Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


IPSUM - Mystic Evilution (2003)
Par DAVID le 20 Novembre 2000          Consultée 1314 fois

Bon alors, Ipsum, c'est quoi cette chose ? Un groupe suisse de black metal ? Et puis quoi encore ? Ok, je suis pas un grand fan de black metal, il vaut mieux le préciser ! Ipsum est encore à classer parmi les amateurs, c'est en tout cas l'impression qui se dégage direct quand on écoute Mystic Evilution. Aussi bien au niveau de la production très underground qui généralement fait des heureux parmi les aficionados de ce style, qu'au niveau technique très "black metal" (donc insignifiant) des musiciens ou bien encore au niveau des compos. Et puis z'avez vu le titre de l'album ? Avec le jeu de mot Evolution-Evilution, waaaaa, y'avait que Dio pour oser faire ça normalement (sur Strange Highways).

Mais quand même, on sent que ce groupe commence à avoir une démarche professionnelle avec un seul mot d'ordre dans ses morceaux: mélodie. Y'a du potentiel là-dedans, c'est sur, mais il est très très mal exploité. Déjà la voix black de la chanteuse est insupportable et beaucoup trop mise en avant ce qui gâche la subtilité des riffs. Et parfois elle chante en français, donc ça fait qu'on comprend même les paroles, pitié non pas ça !!! De quoi ça parle d'ailleurs ? De la vie, de la mort ? Oh non, ça se la joue romantisme gothico-comique. Aller, la chanteuse est issue d'un milieu gothique je parie et a ramené ses influences dans le groupe. Enfin certains de ces riffs sont bien inspirés (pour ne pas dire pompés) d'Edge of Sanity sur l'album Purgatory Afterglow, sauf que bien sur, aucun d'entre eux n'atteignent la classe du maître Dan Swäno.

Mais à vouloir trop être mélodique, Ipsum en oublie l'ambiance que dégage en principe un disque de black metal primaire. Vous savez, cette ambiance morbide qui fait froid dans le dos et qui rend possible (ou impossible pour les détracteurs) l'écoute d'un album de DarkThrone, brrrr ! Ici, de l'ambiance, il n'y en a pas, le tout est d'une platitude extrême, ce qui est paradoxale puisque la musique d'Ipsum est nettement plus élaborée que celle d'un DarkThrone par exemple. Et la production a beau être pourrave, on ne ressent pas ce côté evil propre au black, malgré le titre de l'album. On s'ennuie ferme malgré une volonté constante de bien faire, et on espère qu'à l'avenir, Ipsum saura davantage tirer profit de ses capacités mélodiques, avec plus de maturité dans ses compos, histoire qu'elles ne sonnent pas comme un vulgaire assemblage de riffs fait par un groupe d'amateurs.

A lire aussi en BLACK METAL :


ARAFEL
For Battles Once Fought (2011)
Épique, fun et Israélien




NIGHTBRINGER
Death And The Black Work (2008)
Nouveau chef d'œuvre d'art noir !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Yvan (batterie)
- Michelle (chant)
- Laurent (guitare)
- Sarah (guitare)
- Lionel (basse)


1. New Model Inferno
2. Porteur De Lumière
3. The Last Of Sethsemane
4. Silent Skies
5. My End
6. L'oeuvre Au Noir
7. Shadowcrown



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod