Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SHEAVY - Celestial Hi-fi (2000)
Par MOMO HEARTBREAKER le 21 Novembre 2003          Consultée 2954 fois

Pour succéder à son album culte Sheavy choisit le changement dans la continuité. L’on est donc en terrain connu avec ces bons gros riffs que l’on jurerait issu du cerveau de Tony Iommi (Black Sabbath). Ainsi d’entrée de jeu le très sombre et grandiloquent « Hyperfaster » impressionne l’auditeur averti tant il semble issu des sessions d’enregistrement de « Sabbath Bloody Sabbath ». Impression renforcée par la voix du chanteur ressemblant à s’y méprendre à celle du Madman. Par contre le psychédélisme qui donnait toute sa saveur à « THE ELECTRIC SLEEP » est cette fois-ci nettement moins en retrait en lieu et place d’un hard-rock plus classique inspiré d’AC/DC notamment. A ce propos « What’s Up Mr. Zero ?” est un superbe exemple de ce croisement de style. Direct et efficace, ce titre est un véritable hymne. Moins immédiat mais tout aussi bon est la title-track « Celestial Hi-fi » où la mayonnaise prend diablement bien.

Par contre là où le bât blesse quelque peu, c’est que toutes ces glorieuses influences ne sont qu’imparfaitement digérées, du coup on se retrouve avec d’excellentes compositions pleine de feeling mais dont en sent que le groupe a du mal à s’affranchir ( par exemple la power-ballade « Personna » et le direct « Gemini » que je trouve pompé sur le modèle défini par le Kyuss sur le génial « AND THE CIRCUS LEAVES THE TOWN »). Pour faire court, c’est très bon (« Stingray Part II » avec son break à la basse, « At The Mountains Of Madness » avec sa mélodie bien sentie) voire carrément excellent ( les gigantesques « Solarsphere » à 100% dans l’esprit de Cathedral y compris dans la façon si particulièrement groovy dont sont agencés les riffs et « Strange Gods, Strange Altars » avec son riff et son envolée finale digne des quatre hommes en noir décidément très présents sur cette rondelle) mais manque de personnalité. Vous savez ce petit quelque chose d’unique qui fait qu’il ne faut qu’une seule seconde pour reconnaître un groupe.

Au final, un album que j’écoute toujours avec beaucoup de plaisir mais trop marqué par ses multiples influences pour parvenir à se hisser parmi les groupes de premières catégories. Dommage car le potentiel de ces canadiens est énorme. En tout cas pour peu original dans le genre copier/coller, ce disque est très bon. Donc ne boudons pas notre plaisir (avec toutes les sorties true/speed métal qui pompent sans vergogne les Keepers on aurait tort de jouer les vierges effarouchées) et profitons de ce disque pour ce qu’il est : un très bon disque de stoner rock !

A lire aussi en STONER par MOMO HEARTBREAKER :


CORROSION OF CONFORMITY
Wiseblood (1996)
Stoner / metal

(+ 1 kro-express)



CATHEDRAL
Seventh Coming (2002)
Stoner


Marquez et partagez



Par DAVID




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Steve Hennessey (chant)
- Dan Moore (guitare)
- Keith Foley (basse)
- Ren Squires (batterie)


1. Hyperfaster
2. What's Up Mr Zero ?
3. Stingray Part 2
4. Solarsphere
5. Strange Gods, Strange Altars
6. Celestial Hi-fi
7. At The Mountains Of Madness
8. Persona
9. A Utopian Interlude
10. Gemini (the Twins)
11. Tales From The Afterburner



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod