Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 4)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Morbid Angel, Leash Law

NOCTURNUS - Thresholds (1992)
Par POSSOPO le 17 Décembre 2003          Consultée 5442 fois

Mike Browning a eu une excellente idée en quittant MORBID ANGEL. Non seulement il a permis au vilain volatile de dénicher Pete Sandoval, batteur au talent et à la dextérité hors normes qui aujourd’hui sublime de ces rythmes véloces les compositions de Trey Azagthoth, mais il a également et surtout fondé un groupe original et terriblement intéressant du nom de NOCTURNUS.

Cette formation se démarque des autres combos de death metal de Floride par l’utilisation particulière du clavier (manipulé par Louis Panzer, patronyme légal ou pseudonyme?) qui occupe une position fondamentale. Au lieu de bêtement se contenter d’enrober la musique de quelques nappes sans saveur comme il est aujourd’hui coutume de voir, il constitue un instrument à part entière, autant porteur de mélodies et de soli que les guitares régnant d’habitude sur l’univers du metal.

Thresholds, deuxième album du quintette, fait donc la part belle à cet instrument au son dont les masses de chevelus aux vestes en jean patchées sont peu coutumières. Le disque ne martyrise pas les oreilles à coups de riffs destructeurs et de distorsions trop grasses. Les guitares sont légèrement en retrait, sonnent même de façon assez plate, ce qui n’est pas un réel défaut puisqu’une partie de la spécificité de l’opus réside dans ce son spatial. Seule la production légèrement brouillonne (les studios Morrisound manqueraient-ils de versatilité?) ne permet pas totalement de distinguer les différents instruments aux contours sonores insuffisamment aiguisés.

Ce léger inconvénient est d’autant plus dommage que les compositions sont particulièrement alambiquées, et que les nombreux soli de guitare et de synthés auraient peut-être pu bénéficier de plus de clarté. La voix de Dan Izzo, légèrement trafiquée, qui a repris le micro de Mike Browning hurlant comme un forcené sur le premier opus et qui se concentre désormais sur ces fûts de batterie, manque quelque peu de cachet mais le producteur a eu la bonne idée de la faire passer au second plan dans le mix final. Pour aller de pair avec ces morceaux aux nombreuses circonvolutions, les coupures rythmiques se multiplient et accroissent encore la complexité de l’ensemble.

Le fort visuel «science-fiction» se marie parfaitement à la musique et apporte une nouvelle clé pour ouvrir la porte sur un voyage intersidéral dans un futur inquiétant. Du pesant tribal vodoun à subterranean infiltrator et sa basse grondeuse, en passant par le très bel instrumental nocturne in bm, tous les titres sont parfaitement construits et Thresholds regorge de moments intenses qui en font un classique indémodable du metal extrême.

A lire aussi en DEATH METAL par POSSOPO :


CYNIC
Focus (1993)
Techno death




ATHEIST
Unquestionable Presence (1991)
Techno death

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Dan Izzo (chant)
- Mike Browning (batterie)
- Mike Davis (guitare)
- Sean Mcnenney (guitare)
- Chris Anderson (basse)
- Louis Panzer (clavier)


1. Climate Controller
2. Tribal Vodoun
3. Nocturne In Bm
4. Arctic Crypt
5. Aquatica
6. Subterranean Infiltrator
7. Alter Reality
8. Gridzone



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod