutants "I'm so angry" et "Backyard brawl". En revanche, "Novocaine" est un titre plus faible que le reste car il sonne trop pop-rock, trop facile d'accès.

Il y a 3 ballades sur l'album. Celles qui sont les plus réussies: "Be with you awhile" dont les mélodies ont des consonances 60's tout en sonnant moderne, et "This house is haunted" qui donne de sacrés frissons. Par contre, "The song that didn't rhyme" est moins inspirée, en trop; malgré des paroles ironiques sur l'industrie musicale.

Dans l'ensemble, on peut quand même dire que Alice Cooper a sorti là un album solide. Certes; on peut percevoir l'influence des Strokes à certains endroits, on remarquera aussi que le côté "evil" de ce cher Alice s'est estompé. Toutefois, ce disque est bourré de classe et de savoir-faire et sa deuxième partie, plus foncièrement heavy, est plus excitante de mon point de vue. En tout cas, après plus de 30 ans au service du rock n'roll, Alice Cooper est encore plein de ressources et son line-up qui l'épaule est redoutable d'efficacité.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


SWEET F.A.
Stick To Your Guns (1990)
Hard rock




STAMPEDE QUEEN
A Night At The Cockfights (2004)
Du hard rock dans la lignée de ac/dc, kiss


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Alice Cooper (chant)
- Eric Dover (guitare)
- Ryan Roxie (guitare)
- Chuck Garric (basse)
- Eric Singer (batterie)
- Teddy Andreadis (claviers)


1. Detroit City
2. What Do You Want From Me?
3. Love Should Never Feel Like This
4. Spirits Rebellious
5. Novocaine
6. Man Of The Year
7. Bye Bye Baby
8. Be With You Awhile
9. I'm So Angry
10. Between High School And The Old School
11. This House Is Haunted
12. Backyard Brawl
13. The Song That Didn't Rhyme



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod