Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  DEMO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : NaÐra, Ihsahn, Windir, Bathory, Primordial, Negurà Bunget, A Forest Of Stars
- Membre : SkuggsjÁ, Tartaros, Blood Red Throne, Gehenna, Aura Noir, Thundra, BØrknÅgar, Audrey Horne, Demonaz, Trinacria, God Seed, Ov Hell, Red Harvest, Evig Natt, Emperor
 

 Site Officiel (586)
 Page Myspace (274)

ENSLAVED - Yggdrasill (1992)
Par JULIEN le 18 Septembre 2003          Consultée 6061 fois

Voici la première véritable démo d’ENSLAVED, le groupe ayant préféré laisser pourrir la toute première dans les limbes du secret, tant le matériel s’y montrait insatisfaisant. Avec « Yggdrasill », le très jeune groupe norvégien estimait enfin posséder les moyens et arguments de son ambition, et souhaitait nous en faire profiter, en cette année 1992.

Très tôt épuisée, cette démo de six titres se vit offrir une deuxième vie à l’occasion d’un split-cd avec SATYRICON, association discographique depuis lors devenu culte pour les transis du Black, ce qui est mon cas. Mais je suis ici chargé de vous présenter la chose avec un minimum d’objectivité, ce qui signifie refouler sans ménagement mes élans de fan entiché d’odeurs poussiéreuses des caves aux murs souffrant les assauts débridés et vitupérants de ces jeunes pionniers… Ainsi soit-il .

Que dire donc de ce « Yggdrasill », débarrassé des a priori favorables échus aux formations qui bâtirent l’histoire du Black ? Tout d’abord, qu’il s’agit d’une démo… avec le son qui va bien ! C’est-à-dire ? Ben…épouvantable ! Les guitares d’Ivar (alors nommé Daimonion) occasionnent des turbulences dignes d’un essaim d’abeilles assiégé par une armée d’ours affamés, la basse fait ce qu’elle peut pour placer ses claquements métalliques là où elle le peut, et la batterie du légendaire Trym a vraiment LE son de répétition qui confère à la chose son authenticité. Quant à la voix incroyablement spectrale de Grutle, elle nous laisse interdit tant elle est mixée en avant… quel capharnaüm ! Et la présence de claviers généralement guerriers et barbares (oui, je sais, l’utilisation de cette épithète apparaît bizarre, mais écoutez « Heimdallr » ou « Resound Of Gjallarhorn » pour voir !) n’arrange pas les choses ! A croire qu’ils ont invoqué Thor pour tabasser les touches des synthés !

Bon, ceci étant, et la musique proprement dite ? Et bien, nous pouvons découvrir ici le passé très Black Metal épique d’ENSLAVED, qui pourrait surprendre ceux pour qui le nom du groupe s’ancre définitivement dans le lac folklorique du Viking Metal, ou dans les mers intrigantes d’expérimentations plus 70’s. Ici, c’est à la dégustation d’un Black violent et ornementé de très nombreux synthés et autres chœurs envoûtants que le groupe nous convie, construisant un Black Metal vraiment bon, s’exprimant rageusement au travers de longues compositions relatant quelque bataille glorieuse ou s’attardant sur l’une ou l’autre légende : le décor est planté, ENSLAVED revendique ses origine, témoigne d’une passion pour le passé de la Norvège et défend farouchement son patrimoine culturel.

En tout cas, c’est avec un soupir de regret que je me demande ce que ces très bonnes compositions auraient pu donner, nanties d’une production moins roots. Bien sûr, le puriste hurlera à l’hérésie ici, arguant de la nécessité pour le Black de s’abreuver de la pestilence d’une présentation sonore aussi atroce que possible. Certes. Il est vrai que l’habillage sonore compte énormément dans le charme que peut revêtir un enregistrement de Black, et que nombre d’albums séminaux s’accommodent parfaitement de la médiocrité de leur son (ce qui est d’ailleurs le cas de cette démo)… mais je n’en suis pas moins persuadé que les morceaux de cet « Yggdrasill » auraient pu véritablement s’acclimater à un environnement un poil plus abouti et soigné. Mais bon…

Alors, cessons de ratiociner, et disons les choses en peu de mots : amateurs occasionnels du Black le plus policé, fuyez cet enregistrement comme la peste, sous peine d’écorchure aux tympans ! Mordus de Black ne reculant pas devant l’âpreté de sonorités suantes de naïvetés, tentez votre chance ! Fans de ENSLAVED, foncez vous procurer cet inestimable objet qui cristallise toute la jeunesse fougueuse (moyenne d’âge autour de 16 ans… véridique), et déjà talentueuse, d’une des formations les plus réputées et estimées du Black Metal.

A lire aussi en BLACK METAL par JULIEN :


ANCIENT
Svartalvheim (1994)
L'authenticité crue du Black mélodique norvégien




MARDUK
Nightwing (1998)
Black metal

(+ 4 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- H.m. Daimonion (guitare, claviers)
- Earl Grutle (basse, chant)
- Trym (batterie)


1. Heimdallr
2. Allfgôr Oôinn
3. Hal Valr
4. Niunda Heim
5. Resound Of Gjallarhorn
6. Enslaved
7. ? (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod