Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Winery Dogs
- Style + Membre : Van Halen, Steve Vai , Mr Big

David Lee ROTH - Your Filthy Little Mouth (1994)
Par DAVID le 31 Décembre 2003          Consultée 6008 fois

La carrière solo de David Lee Roth avait démarré de la plus belle manière grâce à des virtuoses comme Steve Vaï et Billy Sheehan qui avaient réussi à insuffler un 2nd souffle à la musique du sieur David. Mais, si on ne retient généralement que Eat 'em and smile et Skyscraper comme albums marquants de sa carrière solo, ce n'est pas pour rien. En 1994, David Lee Roth n'est plus tout jeune, c'est en tout cas l'impression immédiate qui se dégage de Your Filthy Little Mouth. Sa voix a énormément perdu de sa vélocité et il n'est plus vraiment aussi agité qu'à l'époque de Van Halen. Peut-être est-ce du à l'alcool ? En tout cas, il deviendrait presque pataud sur certains titres.

Et musicalement, ce n'est guère mieux, ça part dans tous les sens, David Lee Roth n'est plus seulement branché par le bon vieux hard US. En général, les chansons se rapprochent plus d'un blues-rock typiquement ricain que d'un Van Halen sous prozac, et ce à cause de l'absence régulière de guitare saturée. Ces chansons n'ont pas toujours beaucoup d'intérêt d'ailleurs. Rien de réellement mauvais entre le bidonnant reggae de No big 'ting (David Lee Roth qui joue les rastas, c'est quelque chose !!!) ou le rock très convenu de Hey, you never know. On ne s'y retrouve pas toujours dans toute cette débauche typiquement ricaine de cuivres et de choeurs Joe Cockerien, d'autant plus que la mollesse du chant et l'aspect variétoche US deviennent vite insupportables sur certains titres (Experience, A little luck ou le bluesy Night life, presque aussi chiant que du Gary Moore).

David Lee Roth, on l'aime surtout dans le hard US couillu et heureusement, il nous a réservé quelques pépites qui valent le déplacement : She's my machine, You're breathin' it et le speedé Big train (avec un refrain marrant mais vite lassant tellement il est nase avec ses cuivres) raviront les amateurs du genre. Le gigolo a encore la pêche quand il veut bien s'en donner la peine. Et on est aussi rassuré sur un point : il n'est pas prêt de se prendre au sérieux, avec des refrains bien souvent fun et déjantés (sur le bluesy et énergique Your Filthy Little Mouth). Reste que le style blues-rock emprunté en grande majorité fait de Your Filthy Little Mouth un album assez bancal et la bonne humeur ne suffit pas toujours à faire passer la pilule. David Lee Roth a voulu varier les plaisirs et sortir un peu du hard rock depuis A little ain't enough mais il restera toujours bien plus convaincant dans ce style qui a fait sa renonmmée.

A lire aussi en HARD ROCK par DAVID :


NAZARETH
Malice In Wonderland (1980)
Hard rock




Glenn HUGHES
From Now On (1994)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- David Lee Roth (chant)
- Travis Tritt (chant sur "cheatin' heart cafe")
- Terry Kilgore (guitare)
- John Regan (basse)
- Tony Beard (batterie)
- Steve Hunter (guitare sur "a little luck")
- Richard Hilton (claviers)


1. She's My Machine
2. Everybody's Got The Monkey
3. Big Train
4. Experience
5. A Little Luck
6. Cheatin'heart Cafe
7. Hey,you Never Know
8. No Big Ting
9. You're Breathin'it
10. Your Filthy Little Mouth
11. Land's Edge
12. Night Life
13. Sunburn
14. You're Breathin'it (urban Nyc Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod