Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Headrush
- Style + Membre : Cydonia, Vision Divine
 

 Site Officiel (25)
 Myspace (25)
 Chaîne Youtube (23)

LABΫRINTH - Labyrinth (2003)
Par FREDOUILLE le 8 Octobre 2003          Consultée 4229 fois

Revoici après environ 3 ans d'absence nos italiens de LABYRINTH, lesquels se sont vus signés chez CENTURY MEDIA. Eh oui, quand meme!!! c'est pas donné à tout le monde!
Cet album est-il celui de la renaissance????
Car après le décevant "Sons of thunder" désservi il faut bien le dire par une production plutot médiocre, les italiens de LABYRINTH promis à l'époque à un bel avenir, avaient complètement disparus de la scène metal.

Pour ma part, et malgré un talent inéluctable, leurs albums ne m'avaient guère convaincus. Des albums corrects mais sans plus. En allait-il etre autrement pour ce tout nouvel opus???
Première constatation : terminé les pochettes de cavaliers masqués plutot laides!!! On a ici le privilège de regarder une superbe pochette. Elle est tout simplement magnifique.

Coté musique, les musiciens nous reviennent en force (Olaf Thorsen en moins - VISION DIVINE) mais n'ont guère changé de fusil d'épaule. A l'écoute des quatre premiers titres, on s'aperçoit que le groupe évolue dans un style très heavy speed mélodique bourré de solis et de quelques lignes de claviers. Les titres s'enchainent à vive allure et sont accrocheurs. Mais une nouvelle fois, il manque quelque chose : la production manque de relief, de profondeur et c'est bien dommage : de plus les mélodies sont très classiques (exceptions sur "slave to the night", "Synthetic paradise")et c'est vraiment le (seul?)reproche que l'on peut faire à cet album ; néanmoins les compositions sont de qualité. Chaque titre contient quelques petites surprises (riff trash sur "Just soldier", break bien ficelé sur "The prophet", riff ultra speed sur "livin' in a maze").
Le cinquième titre est plus ambitieux, plus travaillé et on évolue dans une structure plus progressive. Des notes de pianos, des lignes de claviers, des breaks, quelques ambiances. Pas mal du tout.
Il en est d'ailleurs de meme pour "Terzinato" qui est peut etre le meilleur titre de l'album : ambiance un peu "space" avec cette sonorité de clavier si particulière. Le morceau est très rapide et les musiciens jouent quand meme plutot bien. Quant au chant (Roberto Tiranti), il est vraiment très bon (manque peut etre un brin de puissance) et convient parfaitement à la musique distillée par le groupe.
On peut noter également quelques notes de mélancolie notamment sur le très bon "Slave to the night" ou l'excellent "When I will fly far". Le piano est habilement intégré avec en fond une guitare acoustique. L'ensemble reste bien entendu heavy à souhait. "Synthetic paradise" sonne résolumment moderne avec une intro électronique plutot bien ficelée, suivie d'une envolée guitaristique des plus remarquable.

LABYRINTH vient de nous pondre un album tout à fait satisfaisant qui ne révolutionnera en aucun cas le genre certes, mais qui est nettement supérieur à son prédécesseur au niveau production, prises de risque, et maturité. C'est assez flagrant, cet album commence tel que LABYRINTH nous avaient toujours habitués (dans la lignée de "sons of thunder") mais au fil de l'album (à partir du 5ème titre),la musique se fait plus élaborée, plus aérée de par des courts intermèdes ou ambiances avec guitare acoustique, piano ou clavier. La musique sonne très moderne : le dernier titre de l'album "When I will fly far est une totale réussite. Est-ce la nouvelle direction prise par le groupe? Si c'est le cas, le prochain album risque d'etre très très intéressant.
En attendant, cet album reste dans la moyenne mais ne sort malheureusement pas du lot. Alors convaincu??? je dirais à demi-convaincu seulement!

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


STRATOVARIUS
Darkest Hours (2010)
De bon augure pour la suite !




MANTICORA
Safe (2011)
Du très bon MANTICORA sans fioriture !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Roberto Tiranti (chant)
- Andrea Cantarelli (guitare)
- Cristiano Bertocchi (basse)
- Andrea De Paoli (claviers)
- Mattia Stancioiu (batterie)


1. The Prophet
2. Livin' In A Maze
3. This World
4. Just Soldier (stay Down)
5. Neverending Rest
6. Terzinato
7. Slave To The Night
8. Synthetic Paradise
9. Hand In Hand
10. When I Will Fly Far



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod