Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL EXTREME  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Devin Townsend , Death, Casualties Of Cool

STRAPPING YOUNG LAD - No Sleep 'till Bedtime (1998)
Par JULIEN le 24 Novembre 2003          Consultée 3684 fois

On l’avait compris avec l’amorçage meurtrier d’un « City » purement époustouflant : STRAPPING YOUNG LAD n’était autre qu’une des formations les plus estomaquantes de ces dernières années, renvoyant à leurs études de brutalité bien des combos de Thrash, Death et ou encore de Black. Et comme s’il était besoin d’accorder une nouvelle caution à cette prise de conscience, Mister Townsend nous soumit en 1998 un E.P. Live consacrant la toute puissance de STRAPPING YOUNG LAD sur scène.

Alors ? Eh ben, disons que… ça ravage sévère quand STRAPPING YOUNG LAD est dans la place : interprétation monstrueuse du génial Gene Hoglan, aussi impérial que sur album, titanesque travail abattu par les guitares destructrices de Jed Simon et Devin himself, le tout enveloppé dans une production de premier choix, dantesque et effrayante d’intensité, un tantinet retouchée ici et là afin de corriger quelques erreurs : ces overdubs sont totalement assumés par le groupe, qui prend même la peine de le signaler avec effronterie dans le livret, contrairement à la vague d’hypocrisie déferlant sur bien des sorties Live... Bref, du grand, du bon, du tuant !

Bordel, mais tâtez un peu de la setlist : tous les crachats vitriolés des deux premiers disques du groupe sont là et défoncent les crânes avec un entrain qui fait peur ! Radicale, la musique de STRAPPING YOUNG LAD n’oublie pas pour autant la mélodie, et le superbe chant clair de Devin sait nous offrir une petite accalmie au milieu des hurlements plus fréquents et du chaos indescriptible, et pourtant paradoxalement maîtrisé, de la chose. Aussi l'intitulé du disque, inspiré de celui du légendaire album Live de MOTÖRHEAD qu’est « No Sleep ‘Till Hammersmith », n'en est que plus saisissant : à son époque, ce disque avait écrasé toute la concurrence de son empreinte monumentale. A sa façon, ce « No Sleep ‘Till Bedtime » malaxe l’opposition pour mieux la réduire à l’état de poussière !

Mais bon, Devin a aussi de l’humour, et il le prouve en mettant sa créature sanguinaire au service d’’n court hommage totalement inédit au Heavy Metal, seulement disponible sur ce Live : « Far Beyond Metal », introduite par une annonce marrante, est une excellente composition moins extrême que ce que produit d’habitude le groupe, mais demeure d’une efficacité sans pareille, tout en abreuvant l’auditeur de gimmicks désopilants : le refrain haut perché, la fin hurlée et scandée par les guitares à la IRON MAIDEN, le solo héroïque… rafraîchissant et fun !

Pour conclure sur ce manifeste éberluant d’ultra violence nappée de mélodies et samplers de boucher, précisons que deux inédits studios sont disponibles sur ce disque : les fans seront ravis de pouvoir tout posséder, les autres se pencheront sur ces titres et les trouveront peut-être même à leur goût… Ce qui n’est pas mon cas : sorte de Mix entre la colère et l’extrémisme de SYL, et le caractère plus Heavy d’autres productions du canadien, voilà deux morceaux pas mauvais, marqués de bonnes idées, dont on se passera cependant sans états d’âme. Mais bon, tout ça est secondaire, et « No Sleep ‘Till Bedtime » démontre une chose : notre cher Devin Townsend est un sacré génie ! Quelle claque !

A lire aussi en DIVERS par JULIEN :


FEAR FACTORY
Archetype (2004)
La bande sonore Cyber Metal de TERMINATOR

(+ 2 kros-express)



MORK GRYNING
Tusen Ar Har Gatt (1995)
Une petite merveille méconnue de Dark Metal


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Devin Townsend (chant, guitare)
- Gene Hoglan (batterie)
- Jed Simon (guitare, choeurs)
- Byron Stroud (basse, choeurs)
- John Paul Morgan (claviers, samples)


1. Velvet Kevorkian
2. All Hail The New Flesh
3. Home Nucleonics
4. Oh My Fucking God
5. Syl
6. In The Rainy Season
7. Far Beyond Metal
8. Japan (bonus Track - Studio)
9. Centipede (bonus Track - Studio)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod